Hyperloop : le train supersonique s'invite en Europe grâce à la Slovaquie

C'est par l'intermédiaire d'un communiqué que Hyperloop Transportation Technologies (HTT) a annoncé avoir signé un accord avec le gouvernement slovaque, dans l'optique de construire le premier Hyperloop européen dans le pays. Ce système de transport imaginé en premier lieu par Elon Musk, le patron de Tesla et SpaceX, a été proposé en open source par le biais d'un livre blanc en 2014, ce qui a poussé plusieurs entreprises et initiatives à se l'approprier pour travailler à son développement.

Jusque-là, la totalité des projets étaient développés aux Etats-Unis. Mais avec cette nouvelle initiative, il va donc être possible de voir l'évolution d'Hyperloop en Europe. Le projet slovaque ambitionne de relier Bratislava, en Slovaquie, à Vienne, en Autriche, en 8 minutes. Les deux villes sont à environ 80 kilomètres de distance par la route, pour un itinéraire qui dure un peu plus d'une heure en voiture. Un tronçon desservira également Budapest, et le trajet depuis Brastislava prendra environ 10 minutes - les deux villes sont séparées par une route de 200 km. Il sera donc possible, lorsque le projet aura abouti, de parcourir près de 300 km en l'espace de 20 minutes. D'autres trajets pour relier les côtes est et ouest de la Slovaquie sont également à l'étude : un tel parcours prendrait 25 minutes, contre 4 h 30 en voiture.

0320000008378852-photo-hyperloop-concept.jpg

Traverser 3 pays en 20 minutes

« L'implantation d'Hyperloop en Europe permettra de réduire sensiblement les distances entre les villes d'une manière jamais vue. Un système de transport de ce type permettrait de redéfinir le concept de déplacement et de stimuler la coopération transfrontalière en Europe » estime Vazil Hundak, le ministre de l'Economie de la République slovaque. « Le développement d'Hyperloop entraînera une augmentation de la demande pour la création de nouveaux centres d'innovation, en Slovaquie et dans toute l'Europe. »

A l'heure où certains passent plusieurs heures par jour dans les transports en commun pour aller travailler à quelques dizaines de kilomètres de leur d'habitation, il est certain que la perspective de faire 300 km et passer par trois pays en 20 minutes a de quoi laisser songeur.

Il va cependant falloir attendre de longues années avant de voir une telle ambition se concrétiser, puisque l'heure est actuellement aux prototypes et tests sur de courtes distances. Il y a néanmoins de quoi s'enthousiasmer à voir arriver un projet aussi ambitieux en Europe.

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités récentes

Facebook va vous demander de lire un article avant de le partager, comme Twitter
Windows 10 : Microsoft élimine les derniers bugs critiques de la mise à jour de mai 2021 à venir
Sur iPhone et iPad, Chrome 90 introduit un widget avec le petit jeu Chrome Dino
Les processeurs AMD Ryzen continuent leur remontada, atteignant près de 30 % des joueurs Steam
Ford officialise son pick-up électrique F-150, baptisé Lightning
PlayStation VR : le modèle PS5 compatible 4K et intégrerait le suivi du mouvement des yeux
Test Xgimi Horizon Pro : un vidéoprojecteur 4K polyvalent offrant une belle image
YouTube teste la traduction des titres des vidéos
TSMC va produire des puces en 5 nm dédiées au minage crypto
ASUS passe aux processeurs Intel de 11ème génération avec ces nouveaux ROG Zephyrus
Haut de page