Sound BlasterAxx SBX 20 : la carte son se fait enceinte !

07 septembre 2012 à 17h13
0
011D000005382755-photo-logo-creative-labs.jpg
Les cartes son ne font plus recette et ce n'est pas franchement une nouveauté. Chez Creative Labs, l'un des pionniers de ce marché, cette évidence s'est depuis longtemps imposée comme une réalité. Et si la marque a diversifié ses activités en proposant notamment des baladeurs, des casques, des enceintes ou encore des docks... on ne peut pas dire qu'elle ait réussi à devenir incontournable. Les tablettes Ziio de la firme de Singapour n'ont ainsi pas franchement connu le succès escompté.

En cette rentrée, Creative s'essaie à un nouveau genre avec la sortie des enceintes Sound BlasterAxx. Il s'agit pour la marque de proposer une enceinte portable sans fil répondant aux usages induits par la prolifération de smartphones et autres tablettes. Avec un design pour le moins original, la SBX 20 (la plus conséquente des trois modèles que compte pour l'heure la famille Sound BlasterAxx) est tout à la fois une carte son USB, une enceinte Bluetooth ou un kit de téléphonie mains libres. Mais la présence de la marque Sound Blaster sur ce produit très orienté grand public est-elle un gage de qualité pour les audiophiles ?

015E000005382733-photo-sound-blaster-axx-20-3.jpg

Un design... hexagonal !

Tel un totem, la Sound BlasterAxx SBX 20 s'érige sur un socle circulaire qu'il faudra visser à la base de la colonne. L'installation se fait en un tournemain et l'on reconnaitra à Creative Labs la qualité de finition de cette enceinte. Certes le plastique brillant de la base risque de se rayer et d'être sensible aux traces de doigts. Une crainte que l'on peut également avoir à l'endroit du sommet de l'enceinte.

0118000005382733-photo-sound-blaster-axx-20-3.jpg
0000021705382737-photo-sound-blaster-axx-20-5.jpg


Le panneau supérieur regroupe les diverses commandes sensitives de la SBX 20. Les touches sont ici rétroéclairées et on trouve une commande de réglage du volume, un bouton muet (qui devient rouge une fois activé), un bouton secret, un bouton téléphonie, et deux boutons dédiés au suivi de la voix et à l'élimination des bruits parasites, nous y reviendrons.

018B000005382741-photo-sound-blaster-axx-20-7.jpg


0064000005386575-photo-sound-blasteraxx-sbx-20-hp.jpg
Avec un poids avoisinant les 2 kilogrammes, la colonne semble relativement robuste. Elle est constituée de deux haut-parleurs dont on ne connaît pas la puissance. Creative évoque leur superposition censée assurer une diffusion optimale du son dans la pièce. Pour que les basses puissent s'exprimer un tant soit peu, un tube est situé au dos de l'enceinte. Et puisque la SBX 20 sert également de kit mains libres pour la téléphonie, on retrouve un double groupe de microphones omnidirectionnel dans l'enceinte.

0140000005387791-photo-creative-sbx-20-vent-basses.jpg
010E000005382731-photo-sound-blaster-axx-20-2.jpg


A l'arrière de la SBX 20, on retrouve un connecteur micro-USB, une prise casque, une entrée auxiliaire, toutes deux au format mini-jack, ainsi qu'un bouton de connexion Bluetooth.

Au cœur de l'enceinte

0000004605382797-photo-sound-blaster-axx1-la-puce.jpg
Creative met en avant l'utilisation d'un processeur multi-cœur SB-Axx 1 au cœur de sa barre de son verticale. Celui-ci est censé prendre en charge les effets Sound Blaster tels que la spatialisation du son, ou le traitement de la voix et l'annulation des effets de bruit environnant notamment.

Compatible avec les terminaux sans fil, l'enceinte prend en charge la norme Bluetooth 2.1 + EDR et gère les profils Bluetooth A2DP, AVRCP et HFP. Pas question en revanche de prendre ici en charge la norme AirPlay d'Apple. Parallèlement, la SBX 20 peut se connecter à n'importe quel ordinateur Mac ou PC en USB 2.0 via le câble tressé fourni.

Une enceinte sans fil... et sans alimentation !

