Creative Recon3D Fatal1ty : la relève du X-Fi assurée ?

07 février 2012 à 14h00
0
Oui, ça faisait bien longtemps que nous n'avions plus testé de carte son. Il faut dire que la belle époque des Sound Blaster et consorts est assez loin derrière nous, pour ne pas dire totalement révolue... En effet, les cartes son ont subi de plein fouet l'essor des solutions audio intégrées, amplement suffisantes et qualitatives pour majorité d'utilisateurs. Sans parler des modifications de gestion de l'audio opérées par Microsoft sur ses deux derniers système d'exploitation, rendant quasi vaine toute accélération matérielle du son... Creative lâche le X-Fi mais pas l'affaire pour autant, en proposant une gamme rafraîchie Recon3D, basée sur un nouveau chipset dit Sound Core3D. Qu'est-ce que ça vaut par rapport aux anciennes X-Fi ? Et par rapport à une bonne solution intégrée ? La réponse dans ce test de la Sound Blaster Recon3D en version Fatal1ty PCI Express !

012C000004924702-photo-creative-recon3d-fatal1ty-pcie.jpg
012C000004924704-photo-creative-recon3d-fatal1ty-pcie-2.jpg

La Creative Sound Blaster Recon3D Fatal1ty PCIe, de son nom complet


Le décor est planté : Creative va avoir du pain sur la planche pour d'une, motiver les possesseurs de solutions intégrées haut de gamme et deux, prendre le relai sur ses propres cartes X-Fi. En effet, nous voyons mal de prime abord ce que cette nouvelle génération de carte Recon3D peut apporter de plus par rapport aux Sound Blaster X-Fi, qui ont coûté si cher à développer au fabricant Singapourien et qui semblent aujourd'hui en passe d'être abandonnées. Pour faire nos tests, nous avons donc utilisé une carte mère Asus P6X58D Premium avec chipset Realtek ALC889 intégré, la carte Sound Blaster X-Fi Titanium Fatal1ty testée par Clubic en août 2008, une Sound Blaster X-Fi Titanium HD et la Recon3D Fatal1ty PCIe. Et pour donner de la voix à toutes ces cartes, un kit 5.1 Logitech Z906 !

00C8000004926144-photo-creative-x-fi-titanium-fatal1ty.jpg
00C8000004926142-photo-creative-x-fi-titanium-hd.jpg
00C8000004176156-photo-logitech-z906-ensemble.jpg

Les Sound Blaster X-Fi Titanium Fatal1ty et HD, puis le kit Logitech Z906

Bye bye X-Fi, place au Sound Core3D

Nous ne savons rien ou presque sur ce que renferme la carte Recon3D PCIe... En effet, Creative ne communique que sur la partie visible (la connectique) et évidemment, sur les aspects marketing, avec sa mesure désormais légendaire : « son incroyablement immersif », « microphone d'avant-garde », « processeur révolutionnaire »... A propos de ce dernier, il faudra se contenter des éléments de base que nous relations dans cette actualité du 1er juin 2011. A savoir que le chipset dit quadruple cœurs embarque un DAC (convertisseur numérique vers analogique) 96 kHz / 24 bits atteignant un rapport signal bruit de 102 dB sur 6 canaux et un ADC (convertisseur analogique vers numérique) qui plafonne lui à 101 dB sur 4 canaux.

Cette puce gère également un éventail de DSP (Digital Signal Processing), elle propose l'encodage Dolby Digital et orchestre la connectique, dont une prise casque amplifiée, une entrée numérique pour microphone et des entrées et sorties S/PDIF optiques. Elle est enfin supposée consommer peu d'énergie mais aussi s'avérer économique à produire et intégrer.

00C8000004926052-photo-creative-recond3d-pci-express-7-2.jpg
00C8000004926054-photo-creative-recond3d-pci-express-8.jpg

La carte mise à nue apparaît très dépouillée... surtout quand on enlève le cache processeur en plastique


Les entrailles de la carte sont protégées par un bouclier à interférences électromagnétiques (une coque en métal), laissant apparaître à travers une vitre en plastique rouge le processeur Sound Core3D. Le tout s'éclaire grâce à deux LED rouge quand le PC s'allume. Des LED qu'on peinera à voir puisque la vitre est orientée vers le bas une fois la carte branchée en PCIe...

