Mesta Fusion 2 : les 400 nouveaux radars routiers high tech se dévoilent

Alexandre Boero Contributeur
03 avril 2019 à 13h47
0
Radar Meta Fusion.png
Idemia

Conçus par Idemia, ces nouveaux radars arrivent en France par dizaines dès cette année et ne tarderont pas à devenir la terreur des automobilistes, de plus en plus surveillés.

Il est le radar de demain, et même d'aujourd'hui, pourrait-on dire. Répondant au nom de Mesta Fusion, le radar-tourelle débute sa fleuraison sur les routes françaises par une apparition progressive dans diverses agglomérations. Plus robuste et performant que les générations précédentes, ce radar sera bien plus délicat à endommager que ceux qui ont été détruits ou dégradés (75 % du parc selon le ministre de l'Intérieur) à la suite du mouvement des gilets jaunes.

Mesta Fusion 2 : le couteau-suisse des radars

Selon Franceinfo, 400 de ces radars, conçus par la société française Idemia, spécialisée dans les questions de sécurité numérique et de vitesse digitale, vont être installés en France cette année. Il en est attendu trois fois plus d'ici 2020. Le Parisien évoque même 6 000 radars d'ici l'année prochaine. Le dispositif, installé sur un mât difficilement atteignable de 4 mètres de haut, est déjà installé du côté de Bordeaux, Strasbourg, Lyon, Roubaix ou encore à Marseille, où il devrait flasher dès le 12 avril.

Intelligent, Mesta Fusion embarque une technologie de radar de suivi multi-cibles et une caméra HD de 36 millions de pixels. Cela lui permet de fonctionner sur une distance de 200 mètres et de sévir sur huit voies distinctes, en détectant la vitesse de 32 véhicules simultanément, même les plus rapprochés.

Destiné aussi bien aux voies rapides qu'à la ville

Son usage est adapté aux autoroutes, où il peut aussi flasher un automobiliste qui ne respecte pas les distances de sécurité ou qui circulerait sur la bande d'arrêt d'urgence, une infraction passible d'un retrait de trois points et d'une amende de 90 euros. Celle-ci peut grimper à 750 euros et une suspension de permis comme peine complémentaire.

Le radar-tourelle peut aussi fonctionner dans des conditions plus traditionnelles de circulation puisqu'il peut détecter un automobiliste qui grillerait un feu rouge en commettant en même temps un excès de vitesse, ou qui double par la droite. Si pour le moment le radar-tourelle n'est autorisé qu'à contrôler la vitesse, il pourrait prochainement sanctionner de nouvelles infractions comme l'usage du téléphone portable au volant ou le défaut de port de ceinture, comme le prévoit la loi portant modernisation de la justice du XXIe siècle du 18 novembre 2016.



Modifié le 03/04/2019 à 13h56
70 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
L'Agence internationale de l'énergie met en garde contre la popularité des SUV
Un important site de contenus pédophiles tombe : 300 arrestations dans 38 pays
L'armée américaine n'utilisera plus d'antiques disquettes pour coordonner ses frappes nucléaires
Blocage du porno au Royaume-Uni : c'est la débandade
Le navigateur Brave atteint les huit millions d'utilisateurs
Du code malveillant utilise un format audio pour éviter les antivirus
Le fichier des véhicules assurés entre en vigueur, et les forces de l'ordre comptent bien l'utiliser
Lime officialise le retrait de sa flotte de trottinettes électriques à Marseille
Tesla apporte des améliorations à sa Model 3 (et des hausses de prix)

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top