A quoi ressemblent vraiment les trous noirs ?

07 juin 2016 à 18h13
0
Jusqu'à présent, on ne représentait les trous noirs que par des « vues d'artistes », puisque nos moyens actuels ne nous permettent pas d'en capturer une image. Une équipe de chercheurs du MIT et de Harvard a peut-être trouvé une solution pour qu'on ait une idée plus précise de leur « apparence ».

Saisir l'image d'un trou noir. Voilà une idée bien saugrenue, si l'on part du principe qu'un trou noir attire la lumière. Pourtant, le problème ne se situe pas là. Car s'il n'est pas possible de « voir » un trou noir via des observations directes, il est en revanche tout à fait envisageable de détecter l'influence du trou noir sur son environnement proche.

On peut donc établir une représentation fidèle d'un trou noir en interprétant les signaux émis à son voisinage. Les chercheurs ont le choix de travailler sur différentes longueurs d'ondes comme les rayons X. Mais survient alors une autre difficulté : celui de l'interaction de ces rayons avec les poussières galactiques, qui faussent l'interprétation.

Katie Bouman et son équipe ont donc opté pour les ondes radio, qui ont l'avantage de ne pas subir ces perturbations. Le hic, c'est qu'il faudra un radiotélescope de la taille de la Terre pour récolter l'ensemble des signaux en un seul et unique instrument.

08465058-photo-trou-noir.jpg
Un trou noir, tel que nous l'imaginons aujourd'hui

D'où l'idée du projet Event Horizon Telescope, qui consiste à recueillir les données de télescopes tout autour de la Terre afin de recouper les différents relevés. Vient ensuite l'étape de modélisation de ces données : c'est là qu'intervient l'algorithme conçu par l'équipe de la jeune chercheuse.

CHIRP, de son petit nom (pour Continuous High-resolution Image Reconstruction using Patch priors), a pour fonction de combiner les signaux reçus par les différents instruments, en prenant en compte les interférences subies par les ondes radio à leur arrivée sur Terre.

Reste alors à représenter en un signal continu les nombreux points ainsi obtenus. Le programme de Katie Bouman utilise à la fois un algorithme d'apprentissage et de reconstruction d'images pour aboutir à un résultat qui, pour l'heure, n'a pas encore été publié.

Nous verrons alors si la représentation que nous nous faisons des trous noirs est proche de la réalité.

A lire sur le sujet :

Amateurs d'astronomie, découvrez les logiciels d'astronomie disponibles dans notre logithèque
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Gears 5 : 640 jours de ban pour des ragequit à répétition...
L'énergie renouvelable est la principale source d'électricité au Royaume-Uni
Journée de la communauté Clubic.com : c'était samedi, c'était comment ?
Le géant de la réservation hôtelière Booking quitte lui aussi le navire Libra
Fortnite avalé par un trou noir... en pause avant un nouveau chapitre ?
M6 victime d'une cyberattaque affectant l'ensemble des employés du groupe
Le Vatican va lancer un chapelet connecté !
Blizzard allège la peine infligée au joueur ayant soutenu les manifestations de Hong Kong
Linky : une étude de l'ANFR ne relève aucune exposition anormale aux ondes radioélectriques
Le Conseil constitutionnel confirme que l'huile de palme n'est pas un biocarburant

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top