00C8000004926042-photo-creative-recond3d-pci-express-4.jpg
00C8000004926040-photo-creative-recond3d-pci-express-3.jpg

La coque anti-interférences avec la connectique interne HDA pour relier les prises casque et micro en façade du boîtier


Ca, c'est la théorie concernant le processeur Sound Core3D... La pratique, c'est-à-dire les informations sur ce modèle précis de carte, n'est quasiment pas documentée. Voilà les seules caractéristiques que Creative mentionne :

  • conversion analogique-numérique 24 bits des entrées analogiques jusqu'à un taux d'échantillonnage de 96 kHz ;
  • conversion numérique-analogique 24 bits des sources numériques jusqu'à un taux d'échantillonnage de 96 kHz sur sorties analogiques ;
  • fréquences d'échantillonnage d'enregistrement 16 bits à 24 bits : 8 ; 11,025 ; 16 ; 22,05 ; 24 ; 32 ; 44,1 ; 48 et 96 kHz.

A cela s'ajoute également la liste des entrées et sorties : entrée flexi-jack 3,5 mm line-in / microphone, sortie casque amplifiée (supposée encaisser un casque avec une impédance de 600 ohms), 3 line-out analogiques 5.1, sortie et entrée optiques. Notez que le couple entrée/sortie optique est si rapproché qu'il est impossible d'effectuer les deux branchements en même temps avec la plupart des câbles de qualité du commerce, généralement bien gainés. C'est fâcheux...

00C8000004926044-photo-creative-recond3d-pci-express-5.jpg
00C8000004926046-photo-creative-recond3d-pci-express-5-1.jpg

La connectique externe, avec un tandem entrée / sortie optique trop rapproché pour autoriser le branchement simultané des deux fiches avec la plupart des câbles du commerce


En recoupant plusieurs sources anglo-saxones du Web, on comprend déjà que le Sound Core3D n'est pas un processeur quadruple cœurs au sens « unités de calcul » du terme. Creative évoque en fait la notion « quad-core » pour désigner le lot de 4 DSP traités par la puce (nous les détaillerons plus loin). Ca n'est pas pareil du tout. Au vu de la puce démontée et de la dotation pour le moins épurée en composants de la carte, ce scénario semble effectivement plus probable. D'ailleurs, on ne sait même pas vraiment si les DSP sont réellement matériels ou logiciels... De toute façon, avec les nouvelles règles érigées par l'adoption de l'Universal Audio Architecture sur les systèmes Windows Vista et 7 (rendant DirectSound caduque), il n'y a plus vraiment de place à l'accélération matérielle du son par une carte dédiée...

012C000004926056-photo-creative-recond3d-pci-express-9.jpg
Le nouveau processeur Creative porte le nom de code CA0132


Nous sommes donc loin du prestigieux déballage technique sur la X-Fi en son temps, qui portait pour le coup de réelles espérances de changements.

Refonte du logiciel et DSP à la loupe

Si la carte Recon3D ne promet techniquement aucune innovation ni même progression par rapport à son aînée X-Fi, elle donne en revanche une bonne occasion pour Creative de revoir la donne en matière de logiciel. Et ça n'est pas plus mal puisque la véritable usine à gaz accompagnant les cartes X-Fi méritait un sévère dépoussiérage. Le principal changement tient dans la disparition de la triple interface Divertissement - Création musicale - Jeux dont disposaient les cartes X-Fi. C'était à la base pour scinder les utilisations de façon indépendante : en jeux le paramétrage de l'EAX, en création le recours aux pilotes ASIO à faible latence et en divertissement l'accès à l'encodage Dolby / DTS.

