A Tchernobyl, la salle de contrôle du réacteur 4 est désormais ouverte aux touristes

Benoît Théry Contributeur
07 octobre 2019 à 19h00
0
Tchernobyl reacteur 4
© Getty Images

En 1986 se déroulait la catastrophe de la centrale nucléaire de Tchernobyl. 33 ans plus tard, la salle de contrôle de son réacteur 4 (à l'origine de la catastrophe) ouvre ses portes aux touristes.

Le port de quelques protections est nécessaires pour y accéder : combinaison, casque et gants seront obligatoires.

Le tourisme sombre progresse à Tchernobyl

Tchernobyl est une destination touristique de plus en plus fréquentée. Reuters rapportait en juin que la ville avait connu une hausse de fréquentation de 40%. Parmi les principales causes : la série TV Chernobyl, qui est parmi les mieux notées (sinon la mieux notée) sur le site spécialisé IMDb de ces dernières années. Depuis, nombreux sont les « influenceurs » d'Instagram posant dans les décombres de Pripyat, une ville à proximité directe de Tchernobyl. À priori, le tourisme nucléaire serait « tendance ».

À tel point que le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a annoncé qu'il serait désormais possible de visiter l'intérieur même de la centrale, pour découvrir la salle de contrôle du réacteur 4. Celui-ci doit d'abord être recouvert d'un dôme métallique visant à en éviter toute fuite radioactive. Le 26 avril 1986, c'est ce réacteur qui, par une augmentation incontrôlée de sa puissance, a mené à la fusion de son cœur et à l'explosion de la centrale.

Des zones (d'ombre) toujours interdites

La fréquentation du site témoigne de l'engouement pour le tourisme sombre (ou tourisme noir), c'est-à-dire la visite de lieux liés à la souffrance ou à la mort (comme le camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau par exemple). Au lendemain de la catastrophe, Tchernobyl se trouvait au centre d'une zone d'exclusion de 1 000 km². 25 ans après, en 2011, la plus grande partie de cette zone a été ouverte au tourisme. Certains secteurs restent cependant encore interdits. C'est le cas du village fantôme de Rossokha, surnommé le « cimetière des machines ».

Source : Gizmodo
Modifié le 08/10/2019 à 08h52
34 réponses
24 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Des députés proposent de taxer les véhicules en fonction de leur poids
Un chercheur lance une pétition pour rendre gratuits les articles liés au réchauffement climatique
La nouvelle Livebox d'Orange est enfin dévoilée !
Red Dead Redemption 2 : la version PC réclamera
Des équipes d'Amazon chargées de scruter les images des caméras de surveillance de la marque
Le gouvernement américain bannit huit nouvelles entreprises chinoises de la tech
Pour Michel Mayor, prix Nobel de physique 2019, l'humanité ne migrera pas sur d'autres planètes
Blizzard demande leur carte d'identité aux pro-manifestants de Hong Kong pour supprimer leur compte
LDLC.com à nouveau élu Service Client de l'Année 2020
Xavier Niel défend le projet Libra... dans lequel il a investi

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top