Sans fil, l'enceinte SBX 20 se veut transportable d'une pièce à l'autre de votre appartement par exemple. Hélas et c'est la première mauvaise surprise, Creative n'a pas cru bon de la doter d'une batterie intégrée. Du coup, et même si Creative vante la faible consommation de la SBX 20 pour son amplification, l'enceinte devra en permanence être branchée à une source d'alimentation : cela peut être le port USB de votre ordinateur ou un adaptateur secteur externe.

L'autre mauvaise surprise, c'est que Creative ne livre pas d'adaptateur secteur. Alors certes on pourra en acheter un séparément et certes comme Creative utilise l'USB, n'importe quel adaptateur secteur USB existant pourra faire l'affaire. Reste que le choix, l'œuvre du dirigeant de la marque dans une volonté de simplification, n'est pas tout à fait compréhensible à ce niveau de prix...Contacté à ce sujet, Creative nous dit qu'il offre dorénavant l'adaptateur secteur en promotion avec l'enceinte.

Premiers contacts... sur PC

Avec la SBX 20, Creative poursuit deux objectifs. Le premier c'est de proposer une carte son USB externe à votre PC avec enceinte intégrée. Le second c'est de proposer un kit mains libres, qui fonctionne aussi bien avec un PC qu'un smartphone ou une tablette. C'est ainsi qu'en connectant la SBX 20 à son système et en installant les pilotes on se retrouve avec un panneau de contrôle Creative assez proche de ce que nous avions pu voir récemment avec les cartes son Recon3D du fabricant. Il est à noter que Creative ne fournit pas les pilotes sur CD : il faudra les télécharger sur le site de la marque.

Le logiciel propose divers réglages usuels sous Windows, comme le contrôle du mixeur, le contrôle de l'amplification du microphone ou encore les paramètres propres à l'enceinte notamment en matière de Bluetooth. A cela s'ajoutent deux entrées distinctes : la première concerne les paramètres des haut-parleurs, la seconde les paramètres des micros.

012C000005387325-photo-sound-blasteraxx-logiciel-pc-4.jpg
012C000005387319-photo-sound-blasteraxx-logiciel-pc-1.jpg


Pour être accessibles par le plus grand nombre, les paramètres des haut-parleurs offrent par défaut divers préréglages. Ceux-ci sont classés par activités : Musique, Films et Jeux et chacun des préréglages peut être personnalisé et sauvegardé par la suite.

Dans l'onglet « Musique » on retrouve les réglages suivants : « SBX par défaut » (c'est le mode de base de l'enceinte qui fait appel à des technologies de restauration du son et de spatialisation), « Pureté vocale » pour faire ressortir la voix, « Son chaleureux » pour se défaire de la spatialisation ou « Smart Volume » pour niveler le son et éviter les brusques changements de volume par exemple.

Dans l'onglet « Films », les différents profils n'apportent étrangement pas toujours les modifications que les intitulés suggèrent... Si le « Boost dynamique », équivalent du mode musical « SBX par défaut » renforce bien la dynamique (avec un chouïa moins de basses), et si le « Mode Son élevé » pousse bien la puissance au maximum, le « Mode Nuit » en revanche vient rehausser le volume sonore (par rapport au boost dynamique) au lieu de couper dans les fréquences ! Les voisins vont apprécier... Creative détaille pour chaque profil les réglages apportés, à base de pourcentage (tel effet à x %, tel autre à y %...). Précisons au passage que le réglage « Dialogue clair » correspond à l'activation de la fonctionnalité Dialog Plus. Cette dernière a pour but de faire ressortir les voix dans les films en minimisant tout le reste : c'est assez pratique pour se passer par exemple des sous-titres dans les séries en langue anglaise.

L'onglet « Jeux » propose quant à lui quatre préréglages pas forcément très explicites : « Surround stade », « Communications claires » qui fait ressortir les voix en diminuant tous les autres éléments audio (notamment en désactivant les effets Surround et Crystalizer), « Son positionnel », « Action cinéma ».

00C3000005387327-photo-sound-blasteraxx-logiciel-pc-5.jpg
00C3000005387329-photo-sound-blasteraxx-logiciel-pc-6.jpg
00C3000005387331-photo-sound-blasteraxx-logiciel-pc-7.jpg

Paramètres des haut-parleurs, profils et égaliseur


Dans tous les cas, et alors que les profils proposés par l'application sont trop nombreux, abscons et pas clairement détaillés, l'utilisateur garde un contrôle manuel sur l'ensemble des réglages avec la possibilité d'activer ou non les diverses fonctions du DSP en modifiant leurs niveaux. La spatialisation du son passe par le réglage « Surround », la restauration de la perte de dynamique (induite par la compression MP3 notamment) passe par le fameux « Crystalizer », le réglage des basses est également de la partie avec la possibilité de jouer sur la fréquence du crossover et les fonctions Smart Volume et Dialog Plus décrites plus haut sont également exposées. En prime, l'équaliseur est évidemment au programme, sur dix bandes de fréquences et la possibilité de choisir l'un des profils existants (Jazz, Rock, etc).