0096000004926342-photo-creative-pilotes-xfi.jpg
0096000004926346-photo-creative-pilotes-xfi3.jpg
0096000004926344-photo-creative-pilotes-xfi2.jpg
0096000004926350-photo-creative-pilotes-xfi4.jpg

Le sélecteur de modes, puis les interface correspondantes : divertissement, création musicale et jeux


Creative fait ici un trait sur les deux premières caractéristiques pour se concentrer sur la troisième. Les réglages EAX ont tout été bonnement abandonnés ! Toutefois la carte reste compatible EAX 5.0, moyennant recours à l'application ALchemy. Pour rappel, cette application maison Creative cherche à intercepter les requêtes EAX et DirectSound3D pour les convertir en OpenAL, et ainsi restaurer l'accélération matérielle sur certains vieux jeux emblématiques, sous Vista et 7. Quant aux pilotes ASIO, leur prise en charge par Creative est réservée aux cartes plus haut de gamme. Mais ils peuvent de toute façon être installés séparément via ASIO4ALL... La Recon3D bénéficie ainsi d'une interface unique, dans une seule fenêtre. Et la carte se concentre sur des DSP (traitements sonores) plus pratiques que théoriques, que nous vous détaillons ici. Le fameux « Quartet DSP ».

012C000004929538-photo-alchemy.jpg
L'interface d'ALchemy... qui a bien vieilli


THX TruStudio Pro

C'est le principal DSP que gère le Sound Core3D. Il se découpe en plusieurs sous-traitements : Surround, Crystalizer, Bass, Smart Volume et Dialog Plus. Rien de nouveau à vrai dire ici, ces traitements existent depuis que les cartes Creative sont certifiées THX, ce qui était déjà le cas de la dernière fournée de Sound Blaster, X-Fi ou pas.

012C000004926064-photo-creative-recond3d-pci-express-pilote1.jpg
012C000004926064-photo-creative-recond3d-pci-express-pilote1.jpg

La nouvelle interface, ici dans la section THX TruStudio Pro


Quelques explications des effets pour rappel :

  • Le Surround comme son nom l'indique sert à doser la spatialisation sonore, dès lors que l'encodeur 5.1 Dolby Digital Live est activé. L'effet est redoutablement efficace, notamment pour faire sortir une source 2.0 sur un kit 5.1. En déplaçant le curseur, on oriente le son, d'une répartition complètement à l'avant à un bon équilibre avant-arrière. Dommage qu'on ne puisse pas comme sur la Titanium HD basculer complètement de l'avant à l'arrière pour doser vraiment à sa convenance.

  • Le Crystalizer, bien connu des possesseurs de X-Fi vise à retrouver la richesse de l'enregistrement original (avant mastering du CD sur 16 bits) à partir d'une lecture MP3 / CD. Il effectue pour cela une analyse des fréquences et un traitement à la volée, accentuant les graves et donnant de la brillance aux aigus. Il ne faut pas en abuser mais quand nos oreilles y goûtent, il devient difficile de s'en passer complètement.

  • Le traitement Bass cherche à donner du corps aux graves sur des petits systèmes 2.0 dépourvus de caisson. Assez bien réalisé, l'algorithme ne peut toutefois faire de la magie...

  • Le Smart Volume nivelle le volume sonore à une intensité réglée par curseur. C'est pratique dans les films d'action pour éviter la crise cardiaque entre une scène calme et une séquence explosions...

  • Le Dialog Plus permet de donner de l'importance aux fréquences correspondant aux voix. C'est utile là-aussi en utilisation cinéma mais plutôt sur des films posés centrés sur les dialogues... logique !



Crystal Voice

A ne pas confondre avec le Crystalizer ! Il s'agit ici du DSP visant à améliorer la voix captée par un micro, ou carrément le micro fourni. Outre le réglage du volume et de l'amplification micro, Creative propose dans ce menu des effets FX multiples (personne âgée, voix féminine ou masculine, orque, lutin, monstre, robot...), le même nivellement sonore Smart Volume que précédemment, un algorithme de réduction du bruit très efficace, l'Acoustic Echo Cancellation nettement moins probant lui et enfin le Focus. Cette dernière fonction permet d'élargir ou de restreindre le faisceau de captation du micro. Avec l'angle réglé sur étroit combiné à la réduction du bruit, le confinement devient assez impressionnant !

