Apple confirme le rachat de Beats pour 3 milliards de dollars

0
Apple a confirmé mercredi soir le rachat de la marque Beats, fondée par Dr Dre, pour 3 milliards de dollars. L'acquisition concerne les casques vendus par Beats Electronics, ainsi que le service de musique en ligne Beats Music.

Dr Dre deviendra bien l'un des premiers « milliardaires du hip-hop », comme il l'avait laissé entendre - un brin éméché - dans une vidéo postée sur Internet il y a quelques jours. Apple a en effet confirmé mercredi soir le rachat de la société cofondée par le rappeur, Beats, pour un montant de 3 milliards de dollars. Dr Dre et son acolyte, le fameux producteur Jimmy Iovine, rejoindront les rangs d'Apple une fois la transaction bouclée, soit aux alentours du mois de septembre, après approbation des autorités de la concurrence américaines.

L'acquisition concerne la branche Beats Electronics, qui fabrique les casques du même nom, ainsi que le service de musique en ligne sur abonnement Beats Music. Apple indique que les premiers, déjà vendus dans ses propres boutiques, recevront une exposition supérieure via l'Apple Store, en ligne ou dans d'autres pays.

01C2000007389777-photo-tim-cook-dr-dre-iovine-et-eddy-cue.jpg

Tim Cook célèbre l'annonce via Twitter


Tour pour la musique

« J'ai toujours eu l'intime conviction que Beats avait sa place au sein d'Apple », déclare de son côté Jimmy Iovine, producteur de renom, qui affirme encore avoir travaillé sur des projets liés à iTunes pendant ces onze dernières années. Il était donc logique qu'Apple finisse par racheter Beats, à l'heure où la consommation de musique numérique évolue de l'achat à l'acte vers des logiques d'abonnement ?

« L'acquisition de Beats améliorera encore davantage notre gamme musicale, depuis le service gratuit de streaming iTunes Radio jusqu'à un service d'abonnement de niveau mondial au sein de Beats, et bien sûr l'achat de musique depuis l'iTunes Store que les clients adorent faire depuis des années », indique ainsi Eddy Cue, vice- président en charge des services en ligne chez Apple.

Beats Music n'est encore qu'un très jeune service, puisqu'il a été lancé en janvier dernier aux Etats-Unis. Il compterait toutefois déjà 250 000 abonnés, a indiqué jeudi Jimmy Iovine.

A trois milliards de dollars, ce doublé Beats Electronics & Beats Music constitue l'une des plus importantes acquisitions de l'histoire d'Apple (à titre de comparaison sans tenir compte de l'inflation, le rachat de Next qui avait ramené Jobs chez Apple portait sur 429 millions de dollars). La transaction se révèle particulièrement lucrative pour les actionnaires de Beats, dont les deux fondateurs déjà mentionnés. En début d'année, on estimait la marque Beats valorisée à environ 1 milliard de dollars, suite à une levée de fonds réalisée quelques mois plus tôt auprès du fonds Carlyle.

Officiellement, les deux branches de la marque Beats devraient poursuivre leur voie dans une relative autonomie au sein de leur nouveau propriétaire. Apple n'a toutefois pas toujours été aussi tendre vis à vis de ces acquisitions dans le domaine de la musique : on se souviendra par exemple de lala.com, fermé quelques mois après son rachat pour être intégré à iTunes Radio.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Infos US de la nuit : Dish va accepter les bitcoins, Intel mise sur la voiture
Le logiciel de chiffrement TrueCrypt ferme ses portes brutalement
Arcep : le très haut débit progresse vite, les revenus et les emplois reculent
Google lance son formulaire de droit à l'oubli en Europe
Insolite : quand un ballon Wi-Fi de Google est pris pour une invasion alien aux USA
Infos US de la nuit : très net rebond de Twitter, l'Iwatch serait ronde
Yahoo serait sur le point de lancer son alternative à YouTube
Pour percer sur le marché des tablettes, Intel s'associe à Rockchip
Antitrust : Facebook demande à l'Europe de se pencher sur le rachat de WhatsApp
Satya Nadella : la division Xbox de Microsoft n'est pas à vendre (Bing non plus !)
Haut de page