Du côté des paramètres des micros, on touche au cœur de la promesse de cette SBX 20. On retrouve comme pour la partie haut-parleurs des profils à choisir : « Appel vocal » où le DSP Smart Volume est actif tout comme la technologie d'annulation de l'écho, « Voice Focus » qui recentre la prise de son des microphones sur un angle de 30° avec pour effet d'éliminer les bruits parasites environnants, le mode « Reconnaissance vocale » qui ne fait qu'annuler les échos ou le mode « Voice FX » qui déforme en temps réel votre voix. Ici le Smart Volume ajuste automatiquement le volume de votre voix en fonction de votre éloignement par rapport à l'enceinte : plus besoin donc de hausser le ton.

012C000005387321-photo-sound-blasteraxx-logiciel-pc-2.jpg
012C000005387323-photo-sound-blasteraxx-logiciel-pc-3.jpg

Paramètres des micros et profils disponibles


Là aussi, l'utilisateur garde le contrôle total sur les réglages des micros dans la partie « Crystal Voice ». Il peut activer ou non la transformation de la voix en choisissant le type de voix (Orque, lutin, robot, etc), activer le Smart Volume, éliminer les échos, éliminer le bruit ambiant, éliminer les échos ou délimiter la zone de prise de son des micros avec le slider « Focus ».

Et avec son mobile ?

Avant de pouvoir utiliser son mobile avec la SBX 20, il faut appairer les deux appareils en Bluetooth. L'opération est relativement simple : il suffit de maintenir le bouton Bluetooth enfoncé quelques secondes pour faire clignoter la diode au sommet de l'enceinte. Il ne vous reste plus qu'à vous connecter à l'enceinte depuis votre smartphone. La Sound BlasterAxx 20 mémorise les 8 derniers périphériques Bluetooth qui lui ont été connectés, mais un seul périphérique peut se connecter au même moment à l'enceinte.

Nous vous exposions un peu plus haut le fonctionnement de la SBX 20 en tant que carte son USB externe. Il faut toutefois bien garder à l'esprit que l'ensemble des réglages qu'il est possible d'apporter à l'enceinte depuis son PC, s'applique également lors de l'utilisation de le SBX 20 avec son téléphone portable. Mieux, il est possible d'utiliser la SBX 20 comme carte son reliée à son PC tout en gardant active la connexion Bluetooth avec son smartphone : au cas où un appel entrant se présente alors que vous écoutez de la musique en provenance de votre PC, vous pouvez accepter la communication et dialoguer alors que le volume sonore du PC est automatiquement réduit.

Puisque la SBX 20 ne se destine pas exclusivement à un usage PC, Creative a développé une application mobile pour contrôler l'enceinte. Baptisée Creative Central celle-ci propose le contrôle de la lecture de ses musiques, le réglage du volume, et les mêmes raccourcis que sur le sommet de l'enceinte mais dispatchés différemment. A l'instar du logiciel PC, Creative propose de choisir parmi un ensemble de profils pour les préréglages des haut-parleurs et des micros avec la possibilité de basculer en mode avancé pour régler manuellement chacun des paramètres (sur iOS l'interface est assez confuse).

0073000005383509-photo-creative-central-8.jpg
0073000005383507-photo-creative-central-7.jpg
0073000005383503-photo-creative-central-6.jpg
0073000005383497-photo-creative-central-4.jpg
0073000005383499-photo-creative-central-5.jpg

L'application Creative Central ici pour iOS


L'application est désormais traduite en français, un bon point, puisque lors de notre premier test, tout était en mandarin ( ! ). Application qui dispose également d'une fonction réveil. Attention, si votre SBX 20 est connectée à votre PC, et alors même que l'enceinte peut diffuser en même temps un flux audio PC et un flux audio en provenance d'un terminal mobile, l'accès aux réglages de l'enceinte est exclusif à l'un ou l'autre des appareils.

