CaSSIS : une nouvelle photo de Mars dévoile de magnifiques strates géologiques

Matthieu Legouge
Spécialiste Hardware
07 janvier 2019 à 18h02
2
Maquette ExoMars TGO
N Maquette de l'ExoMars Trace Gas Orbiter

En orbite autour de Mars depuis 2016, la sonde interplanétaire ExoMars Trace Gas Orbiter poursuit son programme scientifique en attendant de servir de relais de communication entre Mars et la Terre lorsque le rover ExoMars atterrira sur la planète rouge, si tout se passe comme prévu, en avril 2021.

La sonde ExoMars Trace Gas Orbiter (TGO) a pour mission principale d'étudier l'atmosphère de la planète rouge, bien qu'elle permette de remplir d'autres objectifs, comme cela a été le cas avec le déploiement de l'atterrisseur Schiaparelli en octobre 2016. Elle est également chargée d'établir les liaisons de communication pour le futur rover européen du nom de ExoMars, dont le lancement est prévu pour juillet 2020 et l'« amarsissage » pour avril 2021.

Une image saisissante en provenance de l'imageur CaSSIS

En attendant, TGO nous gratifie de superbes images provenant de son imageur CaSSIS (Colour and Stereo Surface Imaging System). Capturée le 2 octobre 2018, cette image couvre une zone de 27 x 7 km de large, comme nous le précise le communiqué de l'agence spatiale européenne (ESA). La zone capturée se situe juste au nord de Valles Marineris, une région de la planète rouge bien connue pour son système de canyons qui compose la région de Noctis Labyrinthus.

Layered_mound_in_Juventae_Chasma.jpg
© ESA/Roscosmos/CaSSIS

Cette nouvelle image de CaSSIS nous révèle, en haute résolution, des couches sédimentaires dont la base serait constituée d'une grande quantité de sulfates, un élément qui pourrait indiquer la très lointaine présence d'eau liquide dans cette zone.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
2
0
Badulesia
Bonjour<br /> “dont la base serait constituée d’une grande quantité de sulfates, un élément qui pourrait indiquer la très lointaine présence d’eau liquide dans cette zone.”<br /> l’article original affirme, donc l’usage du conditionnel (qui suppose un doute) est faux.<br /> les ions sulfates ne sont pas un élément au sens chimique mais un corps composé (des éléments soufre et oxygène).<br /> Sinon très jolie image en effet.<br /> L’article original pointe aussi le fait que le cycle des strates indique une influence du climat. Les sédiments qui se déposent sur une longue période sont sensibles aux variations de climat induits par les cyles de Milankovitch<br /> voir par exemple http://planet-terre.ens-lyon.fr/article/milankovitch-2005.xml#planetologie
Creepy78
Ca fait 500000 fois qu’on nous dit qu’il y a eu de l’eau sur mars. Ce n’est pas une nouveauté.<br /> J’ai envie de dire : “and ? so what ?”
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

⚡️ Bon Plan chez Udemy : la formation Excel pour 9,99 euros
Tesla : une année record et des résultats encourageants au quatrième trimestre 2018
CES 2019 - Cybic Legend, le vélo qui embarque Alexa pour vous guider
🔥 Vente privée : pack 2 volants pour joycon Nintendo Switch à 5,99€
Les consoles de jeu de Soulja Boy finalement retirées de la vente
Imprimer du verre en 3D, une prouesse réalisée par le MIT
En 2018, les voitures électriques ont enregistré une progression de 25 %
Streaming : les détails du quota de contenus européens seront dévoilés fin 2019
Bali : le projet de Microsoft permettant aux utilisateurs de contrôler les données collectées
Au Royaume-Uni, le marché du jeu vidéo surpasse ceux de la musique et la vidéo réunis
Haut de page