Des chimistes ont élaboré un système révolutionnaire pour recueillir de l'eau dans le désert

07 septembre 2019 à 19h18
7
mof-yaghi_omar
© Mathieu Prévot, UC Berkeley

Yaghi Omar, chercheur à l'université de Berkeley, aux États-Unis, veut apporter l'eau à tout ceux qui n'y ont pas accès, grâce à ses recherches sur la metal-organic framworks (MOF).

Si ce n'était pas de la science, on aurait envie de dire que c'est de la magie. Des chercheurs de l'université de Berkeley ont mis au point un système de filet cristallin particulièrement efficace et utilisable sous n'importe quelle condition climatique, comme ils l'expliquent dans la revue scientifique ACS Central Science cette semaine.

Un très gros « micro-ondes » à énergie solaire, pour récupérer l'eau

Le projet de recherche a été dirigé par Omar Yaghi, professeur de chimie américano-jordanien ayant grandi dans un village où, justement, on ne recevait de l'eau que durant cinq petites heures toutes les deux semaines. L'objet qu'il vient de mettre au point avec ses collègues pourrait ainsi changer la vie de millions de gens qui manquent d'un accès pérenne à l'eau.

Comment cela fonctionne-t-il ? La machine, de forme carrée, fonctionne à l'énergie solaire. Sa particularité est qu'elle est constituée de metal-organic frameworks (MOF), également nommés réseaux métallo-organiques. Les MOF sont constitués d'ions métalliques reliés entre eux par des molécules organiques (les ligands) et présentent des capacités extraordinaires d'absorption de l'humidité dans l'air.

Ainsi, le système imaginé par Omar Yaghi permet de recueillir environ 1,3 litres d'eau chaque jour, pour 2,2 kilogrammes de MOF. Même dans les déserts les plus secs, présentant un taux d'humidité inférieur à 7 %, cette sorte de filet cristallin permet de produire 0,2 litres d'eau par kilogramme de MOF chaque jour.



De futures applications commerciales

Yaghi Omar et ses collègues travaillent sur le développement de MOF depuis 1995 et sont les pionniers de ce champ de recherche scientifique. Ces dernières années, les découvertes se sont accélérées et le chercheur a fondé une société nommée Water Harvesting.

Celle-ci espère commercialiser, dès l'automne 2019, un produit de la taille d'un petit frigo pour produire environ 200 à 250 litres d'eau chaque jour. Une version « grand format » serait également en développement pour produire 22 500 litres d'eau chaque jour, soit de quoi alimenter un village.

Source : ScienceMag
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
7
8
max_971
L’eau est-elle pure et potable ?<br /> Combien ça coûte ? Durée de vie ?
stratos
dans la video il explique que l’eau est pur, et potable, qu’actuellement il travail a de nouveau “mof” avec de l’alu pour etre moins cher a produire donc plus abordable.
KlingonBrain
Certes, les questions que vous posez sont importantes. Mais pour un projet qui sors a peine de la phase de recherche, c’est encore un peu tot pour le savoir vraiment. Ce n’est qu’après des années de travail sur son industrialisation et des retours sur l’utilisation des premiers protos en usage réel qu’on saura ce que vaut la technologie.<br /> Sans compter qu’une telle idée peut ouvrir la voie a d’autres recherches et ainsi de suite.
sam75
C’est le cas, il y a déjà des dispositifs commercialisés qui permettent grâce aux MOF de capturer le CO2.
jcc137
Une eau chimiquement pure, est imbuvable à cause des effets d’osmose qu’elle produiit.
fawaz
Exact, il faut rajouter des sels minéraux pour qu’elle puisse être consommée mais je pense qu’ils ont déjà réfléchi à la solution.
jardinero
Ce système m’arrangerait bien ,il y a 20 ans 4 mois sans pluie et plus de 500 mm ,maintenant 6 mois sans pluie et moins de 500mm par an .<br /> Rajouter pour rendre utilisable pas de problème .<br /> L’or bleu ce n’est pas qu’une prédiction.
sandalfo
Ca me fait penser aux Fremens sur Dune et à leurs pièges à humidité. La science fiction devient réalité ?
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

LEGO Star Wars Battles : un nouveau jeu de stratégie en ligne, sur nos mobiles en 2020
Google Maps : vous pouvez désormais indiquer les routes en travaux
Insolite : l'urbanisation donne du cholestérol aux corbeaux américains
Un easter egg se cache dans Android 10 : voilà comment le trouver
Emporio Armani et Diesel dévoilent à leur tour de nouveaux modèles de montres connectées
Aptera, la voiture électrique qui promet 1600 km d'autonomie
🔥 RED : nouveau forfait sans engagement 40 Go dès 10€/mois
EA réinvente son célèbre jeu Plants vs Zombies en lançant Battle for Neighborville
Une start-up française utilise le deep learning pour prévoir les tendances de la mode et du luxe
Amazon s'engage à ne plus détruire ses invendus… mais pas en France
Haut de page