0087000005387425-photo-creative-central-android-1.jpg
0087000005387427-photo-creative-central-android-2.jpg
0087000005387429-photo-creative-central-android-3.jpg
0087000005387431-photo-creative-central-android-4.jpg

Creative Central dans sa mouture Android, ici sous Jelly Bean


Si nous évoquions l'usage mobile permis par l'enceinte, en considérant le cas de figure de l'utilisation avec un smartphone, il est possible de pairer la Sound BlasterAxx 20 avec son PC. A condition toutefois de disposer d'un stack Bluetooth tiers doté des bons profils audios. Avec la pile Bluetooth par défaut de Windows 7, nous ne pouvons associer l'enceinte à l'ordinateur puisque le système exige de saisir une clé de sécurité que l'on ne peut évidemment pas rentrer sur l'enceinte. Dans tous les cas, le logiciel PC proposé par Creative n'est de toute façon pas compatible avec une liaison Bluetooth. Creative nous indique qu'il devrait corriger cette lacune à l'avenir.

0140000005392615-photo-creative-labs-sound-blasteraxx-20-bluetooth-windows-7.jpg

Erreur d'appairage sous Windows 7

A l'usage

006E000005074516-photo-apple-iphone-4s.jpg
Lors de nos essais de la SBX 20 nous avons naturellement testé les aptitudes de l'enceinte en matière de rendu sonore. Ne tournons pas autour du pot, le son produit par la petite dernière de Creative n'est clairement pas au niveau. Les basses sont en retrait alors que les aigus sont parfois surpondérés au point de rendre certains morceaux méconnaissables. En écoutant Uprising de Muse, on se demande si le bassiste n'a pas été congédié. Quant aux medium on ne sait pas toujours où ils sont, la meilleure preuve étant que le réglage des basses semble plus renforcer les dits medium que les basses. En montant le volume, la distorsion devient parfois insupportable alors que certains instruments passent mal. Les notes de saxophone par exemple tendent vers le miaulement étouffé d'un chat (NDLR : aucun chat n'a été martyrisé durant ce test). Quant au traitement SBX il s'avère à notre goût indispensable pour donner un tant soit peu de corps au son de cette enceinte qui est autrement terriblement plat et nasillard. Bref, l'audiophile fusse-t'il peu pointilleux ne pourra-t-être séduit par cette SBX 20.

Notre autre préoccupation aura été de vérifier les aptitudes de l'enceinte en mode mains libres. Et si l'enceinte est franchement mauvaise pour la musique, elle est nettement plus convaincante pour ce qui est de servir une conversation téléphonique. Le son de notre correspondant est clair, malgré les inévitables aléas du réseau GSM, alors que les diverses technologies du DSP Creative semblent efficaces. C'est particulièrement vrai pour les fonctions « Noise Reduction » et « Acoustic Echo Cancellation ». La première parvient à annihiler les bruits de fond de manière convaincante ce que nous avons pu vérifier en conversation fenêtres ouvertes avec les bruits de la rue et le souffle d'un ventilateur braqué sur l'enceinte. De l'autre côté de la ligne, seule notre voix se fait entendre. La fonction d'annulation d'écho est également particulièrement appréciable puisqu'activée, elle évite à votre interlocuteur de s'entendre en écho lorsqu'il vous parle, ce qui est généralement tout bonnement insupportable. En revanche, la fonction de « Focus » ne semble pas donner le résultat escompté : alors qu'il s'agit de centrer le micro sur notre voix et donc d'améliorer encore la présence de cette dernière pour notre correspondant c'est l'effet inverse qui se produit. Il faut dire que le réglage du « Focus » n'est pas particulièrement intuitif : en ajustant son niveau on ne se représente pas vraiment la zone de couverture effective et correspondante des microphones. Quant au « Smart Volume », son effet n'a pas semblé être des plus transcendants, même si effectivement nous n'avons pas eu besoin de crier durant nos tests. Un mot enfin sur les effets de déformation de la voix qui déstabiliseront à coup sûr votre correspondant.

