Dyson : un brevet de casque audio qui fait aussi purificateur d'air

04 février 2020 à 16h27
0
Casque audio purificateur d'air Dyson
© Dyson

Écouter de la musique tout en respirant de l'air pur... Les deux activités ne semblent pas vraiment liées de prime abord, mais Dyson songerait à les rapprocher. L'entreprise a en effet déposé un brevet relatif à un casque audio capable de purifier l'air autour de son utilisateur. Reste à savoir si un tel produit verra effectivement le jour.

Vous connaissez certainement la marque Dyson pour ses aspirateurs, ses sèche-mains, ou encore ses purificateurs d'air. Mais la société britannique pourrait prochainement se lancer sur le marché des casques audio... Sans pour autant s'éloigner totalement de sa proposition de valeur habituelle.

Un air pur à fredonner

Cette intention, prêtée à Dyson depuis plusieurs mois, a été en quelque sorte confirmée par un récent dépôt de brevet au Royaume-Uni. L'entreprise a ainsi soumis un titre de propriété industrielle quant à un casque audio d'un nouveau genre. Comme on peut le constater sur les schémas ci-dessus, l'appareil serait également doté d'une bande placée devant la bouche, percée en son milieu, qui enverrait de l'air purifié à l'utilisateur.


Plus précisément, chacune des deux oreillettes serait munie d'une petite hélice, actionnée par un moteur. En tournant à environ 12 000 tours par minute, ces dispositifs absorberaient 1,4 litre d'air par seconde, pour ensuite le faire passer à travers un filtre à particules, qui bloquerait la poussière et les bactéries. L'air purifié circulerait alors dans la bande supplémentaire jusqu'à être émis via le trou central. Reste cependant une inconnue (au moins) : aucun système d'alimentation (batterie ou autre) n'est mentionné dans le brevet.

Dyson ne laisse rien filtrer de ses intentions

Un tel appareil pourrait probablement séduire les habitants des grandes métropoles, notamment en Asie, particulièrement touchées par les problèmes de pollution. Néanmoins, à ce stade, il est impossible d'affirmer qu'il sera véritablement produit et commercialisé. L'entreprise n'a d'ailleurs pas souhaité s'attarder sur cette information : « Si un nouveau produit est prêt, quand ce sera le cas, nous serons ravis d'en dire davantage, mais pour l'heure, nous ne commentons pas nos brevets ».


À l'instar d'autres sociétés de la tech, Dyson a, par le passé, protégé des innovations qui n'ont pas pour autant donné naissance à des produits. Des brevets qui concernaient des vitres de voitures, une brosse à dents électrique, ou encore un presse-agrume hydraulique. Le purificateur d'air portable connaîtra-t-il un autre destin ?

Source : Bloomberg
Modifié le 04/02/2020 à 17h48
4
5
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Pour le patron de Take Two (GTA, BioShock), Stadia est une déception
La Maison-Blanche s'en prend aux pays qui taxent les géants numériques américains
« Il est temps de briser Amazon » : quand Elon Musk se paie Jeff Bezos
Microsoft licencie des dizaines de journalistes, remplacés par des robots
Citroën prépare une nouvelle berline hybride haut de gamme pour 2021
L'Allemagne impose une borne de recharge pour véhicules électriques dans chaque station-service
Gaia-X : le projet européen de cloud computing visant à concurrencer la Silicon Valley se précise
La Poste déploie l'Identité Numérique, un service pour se connecter à 700 services avec un identifiant unique
Sony reporte son événement dédié à la PS5 et soutient le mouvement de contestation en cours aux USA
Les employés de Facebook s'insurgent contre le refus de Zuckerberg de censurer les posts de Donald Trump
scroll top