Blue Origin réussit un atterrissage périlleux (vidéo)

20 juin 2016 à 16h12
0
Hier, le programme Blue Origin a, pour la première fois, diffusé en direct l'atterrissage de sa fusée et de sa capsule. Un quatrième essai pimenté par la défaillance, programmée, d'un des parachutes dont elle est équipée.

Comme nous vous l'annoncions vendredi, Blue Origin a bien retransmis son quatrième essai d'atterrissage. Quatre tentatives pour autant de réussites que comptabilise la fusée réutilisable New Shepard, qui, pour rappel, est bien plus légère et vole nettement moins haut que la Falcon 9 de SpaceX.

L'intérêt de ce nouvel essai se trouvait surtout dans l'atterrissage de la capsule qui doit ramener sur terre ses occupants, car les ingénieurs de Blue Origin ont volontairement introduit, cette fois-ci, un handicap.

En effet, le but étant d'observer le comportement de la capsule en cas de défaillance d'un des trois parachutes qui doivent permettre un atterrissage en douceur. Et au vu des images diffusées, l'opération semble avoir été couronnée de succès, le système de poussée dont est équipée la capsule contrebalançant sans doute ce déficit en matière de freinage.



A lire également :
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Linky : pour l'ANFR, les Equipements Radio des compteurs sont sans danger pour la santé
La France va créer son commandement militaire de l'espace
Bruno Le Maire prend officiellement position sur la cryptomonnaie Libra
Toyota : 50% des véhicules vendus au premier semestre étaient des hybrides-électriques
La Zone 51 envahie ? L'armée américaine pourrait répondre par la force
Evija : l'hypercar électrique de Lotus se charge en 9 petites minutes
Streaming vidéo : le coût écologique serait désastreux, selon l'association The Shift Project
La prochaine édition du CES va autoriser les sextoys féminins et interdire les
Neuralink : Musk annonce que la start-up est prête à tester sa technologie sur des humains
Trump suspend les sanctions Obama quant à la consommation des véhicules automobiles
scroll top