Des chimistes ont élaboré un système révolutionnaire pour recueillir de l'eau dans le désert

07 septembre 2019 à 19h18
0
mof-yaghi_omar
© Mathieu Prévot, UC Berkeley

Yaghi Omar, chercheur à l'université de Berkeley, aux États-Unis, veut apporter l'eau à tout ceux qui n'y ont pas accès, grâce à ses recherches sur la metal-organic framworks (MOF).

Si ce n'était pas de la science, on aurait envie de dire que c'est de la magie. Des chercheurs de l'université de Berkeley ont mis au point un système de filet cristallin particulièrement efficace et utilisable sous n'importe quelle condition climatique, comme ils l'expliquent dans la revue scientifique ACS Central Science cette semaine.

Un très gros « micro-ondes » à énergie solaire, pour récupérer l'eau

Le projet de recherche a été dirigé par Omar Yaghi, professeur de chimie américano-jordanien ayant grandi dans un village où, justement, on ne recevait de l'eau que durant cinq petites heures toutes les deux semaines. L'objet qu'il vient de mettre au point avec ses collègues pourrait ainsi changer la vie de millions de gens qui manquent d'un accès pérenne à l'eau.

Comment cela fonctionne-t-il ? La machine, de forme carrée, fonctionne à l'énergie solaire. Sa particularité est qu'elle est constituée de metal-organic frameworks (MOF), également nommés réseaux métallo-organiques. Les MOF sont constitués d'ions métalliques reliés entre eux par des molécules organiques (les ligands) et présentent des capacités extraordinaires d'absorption de l'humidité dans l'air.

Ainsi, le système imaginé par Omar Yaghi permet de recueillir environ 1,3 litres d'eau chaque jour, pour 2,2 kilogrammes de MOF. Même dans les déserts les plus secs, présentant un taux d'humidité inférieur à 7 %, cette sorte de filet cristallin permet de produire 0,2 litres d'eau par kilogramme de MOF chaque jour.



De futures applications commerciales

Yaghi Omar et ses collègues travaillent sur le développement de MOF depuis 1995 et sont les pionniers de ce champ de recherche scientifique. Ces dernières années, les découvertes se sont accélérées et le chercheur a fondé une société nommée Water Harvesting.

Celle-ci espère commercialiser, dès l'automne 2019, un produit de la taille d'un petit frigo pour produire environ 200 à 250 litres d'eau chaque jour. Une version « grand format » serait également en développement pour produire 22 500 litres d'eau chaque jour, soit de quoi alimenter un village.

Source : ScienceMag
7 réponses
8 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
OVNI : l'US Navy avoue (enfin) avoir filmé des objets aériens non identifiés
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le TGI de Paris invalide la clause de non-revente de jeux dématérialisés de Steam
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring
Les salariés de Microsoft appellent leur direction à cesser d'être
En France, une campagne est lancée contre la

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top