00C8000004926068-photo-creative-recond3d-pci-express-pilote2.jpg
00C8000004926038-photo-creative-recond3d-pci-express-2.jpg
00C8000004926036-photo-creative-recond3d-pci-express-1.jpg

L'onglet Crystal Voice et le micro fourni dans la boîte de la carte son


Scout mode

Ce DSP vient de faire son apparition. La promesse est ambitieuse, puisque Creative prétend pouvoir nous faire entendre les ennemis de plus loin et donc avant que ceux-ci ne nous repèrent. Concrètement, il s'agit de rendre les sons d'ambiance plus précis, de sorte à faciliter la localisation des éléments et donc des adversaires. Sur un kit 5.1 avec Call of Duty Black Ops par exemple, le mode Scout augmente le volume des satellites arrières et renforce les aigus afin de gagner en netteté. Pour que le traitement fonctionne, l'encodeur Dolby doit être activé mais le THX TruStudio Pro se coupe automatiquement. Avec un casque stéréo classique, c'est principalement le volume qui augmente... on a surtout l'impression que Creative applique un important Crystalizer. Sur Battlefield 3, l'apport est différent, pour ne pas dire opposé. En effet, là le rendu surround semble diminuer, l'environnement s'étouffant pour faire ressortir les voix. Le problème, c'est que tout l'audio change : bruits de pas, détonations des armes à feu, sons d'ambiance... Globalement, si l'effet est bien palpable, nous avons tout de même peiné à ressentir l'« avantage tactique certain dans le combat » promis par le fabricant...

00C8000004926070-photo-creative-recond3d-pci-express-pilote3.jpg
00C8000004927338-photo-call-of-duty-black-ops.jpg
00C8000004927606-photo-battlefield-3.jpg

Le mode Scout, dont on peut personnaliser les raccourcis pour l'activer ou le désactiver pendant la partie. Sur Call of Duty : Black Ops, le rendu est sympa, mais sans plus... et très différent du rendu sur Battlefield 3


Haut-parleurs, cinéma et égaliseurs

Les autres entrées du menu sont plus conventionnelles. Nous retrouvons ainsi l'habituelle section haut-parleurs, offrant le choix de configuration des enceintes (2.0/2.1, 5.1 ou casque), avec un outil de test pour s'assurer que le son sort bien là où il doit sortir. Les pilotes de la Recon3D laissent également la possibilité de rediriger davantage de fréquences vers le caisson, en décalant le crossover. Mais pas de potentiomètre de réglage des basses et des aigus ! Ca manque cruellement...

012C000004926072-photo-creative-recond3d-pci-express-pilote4.jpg
Ici, le paramétrage du système d'enceintes, avec possibilité de modifier le crossover des basses


Côté cinéma, c'est presque simple : soit on active l'encodeur Dolby Digital Live, soit on le désactive. Nous ajoutons un « presque » parce qu'il demeure une petite subtilité sur laquelle Creative s'embourbe totalement en donnant une traduction si rocambolesque qu'elle dit le contraire de ce qu'il faut comprendre. En clair, si on sélectionne la sortie S/PDIF-Out comme périphérique par défaut, IL NE FAUT PAS activer le Dolby Digital Live, sans quoi le son ne sort pas. Pour profiter de l'encodeur, il faut régler le périphérique par défaut sur haut-parleurs. Dans les deux cas, les enceintes restent reliées à la sortie optique. Bizarre mais c'est comme ça ! Notez que la Recon3D Fatal1ty ne propose pas d'encodeur DTS Connect comme ses aînées X-Fi : dommage, même si la différence entre les deux ne saute pas aux oreilles, il faut bien le dire (du moins avec un kit Logitech Z906).

012C000004926074-photo-creative-recond3d-pci-express-pilote5.jpg
L'onglet Cinéma, avec une bonne dose de charabia Creativesque


Reste enfin l'égaliseur personnalisable, rassemblant dix modes préréglés et autorisant des ajustements manuels sur dix bandes de fréquences, comprises entre 31 Hz et 16 kHz. Il est bien entendu possible d'enregistrer ses réglages personnels.

012C000004926076-photo-creative-recond3d-pci-express-pilote6.jpg
012C000004926078-photo-creative-recond3d-pci-express-pilote7.jpg

Le mixeur d'entrées/sorties et l'égaliseur sonore

Tests d'écoute et mesures de qualité

Comme nous vous le disions en introduction, nous avons décidé de comparer cette Recon3D Fatal1ty à deux autres cartes X-Fi, une équivalente (la Titanium Fatal1ty) et une supposée supérieure (la Titanium HD). Le tout étant par ailleurs confronté au chipset intégré Realtek ALC889 de notre carte mère Asus P6X58D Premium de test. Sur du contenu Dolby comme DTS sorti en optique, point de différence : le décodage est de toute façon opéré par PowerDVD 11, les niveaux sont identiques.

