Test du Focal Listen Wireless : un casque correctement isolé respectueux de la musique

Alban Amouroux Contributeur
02 juin 2019 à 18h00
0
La note de la rédac
Focal s'est lancé dans les casques audio depuis quelques années maintenant, avec succès. La gamme s'élargie en permanence pour accueillir de nouvelles références. Parmi la quinzaine de casques proposés, le Listen Wireless est le seul modèle circum-aural sans fil. Découvrons quels sont ses arguments.

Le fabricant français décline une offre globale de casques qui suit ses différentes collections d'enceintes domestiques et professionnelles. Les tarifs vont de 69 à 4000 € pour le haut de gamme Utopia, du même nom que les enceintes iconiques de la marque. Focal a pris son temps avant de se lancer sur ce marché. Après avoir initié le mouvement avec les modèles les plus avancés, Focal a complété le catalogue par le bas.

Le Listen Wireless est un modèle d'entrée de gamme positionné dans la série mobility. D'autres casques Bluetooth existent, mais ce sont des intra-auriculaires. Le seul modèle qui se porte sur la tête est ce Listen. Il existe également en version filaire et en version professionnelle, pour les studios.

Une construction solide

Le Listen Wireless est fait intégralement de plastique. L'arceau arbore une finition matte où l'on peut lire le slogan Listen beyond. Les oreillettes sont recouvertes d'un plastique brillant, le genre qui aime bien les traces de doigts. Le logo et l'inscription Focal sont bien visibles de chaque côté du casque. Nous avons reçu la version noire la plus discrète. Le Listen Wireless est proposé également en bleu électrique, violet et vert olive. Avec ces couleurs, la partie en plastique brillant est remplacée par une zone en métal non conductrice.

focal-listen-wireless-02-dessus.JPG

L'arceau est assez flexible pour résister à la torsion. Les deux oreillettes se replient afin de transporter le casque dans sa pochette en mousse. Un câble mini-jack est fourni. Avec sa longueur d'1,5m environ, il se destine clairement à une liaison avec le smartphone dans la poche, mais pas plus éloigné. Un câble USB permet de recharger le casque mais aucun transformateur d'alimentation n'est inclus. Il faudra donc piquer le transfo d'un autre de vos appareils ou recharger le Listen Wireless directement sur un ordinateur.

L'utilisation est possible durant la recharge. L'autonomie annoncée est de 20h. Nous avons dépassé légèrement la durée annoncée de 45 minutes environ durant notre test fractionné sur plusieurs jours.

focal-listen-wireless-03-accessoires.JPG

Focal a placé des transducteurs électrodynamiques de 40 mm en alliage de mylar et de titane. Ils sont protégés par une grille et un tissu de couleur rouge. La bande passante annoncée sur le papier va de 15 Hz à 22 kHz. En mode filaire, l'impédance de 32 ohms le rend universel avec la plupart des sorties casques.

focal-listen-wireless-04-interieur.JPG

Une fois connecté en Bluetooth, le casque fonctionne en mode mains-libres. Un double microphone utilisant la technologie Clear Voice Capture est intégré en bas et sur le côté de l'oreillette droite.


Bluetooth apt-X en qualité CD théorique

Focal a doté lé Listen Wireless du Bluetooth 4.1 avec le codec apt-X. Il garantit une qualité CD théorique, car un taux de compression d'environ 4x est appliqué. L'association est hyper rapide. Le casque est affiché immédiatement dans les menus de l'iPhone. Comme la plupart des casques Bluetooth, une voix indique dans le casque sa mise en route ainsi que le bon fonctionnement de la liaison Bluetooth, en anglais uniquement.

Malheureusement, Focal n'a prévu aucune application mobile. Pour écouter la musique, il n'y en a pas besoin évidemment. Mais ce type d'application présente chez les concurrents comme Audio-Technica ou Sony offre deux fonctions intéressantes forcément absentes avec le Listen Wireless.

focal-listen-wireless-05-bluetooth.jpg

Il y a tout d'abord la possibilité de connaître l'état exact de la batterie. Une information bien plus pertinente que la petite icône affichée par défaut par le smartphone. Dans notre cas, lorsque la casque était en recharge, l'iPhone indiquait une batterie rechargée à fond alors que ce n'était clairement pas le cas.

Ensuite, l'application mobile liée à un casque permet d'accéder à des réglages d'égalisation. Soit avec un classique graves/aigus, soit via des courbes préréglées type rock/jazz/vocal/etc. Rien de tout cela avec le Listen Wireless. Il faudra se tourner vers les réglages éventuels de l'appareil servant de lecteur.

Isolation acoustique passive intéressante

Le Listen Wireless est bien un casque fermé. Une fois sur la tête, il isole des sons extérieurs de façon tout à fait satisfaisante. Tant que l'on se trouve dans un environnement moyennement calme, l'absence de réduction active de bruit n'est pas un problème. Mais le Listen Wireless ne fait pas de miracle lorsque le bruit extérieur devient important.

focal-listen-wireless-06-coussinets.JPG

Les coussinets sont assez mous pour ne pas appuyer exagérément autour des oreilles. Il n'y a pas de sensation immédiate de chaleur. Même si elle arrive progressivement lorsqu'on garde longtemps le casque sur la tête.

L'arceau réglable permet de trouver le maintien idéal. Il est rembourré d'une matière caoutchoutée un peu dure. L'appui est assez pointu et non réparti. Sur ce critère, d'autres casques sont plus confortables. C'est l'appui de l'arceau qui devient gênant après plusieurs dizaines de minutes d'écoute, plus que la chaleur ressentie autour des oreilles.

