Un astéroïde géant devrait percuter la Terre… en 2135

0
C'est une menace qui circule à grande vitesse dans le vide sidéral : un astéroïde plus grand que la Tour Eiffel pourrait percuter la planète Terre le 22 septembre 2135. Sa taille lui permettrait de traverser l'atmosphère sans être désintégré.

Heureusement, la NASA travaille sur une procédure d'interception qui ressemble beaucoup à la mission qu'accomplissait Bruce Willis dans le mythique film Armageddon !

Bennu et les dinosaures

Vous pouvez d'ores et déjà cocher la date dans votre agenda : le 22 septembre 2135, ce sera un jeudi, pourrait bien être le jour du Deep Impact. Ce jour-là, la Nasa a calculé qu'un astéroïde de la taille d'un gratte-ciel comme l'Empire State Building (381 m) pourrait frapper la Terre, détruisant des millions de vie en une fraction de seconde. Détendez-vous, au pire des cas estime la NASA, Bennu (c'est son nom) ne serait toutefois pas assez gros pour provoquer une extinction de masse comparable à celle des dinosaures il y a 65 millions d'années.

La bonne nouvelle, c'est que le cataclysme n'est pas pour après-demain, et qu'il est par ailleurs incertain : dans l'intervalle, la course de l'astéroïde pourrait être déviée. Celui-ci pourrait aussi se fragmenter. Et peut-être les calculs de la NASA s'avérer inexacts : l'estimation des trajectoires dans l'espace est des plus difficiles. La NASA estime que la collision a une chance sur 2.700 de se produire. Mais si elle venait à se confirmer, Team USA a un plan.

Astéroïde


Opération HAMMER

Celui-ci porte un nom évocateur : HAMMER, le marteau en anglais, acronyme de Hypervelocity Asteroid Mitigation Mission for Emergency Response (mission d'atténuation d'astéroïde hypervéloce en réponse d'urgence). On pourrait croire l'idée tout droit sortie d'un studio de Hollywood : il s'agirait d'envoyer vers Bennu un missile emportant une tête nucléaire de 9 mégatonnes de puissance, soit un peu moins que le Little Boy largué au-dessus de Hiroshima. De quoi dévier la trajectoire du monstre.

Bennu ne serait d'ailleurs pas le premier objet stellaire à frapper la Terre. En 1908, un astéroïde s'écrasa en Sibérie, pulvérisant 80 millions d'arbres et des milliers d'animaux. En 2013, un autre astéroïde s'abattit à une vitesse supersonique dans l'Oural, blessant plus de 1.000 personnes, surtout par bris de glace. Bennu, lui, est sous étroite surveillance : deux ans avant son passage près de la Terre, un vaisseau partira à sa rencontre pour l'observer et prélever du matériel à sa surface. Et s'il prend une trajectoire hostile, l'artillerie lourde prendra le relais.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La centrale nucléaire de Fessenheim va être arrêtée ce samedi en vue de son démantèlement
L'éolien a, en 2019, fourni 15% de l'électricité consommée en Europe
Le Cybertruck aurait passé le cap des 500 000 précommandes
La Renault ZOE est une des voitures électriques les plus vendues au monde
Uber ferme son bureau de Los Angeles, écarte des dizaines de salariés et délocalise aux Philippines
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
La France et l'Allemagne s'associent pour travailler sur le successeur du Rafale et de l'Eurofighter
5G : Martin Bouygues n'exclut pas d'attaquer l'État en justice s'il ne peut pas travailler avec Huawei
L'Espagnol Renfe va bâtir le réseau TGV des États-Unis pour 6 milliards de dollars !
Windows 10 : de nouvelle icônes plus colorées font leur apparition

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top