012C000004926816-photo-dolby-et-dts.jpg


Là où les cartes se distinguent en revanche, c'est lorsque nous partons d'une source 2.0 comme un CD pour aller via la sortie optique vers le kit 5.1. Si nous laissons sortir le son sans encodage, en confiant la répartition des voix au Z906, nous n'observons pas de différences entre les cartes. Normal, il n'y a pas de conversion, le signal reste numérique sur toute la chaîne... Mais quand l'encodage est effectué par la carte, c'est clairement la Titanium HD qui prend l'avantage. Elle dégage étrangement un peu moins de volume que la Recon3D Fatal1ty mais la spatialisation se montre plus convaincante car précise à doser. Avec la Recon3D Fatal1ty, le curseur surround doit être poussé à fond pour obtenir un son enveloppant. Sur la Titanium HD, la bascule va du 100 % avant au 100 % arrière : la spatialisation peut ainsi être réglée sur mesure. Il s'agit pourtant dans les deux cas de l'effet Surround THX TruStudio Pro...

012C000004926850-photo-creative-titanium-hd-pilotes.jpg
La gestion du surround sur la Titanium HD est plus précise, puisqu'on peut basculer le curseur de + 100 % à - 100 %


La Titanium Fatal1ty se positionne entre les deux autres cartes son, avec un rendu légèrement plus large que la Recon3D Fatal1ty (mais moins que la Titanium HD) et un volume intermédiaire. Quant au chipset intégré... il n'est pas compatible DST Connect mais seulement DTS Surround Sensation UltraPC (DTS SSUPC). Ne vous-y trompez pas, le DTS SSUPC ne sert qu'à donner une sensation de son spatial sur des enceintes 2.0... avec guère de réussite ! Pas d'encodeur donc pas de 5.1 depuis du 2.0, sauf si votre kit d'enceinte, ou à plus forte chance, votre home cinema gère la fonction. Il faudra passer sur le ALC892 pour accéder à l'encodage DTS Connect.

012C000004927220-photo-realtek-dts-surround-sensation-ultrapc-1.jpg
012C000004927222-photo-realtek-dts-surround-sensation-ultrapc-2.jpg

Le DTS Surround Sensation UltraPC du Realtek ALC889 n'est qu'un algorithme de virtualisation surround sur des enceintes stéréo...


Qualité des entrées/sorties analogiques

Passons maintenant aux mesures sur les entrées/sorties analogiques, là où les conversions depuis et vers le numérique ont un réel impact sur le son. Nous utilisons pour cela le logiciel RightMark Audio Analyzer 6.2.3 ainsi qu'un câble Hitachi mini jack 3,5 mm avec fiches plaquées or 24k et blindage en cuivre. Le principe est simple : on boucle ensemble l'entrée « line-in » et la sortie « haut-parleurs » à mesurer pour que RMAA effectue ses tests, dont voici les résultats ci-dessous.

Réponse en fréquence - 44,1 kHz sur 16 bits

04926004-photo-creative-recon3d-rep-freq-44-16.jpg


Le constat ici est amer pour la Recon3D Fatal1ty, qui affiche un comportement franchement instable et donc décevant pour une carte vendue à 150 € ! Le chipset intégré Realtek affiche une superbe linéarité de 20 Hz à 1 kHz puis produit quelques légères ondulations jusqu'à 20 kHz : c'est nettement plus propre qu'avec la Recon3D ! Les deux cartes X-Fi proposent quant à elles des courbes quasi superposables, tout à fait équilibrées. Notez tout de même que les variations observées avec la Recon3D n'oscillent que sur +/- 0,5 dB : ça n'est donc pas dramatique...

Rapport signal/bruit - 44,1 kHz sur 16 bits

04926020-photo-creative-recon3d-snr-44-16.jpg


Les écarts se resserrent ici et la Recon3D Fatal1ty repasse devant le chipset intégré, qui sans être mauvais ferme nettement la marche. Les cartes X-Fi conservent toutefois un avantage sur la Recon3D, Titanium HD en tête !

