Google dévoile sa nouvelle politique verte basée sur l'économie circulaire

Laura Léger
21 juin 2019 à 19h51
0
Google Circular

Dans la course à la préservation du climat, le géant américain Google a décidé de faire sa part du travail. Loin d'être nouveau dans la bataille, le plus connu des moteurs de recherche a révélé les nouvelles mesures prises pour sa politique écologique.

Google l'a bien compris, la moindre perte de ressource est aussi une perte économique. Selon le principe d'« économie circulaire », plus vous réutilisez les matériaux dont vous n'avez plus besoin, plus vous faites d'économies, et plus vous soignez l'écologie. Ainsi, selon ses nouvelles directives, le groupe américain à décider d'appliquer ce système à chaque pôle de la grande machine bien huilée qu'est son entreprise.

Le groupe révèle ses trois axes de politique écologique

Les datacenters sont les premiers touchés, puisque des machines reconditionnées sont déjà mises en service, tandis que les composants non utilisés sont revendus. De même, les salariés de Moutain View auront droit au même traitement dans leur restaurant : ils n'utiliseront plus de plastique à usage unique et les restes seront compostés ou redistribués si cela est possible. Dans la même idée, les bureaux de la marque ne subiront pas de travaux qui ne seraient pas nécessaires et l'objectif sera de réduire les déchets produits par d'éventuels chantiers.

Le géant avait révélé à l'occasion du Cloud Next 2019, qui se déroulait à San Francisco du 9 au 11 avril, sa décision de mettre en place une politique verte en fondant sa démarche sur trois principes. Dans un premier temps, construire des objets qui, dès leur conception, sont réfléchis pour être recyclés ou réutilisés et ainsi éviter de jeter ce qui devient inutile. Ensuite, utiliser des produits résistants et prévus pour une longue durée de vie afin qu'ils ne soient pas souvent renouvelés. En effet, utiliser du matériel sur une longue durée est autant une action écologique qu'un avantage économique. Enfin, mettre en avant des produits sains en évitant les traitements chimiques.

Une ambition pas si récente pour le géant américain

La nouvelle ambition de Google fait suite à la logique déjà mise en place en 2017 et 2018, lorsque le groupe avait décidé d'investir dans les énergies renouvelables en achetant exclusivement de l'électricité émanant de productions vertes. Ainsi, chaque kilowatt consommé par Google en 2017 a été racheté en énergie verte dans des parcs éoliens et des fermes solaires spécialement conçus pour ses propres besoins, pour un total de dépenses dépassant les trois milliards de dollars. Cela représente approximativement trois gigawatts, soit plus du double de ses principaux concurrents, Amazon et Microsoft.

Malgré un bilan carbone souvent décrié, Google poursuit donc sa politique écologique. Reste à vérifier s'il s'agit d'effets d'annonce (le fameux « greenwashing »), ou si les promesses seront bien tenues.

Source : 9to5Google.
2 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

De nouveaux modèles climatiques ont été créés... et la situation est pire que prévue
Stallman quitte la Free Software Fundation après la divulgation d'emails évoquant l'affaire Epstein
La dernière mise à jour de Windows 10 causerait des pannes de carte réseau
La Suisse veut forcer les compagnies aériennes à renseigner les émissions CO2 sur les billets d'avion
Ça y est, le Fold est disponible en France... pour 1,6 SMIC (net).
Un démantèlement des GAFA ?
En Californie, Donald Trump tente d’annuler la loi sur les limites d'émissions de CO2
Le trou noir au centre de notre galaxie semble avoir de plus en plus faim
Des défauts de fabrication découverts sur six réacteurs nucléaires en activité en France
Avec sa Model S, Tesla aurait battu le record de la Porsche Taycan sur le circuit de Nürburgring

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top