Les ampoules à LED sauveront-elles le climat ?

Alexandre PAULSON
20 janvier 2018 à 09h15
0
Selon une étude du cabinet IHS Markit, l'usage des ampoules à LED (light emitting diode diode électro-luminescente) a contribué à faire baisser les émissions carbone sur la planète en 2017 de 570 millions de tonnes. C'est équivalent à la fermeture de 160 centrales à charbon.

Très fortement recommandées, elles ne sont toutefois pas adaptées à tous les lieux.

Durée de vie 5 à 20 fois supérieure



Elles représentent aujourd'hui plus de la moitié du marché mondial de la lumière : les ampoules à LED, en plus d'être économiques, sont des alliées contre le réchauffement climatique. Et on commence à chiffrer leur impact. Le cabinet d'analyse IHS Markit vient en effet de publier une étude (attention, l'accès est réservé aux abonnés) qui évalue précisément leur contribution à l'amélioration du bilan carbone.

En 2017, l'usage des ampoules à LED a fait baisser les émissions carbone sur la planète de 570 millions de tonnes. Soit, en moins dans l'atmosphère, l'équivalent des émissions cumulées de 160 centrales à charbon. Un bénéfice qui s'explique essentiellement par le fait que les ampoules à LED ont une efficacité énergétique bien supérieure aux tubes fluorescents et aux ampoules à incandescence. Moins gourmandes en électricité, elles durent aussi beaucoup plus longtemps : jusqu'à 40.000 heures, contre 2.000 heures pour les fluos et 8.000 heures pour les incandescentes, limitant le volume de nos déchets.

01F4000008785352-photo-philips-hue-starter-kit-hue-color-ampoule-connectee-domotique.jpg


Attention à la lumière bleue



Parmi les nombreuses marques de LEDs, les ampoules produites par le japonais Nichia sont celles qui ont le plus contribué à l'amélioration du bilan carbone, représentant à elles seules une économie de 56 millions de tonnes de CO2, soit la production annuelle de 16 centrales à charbon. IHS Markit a calculé que les ampoules de Nichia, Cree, MLS, Samsung et Osram, soit les 5 plus gros fabricants mondiaux, ont permis de réduire l'empreinte carbone de l'humanité de 1,5 % l'an dernier.

En France, l'Ademe, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, recommande très fortement leur emploi, mais pas de manière systématique. Les tubes fluorescents sont souvent préférables dans les bâtiments tertiaires ou industriels, pour les éclairages de grande hauteur et de forte puissance. De plus, la fabrication des LED a aussi un impact lourd sur l'environnement, même si les progrès du recyclage atténuent son empreinte. Enfin, précaution sanitaire, Santé Publique France met en garde sur la fameuse lumière bleue émise par les LED, jugée nuisible à long terme pour la vue, en particulier chez les enfants.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

L'Angleterre envisage l'interdiction du smartphone en conduisant, même en main libre
Sur Reddit, les développeurs d'Apex Legends dérapent et insultent leur communauté
Windows Defender obtient 3 fois le score maximum aux tests AV-Test
L'Audi e-tron devient la voiture électrique la plus sûre du monde
WoW Classic : Blizzard dit s’attendre à des files d’attente monstrueuses à l’ouverture
Piratées, les enceintes connectées pourraient être une menace pour leurs utilisateurs
Starman et sa Tesla Roadster viennent d'achever leur première orbite autour du Soleil
Selon Google, 1,5% des mots de passe seraient compromis
Une étude montre que les cyclistes
C’est officiel : Disney+ ne sera pas disponible au lancement en France

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top