Tableaux récapitulatifs des mesures en 44,1 kHz sur 16 bits

04926012-photo-creative-recon3d-resum-44-16.jpg
En premier lieu, le résumé des tests sorti par RMAA sur la Recon3D Fatal1ty, seule



04926028-photo-creative-recon3d-toutes-cartes-resum-44-16.jpg
Puis le tableau comparatif avec nos quatre cartes en compétition



Réponse en fréquence - 48 kHz sur 16 bits

04926006-photo-creative-recon3d-rep-freq-48-16.jpg


Pas de changement quand on passe à 48 kHz, si ce n'est que les dents formées par la courbe de la Recon3D entre 30 et 400 Hz s'aiguisent un peu plus...

Rapport signal/bruit - 48 kHz sur 16 bits

04926022-photo-creative-recon3d-snr-48-16.jpg


Les rapports signal bruit s'améliorent tous très légèrement, sauf celui de la Titanium HD qui progresse lui significativement. Les deux Fatal1ty se talonnent ici, tandis que le chipset Realtek reste en retrait... du moins sur les basses fréquences. Parce que sur les hautes (3 000 Hz et au-delà), il rejoint la courbe de la Titanium HD !

Tableaux récapitulatifs des mesures en 48 kHz sur 16 bits

04926014-photo-creative-recon3d-resum-48-16.jpg
En premier lieu, le résumé des tests sorti par RMAA sur la Recon3D Fatal1ty, seule


04926030-photo-creative-recon3d-toutes-cartes-resum-48-16.jpg
Puis le tableau comparatif avec nos quatre cartes en compétition



Réponse en fréquence - 48 kHz sur 24 bits

04926008-photo-creative-recon3d-rep-freq-48-24.jpg


Première observation dès qu'on grimpe à une profondeur d'échantillonnage de 24 bits : le chipset Realtek fait ses valises. En effet, la sortie gère bien le 24 bits mais pas l'entrée. Il ne reste donc que trois cartes en lice. Et en dehors de cette disparition, point de changement !

Rapport signal/bruit - 48 kHz sur 24 bits

04926024-photo-creative-recon3d-snr-48-24.jpg


Le passage à 24 bits apporte en revanche des modifications assez spectaculaires en matière de rapport signal bruit. Les deux cartes Fatal1ty gagnent environ 10 dB, avec des courbes (et donc des comportements) très proches. La Titanium HD assied confortablement sa suprématie avec un gain de près de 24 dB ! Son SNR passe en effet de 93,3 dB à 117,1 dB, une jolie performance.

Tableaux récapitulatifs des mesures en 48 kHz sur 24 bits

04926016-photo-creative-recon3d-resum-48-24.jpg
En premier lieu, le résumé des tests sorti par RMAA sur la Recon3D Fatal1ty, seule


04926032-photo-creative-recon3d-toutes-cartes-resum-48-24.jpg
Puis le tableau comparatif avec nos trois cartes restantes en compétition


Réponse en fréquence - 96 kHz sur 24 bits

04926010-photo-creative-recon3d-rep-freq-96-24.jpg


Arrivées à 96 kHz, nous pouvons observer trois choses : d'une la stabilité à toute épreuve de la Titanium HD, de deux le décrochage de la X-Fi Fatal1ty par rapport à sa grande sœur HD, et de trois la légère amélioration de la Recon3D, qui se lisse... très discrètement. Mais au final, nos compétitrices conservent leurs places respectives sur le podium.

Rapport signal/bruit - 96 kHz sur 24 bits

04926026-photo-creative-recon3d-snr-96-24.jpg


Aucun changement impactant le rapport signal bruit quand on passe à 96 kHz sur 24 bits. La Titanium HD s'améliore à peine sur la tranche 20 Hz - 100 Hz mais c'est bien tout ce que nous pouvons noter.

Tableaux récapitulatifs des mesures en 96 kHz sur 24 bits

04926018-photo-creative-recon3d-resum-96-24.jpg
En premier lieu, le résumé des tests sorti par RMAA sur la Recon3D Fatal1ty, seule


04926034-photo-creative-recon3d-toutes-cartes-resum-96-24.jpg
Puis le tableau comparatif avec nos trois cartes restantes en compétition


Notez dans tous les cas l'importante distorsion harmonique totale (THD) de la Recon3D Fatal1ty, malvenue sur une carte de ce standing...

