Un simulateur du MIT pour résoudre soi-même la crise climatique !

Aymeric Pontier
Spécialiste environnement
06 décembre 2019 à 11h40
14
Climate interactive
© Climate Interactive / MIT

En association avec Climate Interactive, le MIT a conçu un simulateur en ligne, qui permet à tout un chacun de découvrir les méthodes les plus efficaces pour réduire les émissions de gaz à effet de serre et contenir le réchauffement climatique d'ici 2100, le tout dans un format ludique.

À l'occasion de la COP25, la 25ème édition de la conférence annuelle des Nations-Unies sur les changements climatiques, qui vient de s'ouvrir à Madrid, le MIT propose un nouveau simulateur en ligne appelé En-ROADS. Son objectif est d'aider les citoyens à mieux cerner les enjeux et les actions à mettre en œuvre pour endiguer la crise climatique, en actionnant différents leviers.

Climat : quel sera votre scénario pour 2100 ?

Sur le simulateur du MIT, en accès libre, il est possible de tester une myriade de scénarios différents : poursuite de la déforestation ou reforestation, continuité dans la consommation d'énergies fossiles ou investissement dans le nucléaire et les énergies renouvelables, hausse de la démographie globale ou baisse de la natalité, électrification des transports ou stockage du CO2 émis par les activités humaines, mise en place d'un prix pour le carbone ou renforcement de l'efficacité énergétique des bâtiments, etc.

Cet outil permet ainsi aux internautes de mieux appréhender les impacts concrets des nombreux facteurs de la crise climatique, sur la température globale prévue pour l'an 2100. Pour ses concepteurs, il s'agit d'un moyen ludique de se familiariser avec une problématique complexe, montrant que la lutte contre le dérèglement climatique nécessite de jouer sur de nombreux aspects à la fois afin d'y apporter des solutions crédibles.

Un logiciel téléchargeable transféré en ligne

Bien que très complet et s'attachant à être le plus réaliste possible, le simulateur n'aborde toutefois pas la question épineuse des coûts financiers des actions proposées, ni, d'ailleurs, les défis supplémentaires posés par les conflits géo-politiques qui ont jusqu'ici empêché de réels progrès.

Cet outil pédagogique s'adresse en priorité aux citoyens qui veulent explorer et découvrir par eux-mêmes les conséquences de chaque décision prise en matière d'énergie, ou d'usage des terres.

Disponible gratuitement, le simulateur En-ROADS repose sur les données scientifiques les plus récentes et les principales technologies dédiées au changement climatique. Il s'agit d'une version inédite d'un précédent simulateur (C-ROADS) jusqu'ici proposé sous forme de logiciel téléchargeable. Une vidéo de démonstration de trois minutes est fournie :



Source : EN-ROADS Climate Interactive
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
14
12
bmustang
En réponse au dérèglement climatique qui est catastrophique et entraine la disparition des espèces animales… il faut reforester massivement et dire au MIT et les autres, qu’ils arrêtent de se masturber le cerveau avec des simulations dopées à l’IA qui ne résoudront rien. Le MIT aurait été plus efficace de mettre le budget de cette recherche dans celle-ci.
pimo17
Plus simple on fait comme dans « Avengers infiniti war » on supprime 50% de la population mondiale.
Larry
Le MIT ce n’est pas les Eaux et Forets ou le ministère de l’agriculture. Leur boulot c’est pas de reforester… <br /> Leur boulot c’est de faire de la recherche. Sur les sujets qui les intéresse et sur lesquels des fonds sont alloués. En l’occurrence là sur un moyen de faire prendre conscience aux citoyens de la complexité du dossier et de l’ampleur de la tache.<br /> Maintenant si tu considère que la recherche (celle ci ou une autre) c’est inutile, on peut en discuter…<br /> Si tu considère que les ressources pour résoudre ce problème de changement climatique sont insuffisantes, on peut en discuter aussi…<br /> Si tu considère que ce genre d’initiative n’est pas utile, ça se débat aussi !<br /> Mais ce genre de commentaire à coté de la plaque… s’il te plait… !<br /> Clubic:<br /> Bien que très complet et s’attachant à être le plus réaliste possible, le simulateur n’aborde toutefois pas la question épineuse des coûts financiers des actions proposées, ni, d’ailleurs, les défis supplémentaires posés par les conflits géo-politiques qui ont jusqu’ici empêché de réels progrès.<br /> Là on s’approche d’un simulateur à la croisée entre un simulateur de ville (ex : SimCity) et un simulateur de civilisation (ex : Empire Earth). Ça serait un autre niveau de complexité, mais franchement ça aurait bien de la gueule !<br /> Et je suis sûr qu’il y aurait des hardcore gamers prêt à relever le défi, et qui s’en sortirait ! Ça serait l’occasion de trouver les meilleurs solutions au problèmes Mais resterait le plus gros : appliquer ces solutions au monde réel…
trollkien
Tu mets le doigt sur une des réalités qui font que notre monde s’émiette petit à petit : la surpopulation.<br /> D’ailleurs une IA qui aurait libre court à un raisonnement sans paramètres limites le proposerai surement parmi les solutions les plus simples a envisager.<br /> Surpopulation globale + surconsommation individuelle + technologies polluantes.<br /> A un moment, yaura pas de miracles si on tape pas sur au moins deux des trois postes.<br /> Si on rapporte ca à une entreprise, le controleur de gestion dirai que il faut faire des economies sur les frais de fonctionnement, et dégraisser la masse salariale
philouze
"Plus simple on fait comme dans « Avengers infiniti war » on supprime 50% de la population mondiale. "<br /> Comme signalé plusieurs fois c’est assez idiot, la population humaine a triplé en quelques décénnies seulement. donc supprimer 50% c’est gagner à peine quelques années
trollkien
playAnth95
Pour la surpopulation c est un peu trop tard de prendre des mesures, les effets de la politique de l’enfant unique en Chine ne se verront que vers 2050, du coup n’importe quelle mesure pour diminuer la population se verra être inutile, sauf tueries en masses, guerre, maladies.
Blackalf
pimo17:<br /> Plus simple on fait comme dans « Avengers infiniti war » on supprime 50% de la population mondiale. <br /> Tu n’as pas bien compris le film, c’était 50% de la population de la galaxie, pas de la population « mondiale » ^^
Blues_Blanche
Depuis le temps que les gens sérieux disent que cette histoire de réchauffement climatique est un MIT…
ThePhantom
Quelle crise climatique?
Blues_Blanche
Y en a pas, mais ça fait vendre des études et ça génère des vues sur Clubic.
pimo17
Merci j’ai très bien compris le film j’ai juste fait un parallèle pour uniquement notre planète.
papyscha
Lutter contre la surpopulation, c’est ce que fait le gouvernement français en réduisant les ressources des retraités.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le nombre de P.-D.G de la tech quittant leur poste explose aux US cette année
Des scientifiques ont découvert un immense trou noir d'environ 70 masses solaires
Qualcomm annonce ses processeurs ARM 7c et 8c pour ordinateurs portables grand public
La Jaguar I-Pace s'offre une meilleure autonomie via une mise à jour logicielle
Adoptez un aspirateur robot iRobot Roomba E5158 en promo chez Darty à 349,99€
Le Galaxy S11 aurait un appareil photo 108 MP et un téléobjectif 5x
Selon l'analyste Kuo, l'iPhone de 2021 n'aurait plus de port lightning
Varram Pet Fitness Robot : c'est aussi Noël pour nos compagnons à quatre pattes !
Smartphone Xiaomi Mi Mix 3 à 279€ au lieu de 329€ grâce à une ODR chez Cdiscount
Haut de page