Les différents boutons caoutchoutés tombent bien sous la main. Les icones en relief de chaque fonction devraient aider à les reconnaître au toucher. Pour le moins et le plus du volume, c'est le cas. Les boutons avance/retour et play/pause sont plus difficiles à sentir.

focal-listen-wireless-07-boutons.JPG

Les boutons n'ont pas tous la même épaisseur, c'est un second guide pour aider à trouver la bonne fonction. En revanche, les boutons étant positionnés à l'opposé de chaque côté de l'oreillette droite (volume à l'arrière, transport à l'avant), il arrive qu'on appuie sur deux boutons simultanément. Une question d'habitude à prendre.

Montez le volume

L'écoute de ce casque Focal s'est déroulée en deux phases. Tout d'abord en Bluetooth à l'extérieur avec un iPhone 8, puis en filaire à l'intérieur sur un DAC/pré-ampli USB Pro-Ject Pre Box S2.

Focal conseille une première charge de 3 heures avant toute utilisation. Lorsque le casque est prêt, le petit éclairage autour du port USB du Listen Wireless passe de l'orange au blanc. Comme souvent, on entend le bruit de fond de la liaison Bluetooth dans le casque, mais c'est le lot de la plupart des casques sans fil.

focal-listen-wireless-08-prises.JPG

Nous avons utilisé notre playlist habituelle depuis l'application Tidal. Nous débutons par le titre Herman's Habit tiré de la bande originale du film La La Land. Un titre jazz entraînant où batterie, contrebasse et cuivres sont bien détaillés. Le Focal Listen Wireless reproduit chaque instrument à sa place, bien séparés les uns des autres. Le grave de la batterie et de la contrebasse est cohérent. Le registre bas-médium manque un peu d'appui tandis que le médium/haut-médium est trop coloré à notre goût. Il s'écarte de la réalité.

En poursuivant sur Desafinado par Stan Getz et Charlie Byrd, cette coloration dans le médium est confirmée dès l'entrée du morceau. La percussion type cabasse faite de multiples perles manque clairement de détails. En passant sur l'électro-pop d'Angèle, titre Victime des Réseaux, le grave est propre et percutant, sans trop en faire. Les nappes créent une jolie ambiance. La voix manque de peps et de consistance, toujours à cause de ce médium coloré. Sur un morceau plus chargé comme Sharp Dressed Man de ZZ Top, le défaut est moins présent, englobé dans la masse musicale. Surtout, nous nous rendons compte que plus l'on monte le volume, plus la restitution gagne en cohérence. C'est dommage car son isolation naturelle permet d'écouter à volume raisonnable.

focal-listen-wireless-09-pliage.JPG

Pour sa part, l'aigu reste précis sur tous les styles musicaux. Brillant, il contribue à la vitalité de la restitution. Sur certains morceaux à fort volume, il pourra sembler être trop proéminent et devenir agressif. C'est ici que l'on regrette l'absence de réglages audio dédiés.

Nous avons ensuite réécouté les mêmes morceaux en raccordant le casque avec le cordon mini jack fourni à notre DAC USB Pro-Ject. Nous avons utilisé l'application Tidal pour Mac. Alors que certains casques donnent des résultats largement meilleurs en filaire qu'en Bluetooth, ce n'est pas le cas du Listen Wireless. Les résultats sont très proches de l'écoute en Bluetooth, avec toutefois un peu plus d'ouverture et un regain de brillance dans l'aigu. La linéarité est au rendez-vous, la coloration n'a pas disparu, et l'écoute à volume élevé reste toujours plus pertinente.

Au final, la signature sonore est plutôt linéaire sur les trois quarts du spectre, sans mettre réellement de registre en avant, ce qui est un excellent point. Le grave ne débordant pas, comme bon nombre de casques actuels, il contribue à l'effet loupe sur l'aigu. Le médium, même coloré, est à sa place. Seul le bas-médium est un peu en retrait. Mais reproduire correctement ce registre n'est pas donné à tous les casques sans fil, surtout dans cette gamme tarifaire.

focal-listen-wireless-10-boite.JPG

Adapté à tous les styles musicaux

Avec le Listen Wireless, Focal nous fait une proposition sans fil intéressante mais pas totalement aboutie. Il hésite entre être sédentaire ou nomade, avec des qualités pour ces deux usages, mais aussi des défauts dans les deux cas.

Ce n'est pas le casque le plus neutre du marché, mais il fait assurément partie des plus linéaires. Cela l'ouvre à la reproduction de tous les styles musicaux sans préférence aucune. Son isolation naturelle des bruits extérieurs est intéressante pour écouter en toute tranquillité et bénéficier ainsi de tous les détails de la restitution. Corollaire de sa linéarité que l'on qualifiera d'anti-loudness, il faudra forcément pousser le volume pour obtenir le meilleur du Listen Wireless.

Enfin, sa construction sérieuse le rend utilisable dans toutes les situations sans crainte de l'abimer.

Focal Listen Wireless

Les plus
+ Construction solide
+ Isolation passive du bruit
+ Linéarité globale
+ Belle ambiance sonore
+ Batterie 20 heures
Les moins
- Médium coloré
- Meilleur à fort volume
- Pas d'application mobile
Audio
Ergonomie
Finitions
3.5

3 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020
L’atterrisseur Vikram a été retrouvé détruit sur la surface lunaire

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top