SpaceX présentera un nouvel engin en septembre. Objectif : Mars 2025

02 février 2016 à 18h19
0
Elon Musk, le fondateur de SpaceX, veut-il coiffer au poteau la NASA elle-même ? Il a en effet déclaré vouloir envoyer des hommes sur Mars à horizon 2025, quand l'agence spatiale américaine ambitionne de le faire 5 ans plus tard.

Lors de la conférence StartmeupHK qui se tenait la semaine dernière à Hong Kong, le fantasque patron de Tesla a prononcé un discours durant lequel il a annoncé une nouvelle génération d'engins spatiaux qu'il dévoilera plus en détails en septembre prochain, à l'occasion de l'International Astronautical Conference qui se tiendra à Guadalajara, au Mexique.

Ces vaisseaux, indique Musk, seront conçus pour emporter des hommes sur Mars, et ce dès 2025. Soit 5 ans avant la NASA, qui se prépare à un projet similaire.

« Cela constituerait un incroyable aventure. Ce serait enthousiasmant et stimulant, et nous avons besoin de choses qui enthousiasment et stimulent les gens » a-t-il déclaré à la fin de son intervention, que vous pouvez sur cette page.

08331036-photo-logo-spacex.jpg

Voir SpaceX concurrencer ainsi la NASA a quelque chose d'étonnant, alors qu'un contrat les lient sur le transport de frêt jusqu'à l'ISS. Mais avec Elon Musk, on n'est jamais vraiment surpris...

A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top