Budweiser veut faire de la bière... sur Mars !

le 22 décembre 2017
 0
Dans la série « les projets fous du 21ème siècle », on trouve celui de la marque de bière américaine Budweiser. Non sans beaucoup d'espoir, elle compte sur la colonisation de Mars dans le futur pour lancer de nouveaux produits. Du coup, elle a décidé d'entamer des expériences scientifiques ayant pour but d'étudier la faisabilité du brassage de bière sur la planète rouge. Matt Damon leur dira merci.


L'Homme n'a pas encore mis le pied sur Mars que l'entreprise Anheuser-Busch se pose déjà la question de conquérir un marché potentiel.

Des graines d'orge dans l'espace



Avant de tenter de brasser de la bière sur Mars, toutefois, il va falloir déjà y faire atterrir la matière première : l'orge. Est-ce que les graines d'orge seront en mesure de survivre au voyage ? La question se pose. Pour y répondre, la maison-mère de Budweiser s'est associée avec l'ISS et en particulier le Centre pour la recherche scientifique dans l'espace. Des graines d'orge seront envoyées sur la Station Spatiale Internationale.

En orbite autour de la Terre, les graines subiront toutes sortes de radiations et autres problèmes comme l'absence de gravité. Elles ont décollé le 4 décembre 2017 sur un cargo de Space X à destination de l'ISS, où elles resteront pendant environ un mois. Deux expériences seront menées à bord de la station.

01F4000008734892-photo-biere-degustation.jpg


Des résultats pour Mars... et pour la Terre



Les deux expériences vont d'une part permettre d'étudier l'impact de la micro-gravité et des radiations sur les graines et, d'autre part, d'étudier comment se déroule la germination de ces graines. Les scientifiques d'Anheuser-Busch vont, une fois les graines revenues sur Terre, étudier les effets que le mois passé sur l'ISS aura eus sur l'orge.

Budweiser espère bien évidemment que l'expérience prouvera la faisabilité du brassage de la bière sur Mars. Le cas échéant, l'entreprise estime que les analyses des échantillons pourraient permettre d'améliorer la production d'orge sur Terre. Et tant pis pour les apéros sur la planète rouge...

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Dernières actualités

GTX 1650 : sortie le 24 avril à partir de 150€
Galaxy Fold : Samsung retarde officiellement la sortie de l'appareil, voici pourquoi
Les moules de l’iPhone XI confirment la présence d’un trio d’APN disposé en triangle
Bose annonce la compatibilité de trois de ses enceintes avec AirPlay 2
Pour le patron de Toyota, aucun constructeur ne rentabilise ses véhicules électriques
Quand le machine learning permet de donner un sérieux coup de jeune à de vieux jeux vidéo
Après le meurtre d'une étudiante, Uber et Lyft renforcent leurs mesures de sécurité
Projet BlackHoles@Home : prêtez la puissance de calcul de votre ordinateur à la science
Dans son rapport 2018, l'ANSSI fait état d'une cybermenace plus forte que jamais en France
Un fossile de bébé Tyrannosaure en vente sur eBay, pour 2,95 millions de dollars
Test AKG Y500 : tout le son AKG dans un casque supra-aural élégant
Pourquoi YouTube a-t-il tant de mal à modérer ses contenus ? La CEO répond à la question
Grâce à ses IA, Microsoft veut aider à lutter contre le changement climatique
Tencent envisagerait de produire son propre smartphone gaming
Une étude démontre qu'il y a de l'eau sous la surface de la Lune... mais plus pour longtemps
scroll top