Tests de performances

Nous avons tenté de voir si la présence d'une carte son avait un quelconque impact sur les performances de notre PC de test en phase de jeu. En théorie, nous avons déjà notre petite idée sur la question... Premier élément de réponse : la non prise en charge de l'accélération matérielle de l'audio sur Vista et Seven. S'il n'y a plus d'accélération matérielle, cela signifie que les processeurs des cartes sons ne peuvent plus soulager le CPU des ordinateurs. Deuxième facteur limitant : l'accroissement des performances des PC, qui rend la part de l'audio négligeable dans l'utilisation des ressources système. Voici notre configuration de test :

00C8000004927286-photo-asus-p6x58d-premium.jpg
  • Carte mère Asus P6X58D Premium,
  • Processeur Intel Core i7 960 (3,2 GHz),
  • 6 Go DDR3-1333 Corsair XMS3,
  • NVIDIA GeForce GTX 560,
  • Disque dur SSD Corsair F120GB3,
  • Windows 7 Edition intégrale avec Service Pack 1


Rien de tel dès lors qu'un benchmark avec FarCry 2, un jeu particulièrement gourmand en CPU. Nous lançons le test en DirectX 10 avec tous les réglages en High, d'abord en 1 024 x 768 pixels puis en 1 680 x 1 050 pixels.

FarCry 2 en 1 024 x 768

04926000-photo-carte-son-fps-1024-high.jpg
Résultats exprimés en nombre d'images par seconde, le plus grand chiffre est le meilleur


137, 136 et deux fois 134 images par seconde. La sanction tombe : la nature de la carte son ne change rien dans ces basses résolutions. Les écarts de fps sont tellement faibles qu'ils relèvent plus de l'aléa ou de la marge d'erreur que du résultat...

FarCry 2 en 1 680 x 1 050

04926002-photo-carte-son-fps-1680-high.jpg
Résultats exprimés en nombre d'images par seconde, le plus grand chiffre est le meilleur


Et en poussant un peu nos exigences en termes de réglages graphiques ? Un écart se forme, minime (5 fps soit 3,5 %), entre la première et la dernière. Mais ô surprise, la première c'est la solution intégrée Realtek ! Les processeurs audio Creative n'apportent visiblement aucun bénéfice sur une plateforme Windows 7.

Quid de la stabilité ?

Terminons cette partie en évoquant les nombreux soucis que nous avons rencontrés au cours de nos tests. Pas de défaut précis à pointer, puisque les bugs survenus n'ont jamais pu être reproduits. Mais il y a comme un goût d'inachevé, trait devenu assez caractéristique sur les nouveautés Creative. Et à moins de ressentir une affection particulière pour le constructeur, ce côté imprévisible ne donne aucun charme au produit... Dans le désordre, voici ce qui nous est arrivé :

  • plantage de l'interface,
  • disparition des modes 24 bits dans la gestion des périphériques de Windows,
  • perte de volume et dégradation de la qualité sonore suite à l'activation du mode Scout sur Battlefield : Bad Company 2,
  • incapacité du panneau de contrôle Creative à retrouver la carte son,
  • inversion des enceintes en mode surround,
  • et notre préféré, ça a été la production d'un son strident variant sur un rythme techno dès qu'on branchait un casque sur la prise casque ! Nous l'avons enregistré pour vous faire partager ce moment de bonheur :



