La vision par ordinateur a ses limites

le 05 janvier 2018 à 16h41
0
Lors d'un colloque sur les systèmes neuronaux de traitement de données, une équipe d'employés de Google a démontré que les systèmes de vision par ordinateur étaient faciles à tromper.

Les systèmes de vision par ordinateur sont faciles à tromper



La vision par ordinateur, vous l'avez peut-être déjà expérimentée sur votre smartphone, à l'aide d'applications qui identifient les objets qui tombent dans le champ de la caméra. Et même si vous n'avez pas essayé ces applications, vous avez sans doute déjà été vous-même l'objet de ces systèmes de vision par ordinateur lorsque vous étiez dans un aéroport ou un métro moderne, par exemple, où un logiciel analyse les images des caméras de vidéosurveillance à la recherche de colis abandonnés. Certains pays, comme la Chine ou la Russie, poussent le système encore plus loin : ces logiciels y font de la reconnaissance faciale pour identifier les suspects et autres personnes recherchées.

Mais saviez-vous qu'il suffisait d'un petit sticker pour tromper complètement un logiciel de vision par ordinateur ? C'est ce qu'ont fait des employés de Google en plaçant dans le champ de la caméra un petit sticker avec une image d'un grille-pain. La vidéo de leur expérience est édifiante.

08785188-photo-reconnaissance-visuelle-par-ordinateur.jpg


Le sticker perturbe l'AI, quelle que soit sa taille



Les auteurs de l'expérience affirment être capables de créer des stickers qui perturberont les systèmes de vision par ordinateur, quels que soient la taille et l'emplacement de ces stickers. Par ailleurs, la création de ces stickers ne requiert pas la connaissance préalable des autres éléments présents dans le champ de vision de la caméra. Les personnes ne souhaitant pas être vues (ou ne souhaitant pas que leurs objets soivent vus) peuvent donc imprimer et porter ces stickers, où qu'ils soient. La combine marche d'autant mieux que même si d'autres personnes remarquent ces stickers, ils les prendront sûrement pour une forme d'art.

A ceux qui souhaitent tester la combine eux-mêmes, les auteurs de l'expérience offrent leur image en haute résolution (disponible dans ce document), à imprimer en couleurs.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités

Des capteurs inspirés des araignées pour permettre aux drones de réagir plus vite
Chine : une sonnerie de téléphone pour stigmatiser les citoyens endettés
Google lance la livraison de repas directe depuis Search, Maps et l'Assistant
AIDA64, l'outil de bench et de diagnostic, disponible en version 6.0
La transition écologique de l'industrie chimique va demander beaucoup d'énergie renouvelable
Le serveur test de PlayerUnknown's Battlegrounds arrive sur consoles
Télescope : ce qu’il faut savoir pour débuter et choisir un modèle
42 pays adoptent des normes pour une IA plus
Pourquoi installer un antivirus ou une suite de sécurité pour Mac ?
Skoda lance la CITIGO-e iV, une toute électrique à moins de 20 000 $
scroll top