Creative Sound Blaster EVO Zx : le Bluetooth avec carte son intégrée

Aurélien Audy
13 décembre 2013 à 18h58
0
4

Creative Sound Blaster EVO Zx

Le constructeur singapourien a décidé de porter son chipset audio SB AXX1, celui des enceintes Axx SBX, dans une nouvelle famille de casques pour gamer, baptisée EVO. C'est le modèle juste en-dessous du haut de gamme que nous a envoyé Creative pour test, le Zx, un casque Bluetooth.

0226000006945270-photo-creative-evo-zx.jpg


Présentation et ergonomie

Dans la forme, la série EVO tranche bien avec les précédents casques Sound Blaster Tactic3D, qui eux étaient purement gamer. Là, Creative table sur du gamer mais avec un fort penchant mobile. Cette nuance, appuyée par l'adoption de Bluetooth, a amené Creative à opter pour des écouteurs circulaires, plus compacts que les circum rectangulaires d'avant. Mais côté couleurs, le contraste rouge et noir marqué ne laisse guère de doute sur la filiation Sound Blaster. Il faut aimer... et assumer si on compte se balader avec dans l'espace public.

La finition tout plastique reste correct, mais sans plus. Notamment si on prend en compte le tarif, de 229,99 €... Les charnières largement articulées (pivot à 90° des écouteurs vers l'avant, pliage des branches) n'inspirent pas une confiance aveugle, les arêtes tranchantes des sections de branches d'écouteurs laissent un sentiment d'inachevé. Et elles blessent à l'occasion, quand on cherche à régler le casque à même la tête, en forçant sur des crans bien trop fermes.

01C2000006945280-photo-creative-evo-zx6.jpg

EVO Zx porté, ses 270 g se font bien sentir. D'autant que la conception pseudo circum-aurale n'est pas des plus confortables. Les oreillettes sont supposées couvrir entièrement les oreilles, mais avec 7,8 cm de diamètre (et seulement 4,3 cm internes), l'EVO Zx appuie nécessairement sur les cartilages, de surcroît avec une pression d'arceau plutôt soutenue. Une relative souffrance qui ne sert pas l'isolation phonique, modeste dans les deux sens.

01C2000006945282-photo-creative-evo-zx7.jpg

La raison de cet embonpoint, c'est tout simplement la technologie embarquée, qui à l'habitude de Creative, est plutôt abondante. Chipset SB AXX1, module Bluetooth, puce NFC, commandes intégrées à l'oreillette droite, double micro, batterie, et forcément un peu d'électronique en plus pour relier tout ce beau monde. La connectique, micro USB et jack, se trouve également sur ce même écouteur droit. A l'usage, ce déploiement d'interfaces se montre commode : quand on branche le casque en USB à un PC, ce dernier l'identifie comme une carte son et recharge sa batterie. Si vous avez Skype, le logiciel vous propose automatiquement d'utiliser l'EVO Zx pour vos conversations. En déplacement, pour l'appairer en Bluetooth à un smartphone doté de NFC, on rapproche simplement les deux appareils. Seul bémol : Creative fournit tout (housse de transport, câble USB et jack) sauf un dongle Bluetooth. Les utilisateurs de PC de bureau dépourvu de Bluetooth mais souhaitant utiliser le casque sans fil devront se procurer un adaptateur en sus (39,99 € dans la rubrique accessoires du site).

00C8000006945276-photo-creative-evo-zx4.jpg
00C8000006945278-photo-creative-evo-zx5.jpg
00C8000006945286-photo-creative-evo-zx9.jpg

Du côté des commandes, on ne découvre rien que du classique, exception faite de la touche SBX qui active ou désactive le traitement sonore maison (paramétrable depuis l'application mobile ou le logiciel, selon la configuration). Seulement l'accessibilité n'est pas sensationnelle : en dehors de lecture/pause qu'on active en pressant la coque de l'oreillette, pour le reste (avant/arrière et volume), il faut souvent tâtonner.