Tous ces désagréments disparaissaient dès que nous relancions le panneau, redémarrions la machine (chose que nous avons dû faire un paquet de fois...) ou au pire, réinstallions la carte (c'est déjà plus gênant...). Bref, un comportement partiellement buggué et aléatoire qui fleure bon le pilote fini en deux temps trois mouvements ! La bonne nouvelle, c'est que tout cela devrait disparaître au fil des mises à jour... peut-être...L'heure est venue de conclure cet article, en répondant à la question posée initialement : qu'est-ce que la Recon3D Fatal1ty apporte par rapport aux anciennes cartes X-Fi et par rapport à une solution intégrée ? Inutile de tergiverser, la Recon3D Fatal1ty constitue un échec pour Creative. La carte fait moins bien que ses prédécesseurs et tout juste jeu égal avec un chipset intégré Realtek ALC889. Le seul vrai bon point, c'est que l'interface s'est allégée, tout en continuant à proposer la plupart des traitements audio de qualité du fabricant. On pense notamment aux DSP THX TruSudio Pro (Surround et Crystalizer) ainsi qu'au Crystal Voice. Creative fournit d'ailleurs un micro bien exploité par ce dernier DSP. En outre la présence de l'encodeur Dolby Digital Live permet de transformer proprement toute source 2.0 en 5.1, si votre kit ou home cinema ne propose pas déjà cette fonction.

01F4000004924704-photo-creative-recon3d-fatal1ty-pcie-2.jpg
Creative mise sur le design... mais c'est bien tout !


Mais les points positifs s'arrêtent là, ce qui à 150 € apparaît bien maigre... Malgré un accueil favorable de la sortie casque amplifiée, les audiophiles déploreront la réponse en fréquence irrégulière et le rapport signal bruit moyen des entrées/sorties analogiques. Ou encore la disposition de la connectique optique, ne permettant pas le raccordement simultané de l'entrée et de la sortie, sauf à posséder des câbles particulièrement fins. Et toujours pas de HDMI... Côté pro / création musicale, l'absence de rack externe avec des entrées/sorties dignes de ce nom et la non prise en charge de base des pilotes ASIO condamnent complètement la Recon3D Fatal1ty. La carte s'adresse de toute façon aux joueurs en priorité. Alors, pour les accros de la manette ? Creative pourra mettre en avant la présence d'un micro, dont on peut régler le faisceau efficacement, avec réduction du bruit en prime. Mais c'est à peu près tout. Pas d'accélération audio matérielle sur Windows Vista et 7, donc aucun bénéfice en termes de performances et pas d'EAX (sauf en utilisant l'API ALchemy, laquelle utilise OpenAL pour restaurer l'accélération matérielle sur des vieux jeux...).

Creative a souligné la faible consommation et le bas coût d'intégration de son chipset Sound Core3D, et c'est peut-être bien là et seulement là que le constructeur singapourien trouvera son salut : en proposant à des constructeurs d'intégrer directement son processeur audio sur leurs cartes mères. Ca permettrait aux utilisateurs de disposer à moindre coût des traitements THX et de l'encodeur Dolby Digital Live, sans avoir à ajouter une carte. La Recon3D Fatal1ty n'est pas mauvaise, elle est largement surestimée. D'ailleurs, on trouve la Titanium Fatal1ty comme la Titanium HD à des prix inférieurs sur notre comparateur...

Creative Recon3D Fatal1ty

2

Les plus

  • Interface allégée / DSP assez efficaces
  • Micro fourni / prise casque amplifiée
  • Interface PCI-Express
  • Architecture conforme HDA/UAA

Les moins

  • Rapport intérêt / prix
  • Réponse en fréquence / THD élevée
  • Pas d'encodage DTS / bugs des pilotes
  • E/S optiques trop proches / pas de HDMI

Performances4

Fonctionnalités6

Confort d'utilisation6

Rapport qualité prix2


Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Orange Bank : l'opérateur jetterait l'éponge et serait en quête d'un repreneur
Vous pouvez activer un
Windows 10 : des soucis avec votre Wi-Fi ? Les nouveaux pilotes Intel devraient changer la donne
The Binding of Isaac Repentance : une version physique sur Switch, PS4 et PS5 plus tard dans l'année
Wii U : 4 ans après la Switch, la précédente console de Nintendo reçoit une mise à jour de son firmware
Lenovo tease le refroidissement de son futur smartphone gamer
Crusader Kings III : la prochaine mise à jour introduit la poésie, un nouveau moyen de séduire et de torturer
Les Français ont dépensé plus de 5 milliards d'euros dans le jeu vidéo en 2020, un record
Test Creative Stage V2 : une barre de son à la technique simple mais au bon rapport qualité-prix
Le disque dur externe Seagate Expansion Portable de 4 To à moins de 100€
Haut de page