Face à Apple et Beats, Google met la main sur Songza

Thomas Pontiroli
02 juillet 2014 à 11h12
0
Le prix de la meilleure plateforme musicale ne sera pas décerné selon le nombre de titres (sensiblement le même entre les principaux acteurs), mais selon leur capacité à les délivrer de façon pertinente à leurs utilisateurs. C'est le sens du rachat par Google de Songza, qui fait appel à de vrais musiciens.

00C8000007481285-photo-songza.jpg
Songza a mis son logo aux couleurs bleues, rouges, etc. de Google afin d'indiquer son rachat à ses utilisateurs. Le service de recommandation musicale, fondé en 2007, a intéressé le géant déjà présent dans la musique en streaming avec son offre Google Play Music. Ce rachat sonne comme une réponse (à plus petite échelle) à Apple, qui s'est offert Beats il y a un mois.

La plateforme acquise par Apple pour 3 milliards de dollars comprend un service de streaming mais sa force repose surtout sur son système de recommandation selon l'humeur de l'utilisateur mais aussi de son activité (chez moi, en soirée, etc.). Pour obtenir le meilleur résultat possible, la plateforme ajoute à ses algorithmes l'avis de vraies personnes, comme des DJs, des musiciens ou des critiques. C'est ce que propose aussi Songza.

D'après des observateurs du secteur, l'application n'aurait pas intéressé Google pour sa base d'utilisateurs (5,5 millions contre 40 millions pour Spotify, par exemple) mais bien son système de traitement des contenus. Songza, avec sa communauté de professionnels, aide donc ses utilisateurs à choisir leurs morceaux en fonction de leurs activité (faire du sport, réviser ses cours, attendre les transports) et de la météo ou de la localisation.

Comment explorer un gros catalogue

C'est une fonction dont avait besoin Google pour concurrencer Apple sur le streaming musical. Selon TechCrunch, le géant de Mountain View convoite Songza depuis plusieurs mois et aurait pu débourser 15 millions de dollars pour mettre la main dessus. Le site américain évoque aussi la possibilité que des offres concurrentes aient faire monter fortement les enchères - ni Google, ni Songza n'ont donné d'indications.

012C000007481279-photo-songza.jpg

Dans un premier temps, la plateforme restera telle quelle pour ses utilisateurs mais à terme, la technologie sera intégrée à Google Play Music et à YouTube - proche de lancer son service de streaming musical. En mars dernier, Spotify s'était offert The Echo Nest, capable d'analyser les contenus musicaux et de les lier aux habitudes des utilisateurs pour effectuer des recommandations. Mais cet outil n'utilise pas d'avis humain.

Devant l'étoffement de catalogues musicaux contenant plus de 15 millions de titres pour Spotify et même 18 millions pour Google Play Music, l'enjeu est de ne pas laisser le mélomane se noyer, et de l'aider, de la façon la plus pertinente possible, dans la découverte de nouveaux artistes et albums. Rappelons que le succès de Netflix et de ses vidéos sur abonnement, est en grande partie basé sur sa capacité à bien recommander.




Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
iPhone 11 / 11 Pro : les premiers tests sont en ligne, 2019 est-il un bon cru ?
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Analogue présente un DAC audio/vidéo pour brancher vos vieilles consoles sur une TV moderne

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

Discussions sur le même sujet

scroll top