012C000006945272-photo-creative-evo-zx2.jpg
012C000006945274-photo-creative-evo-zx3.jpg

Fonctionnalités et audio

Sur le papier, la grande force de l'EVO Zx réside dans l'intégration du contrôleur SB AXX1. Le processeur assure les traitements audio habituels de la marque, ceux existants depuis la génération Recon3D : Surround, Crytalizer, Bass, Smart Volume et Dialog Plus pour la partie SBX Pro Studio (restitution) ; FX, Noise Reduction, Acoustic Echo Cancellation, inNoiseReduction et Focus pour la partie CrystalVoice (capture). L'application Sound Blaster Central (iOS et Android) propose également un égaliseur sur 10 bandes, un menu Quick Control (qui affiche des raccourcis de réglages dans la zone de notification) et une fonction réveil.

000000FA06945256-photo-creative-app-2.jpg

000000FA06945268-photo-creative-app-occupation-cpu.jpg


Question ressenti audio maintenant, l'EVO Zx est on ne peut plus déséquilibré. Par défaut, le rendu est parfaitement ignoble : bouché sur un bas médium opaque et dépourvu d'aigus. On se dit qu'il va falloir un miracle du contrôleur audio pour faire sonner ce casque convenablement. Et le miracle se produit... presque. Mais non sans effort. En effet, pour décongestionner l'EVO Zx, il faut sacrément chahuter l'égaliseur : -6 dB dans les 62 Hz, -6 dB dans les 250 Hz, +6 dB à 1 et 2 kHz, +12 db à 4 kHz, +6 et +5 dB respectivement à 8 et 16 kHz ! Une montagne russe de traficotages qui, complétée par du Crystalizer à 40 % et un effet Bass à 13 %, aboutit à une écoute décente. Décente mais pas précise ni très ouverte. Creative a beau jeu de mettre en avant l'usage des codecs Bluetooth aptX et AAC, mais il faudrait d'abord commencer par produire un casque qui sonne correctement ! En l'état la plus-value demeure impalpable.

Dommage parce que la capture des micro fait elle un bon travail, comme c'est souvent le cas chez Creative. La voix est bien restituée, le traitement d'atténuation du bruit isole bien la conversation.

Conclusion

Le constructeur singapourien a manifestement de bonnes idées, nées de bonnes intentions, mais en se focalisant sur un aspect qu'il affectionne et maîtrise relativement bien, la technologie et l'électronique, il en vient à oublier l'essentiel, la qualité audio. Qu'un casque sonne aussi mal par défaut, c'est difficile à pardonner, même si les traitements audio parviennent à remarquablement corriger le tir. Les technophiles amateurs de traitements sonores et gamers nomades pourront tout de même se laisser tenter, si les 230 € ne les effrayent pas. Mais qui privilégie l'écoute musicale sait qu'il trouvera mieux ailleurs.

Creative Sound Blaster EVO Zx

4

Les plus

  • Chipset audio SB AXX1 / traitements
  • Bluetooth et NFC
  • Codecs aptX et AAC
  • Casque pliable / micro efficaces

Les moins

  • Son trop étouffé de base
  • Poids / confort spartiate
  • Appli buguée et gourmande
  • Isolation / Prix !

Qualité audio4

Confort5

Isolation5

Finition6



Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Ce qu'il faut savoir sur l'affiliation sur Clubic

Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer.  Consultez notre charte pour en savoir plus.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires
et respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Soldes Amazon et Cdiscount : le TOP des bons plans high-tech du lundi
Hitman III est un jeu
Les crypto-monnaies vont faire l’objet de deux réunions au Forum économique mondial de Davos
Android 12 réintroduirait le double tap disponible en Preview sur Android 11
Insolite : un site du Parlement européen accusé de violer les lois de l'Union européenne
Le remake de Wonder Boy IV (Asha in Monster World) se trouve une date de sortie
Ne mettez pas votre iPhone 12 trop près de votre pacemaker, c'est Apple qui le dit
Huawei pourrait finalement revendre ses activités smartphone haut de gamme
Vous pouvez aisément éditer un message écrit sur Skype
SpaceX embarque 143 satellites en orbite en un seul vol, un record
Haut de page