01C2000005382735-photo-sound-blaster-axx-20-4.jpg


Pour le reste, on retiendra le temps de démarrage de l'enceinte assez conséquent mais aussi la simplicité d'utilisation au quotidien de cette dernière. Les boutons tactiles fonctionnent sans sourciller et seul le réglage du volume par glisser du doigt sur le sommet est peut-être un rien imprécis. Le bouton « Téléphone » présent au sommet de l'enceinte permet de répondre aux appels entrants et d'y mettre un terme. Et lorsqu'aucun appel n'est en cours il active Siri sur l'iPhone et la reconnaissance vocale sur un téléphone Android. Creative ne serait pas vraiment Creative si la version PC du pilote Axx n'avait pas divers problèmes : ainsi il n'est pas rare de faire planter le module de configuration alors que parfois le passage d'un écran à l'autre rame sans véritable raison. Mentionnons également les gels de l'interface lors de l'activation de certaines options. Le must est sans aucun doute le plantage pur et simple de l'enceinte lorsque sous iTunes, nous cliquons le bouton Pause alors qu'un morceau est en cours de lecture. Dans ce cas de figure reproductible, l'enceinte émet un plop, le panneau de commande s'éteint et il faut la débrancher puis la rebrancher pour retrouver une enceinte fonctionnelle.

00C8000005394171-photo-creative-sound-blasteraxx-20.jpg

Conclusion

0000012705382733-photo-sound-blaster-axx-20-3.jpg
Avec la SBX 20, Creative veut révolutionner son domaine d'expertise de toujours, l'audio, en proposant pour la première fois une carte son Sound Blaster qui fait actuellement... du son ! On se souvient en effet que jusqu'à présent les solutions Sound Blaster étaient systématiquement dépourvues de haut-parleur. Une vision qui se défend d'autant plus que Creative a déjà un pied dans l'ère post-PC en proposant un système qui est à la fois compatible Mac et PC en plus d'être opérationnel avec tout terminal mobile Bluetooth. Et non contente de pouvoir diffuser la musique de votre iPhone ou Galaxy S via Bluetooth, tout en servant de kit mains libres, l'enceinte se paye le luxe de pouvoir être configurée depuis le terminal mobile de son choix.

Avec un design franchement original, et une finition des plus correctes, la SBX 20 était bien partie pour emporter nos faveurs. Oui mais voilà... Cette enceinte n'est pas autonome et requiert une source d'alimentation non fournie par Creative pour des raisons que nous ne nous expliquons toujours pas. Exit donc l'usage mobile ou la « transportabilité » de l'appareil d'une pièce à l'autre. Mais ce n'est pas là le plus grave. Non. En définitive le grief le plus criant tient à la prestation audio de la SBX 20 qui n'est pas du tout à la hauteur. Malgré tous les réglages du DSP, le son produit par l'enceinte ne tient pas la route : les plus grands classiques sont méconnaissables lorsqu'on les diffuse avec la SBX 20. NOus n'osons même pas imaginer ce que cela donne avec les modèles inférieurs SBX 10 et SBX 8.

Il ne reste plus qu'à la Sound BlasterAxx SBX 20 son design, et ses bonnes prestations en guise de base d'appel mains libres. Autant le DSP ne peut sauver le son déséquilibré lorsqu'il s'agit de diffuser de la musique, autant le même DSP donne entière satisfaction lors des appels téléphoniques pour limiter et diminuer les bruits ambiants, tout en vous permettant de vous mouvoir librement lors de vos conversations. Mais cela vaut-il 199 euros TTC ? Ce n'est pas si sûr...

Creative Sound BlasterAxx 20

4

Les plus

  • Traitement du son pour les appels
  • Design

Les moins

  • Prix élevé
  • Rendu audio médiocre
  • Pilotes lents, peu réactifs avec divers bugs
  • Pas d'alimentation secteur/pas de batterie

Rendu audio3

Fonctionnalités6

Confort d'utilisation7

Rapport qualité/prix5

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article contient des liens d'affiliation, ce qui signifie qu'une commission peut être reversée à Clubic. Les prix mentionnés sont susceptibles d'évoluer. 
Lire la charte de confiance
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Intel et Huawei signent un partenariat stratégique
Quelques détails sur le navigateur Silk des nouveaux Kindle Fire HD
Coup de fouet pour le Mac Pro : Nvidia annonce la Quadro K5000
Clubic Week 2.0 : l'iPhone 5, on s'en fout
Revue de Web : un tee-shirt Alien plus vrai que nature !
eBay rachète Svpply.com, un service de shopping à l'allure de Pinterest
Publicité mobile : Twitter plus rentable que Facebook en 2012
EMI engage une troisième bataille judiciaire contre Grooveshark
Google lance un service de location pour ses machines sous Chrome OS
Skype : les mises à jour sont désormais déployées via Windows Update
Haut de page