Le déploiement massif de la 5G pourrait perturber les prévisions météorologiques

28 mai 2019 à 14h43
15
Image satellite de la Nasa, obtenue le 17 octobre 2014, montrant l'ouragan Gonzalo et sa progression dans l'Océan Atlantique

Si vous deviez choisir entre un meilleur réseau pour votre téléphone et la précision des prévisions météo, que choisiriez-vous ?

C'est la question que se posent actuellement les responsables fédéraux aux États-Unis, qui doivent décider s'il vaut mieux améliorer la couverture sans fil ou écouter les météorologistes qui précisent qu'une telle décision risque de fortement perturber la qualité des prévisions météo sur le territoire nord-américain.

Neil Jacobs, directeur intérimaire de la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), a déclaré que les interférences provenant du réseau 5G pouvaient réduire de 30% la précision des prévisions météorologiques. Il précise que cela correspondrait à un retour aux années 1980.
Entre autres choses, cela signifie que les habitants des côtes auraient deux à trois jours de moins pour se préparer à l'arrivée d'un ouragan. En outre, cela pourrait conduire à des erreurs quant aux trajectoires de ces tempêtes sur le territoire.

Le débat est lancé

En mars dernier, la commission fédérale des communications a ouvert le marché du réseau cadencé à 24 GHz, en dépit des objections faites par la NOAA, la NASA ainsi que l'American Meteorological Society. Cette semaine, plusieurs sénateurs ont écrit à la Commission Fédérale des Communications pour lui demander d'arrêter l'utilisation de cette fréquence, jusqu'à ce qu'une solution soit trouvée.

Jordan Gerth, chercheur en météorologie à l'Université de Wisconsin-Madison, a étudié ces problèmes en tant que membre de l'American Meteorological Society. Il explique que, de son côté, la Commission Fédérale des Communications peut choisir quelles bandes de fréquences allouer aux compagnies téléphoniques. En revanche, la vapeur d'eau émet un très faible signal, à la fréquence précise de 23,8 GHz, ce qui est très proche de la bande allouée à la nouvelle génération de réseau sans fil 5G, à savoir 24 GHz. La proximité des deux fréquences pourrait donc perturber les capteurs des satellites météo, qui observent justement cette plage à la recherche de perturbations atmosphériques.

« Je suis optimiste quant au fait de trouver une solution », explique Neil Jacobs. Néanmoins, il est possible que d'autres problèmes pointent le bout de leur nez. En effet, d'autres plages de fréquences sont à l'étude du côté de la Commission Fédérale des Communications pour la 5G, à proximité de celles émises naturellement par d'autres variations météorologiques. Les précipitations se détectent grâce à des capteurs observant les ondes entre 36 et 37 GHz, les températures entre 50,2 et 50,4 GHz, et les nuages, entre 80 et 90 GHz.

En octobre prochain, plusieurs nations se réuniront lors d'une conférence pour déterminer les niveaux d'interférences sur ces plages et peut-être, trouver une solution durable.

Source : Wired
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
15
13
Felaz
Et la 5G perturbe aussi les insectes… article très intéressant ici : https://www.lematin.ch/suisse/5g-chauffer-antennes-insectes/story/14081433
4Art6
Que les services météorologiques s’adaptent à cette nouvelle technologie.<br /> Déjà que ces services coutent des milliards à travers le monde pour des prévisions qui sont bien souvent fantaisistes.
nirgal76
Ouais, et Linky pertube aussi pendant qu’on y est
Latmes
Personnellement la 4G me suffit amplement. Comme le dit quelqu’un d’autre, si en plus ça menace les insectes, déjà en danger à cause d’autres activités humaines, alors la 5G c’est carrément non : https://sciencepost.fr/2019/05/comment-la-5g-pourrait-elle-causer-la-perte-des-insectes/
Niverolle
Après la FAA et le 737 Max, on a maintenant la FCC et la 5G… Décidément, les agences de régulations américaines ne semblent plus réguler grand chose !
Felaz
Déjà qu’on leur fait pas du bien aujourd’hui …(abeilles)
stratos
pas grave de tuer les insectes, et pas prévoir les catastrophes ou un risque météo pour les avions, pour l’agriculture, les bateaux (car la météo au JT c’est meme pas 0.1% de la météo utilisé)<br /> Tant que je peux poster mes images sur intagram encore plus vite et avoir pleins de followers de ferme de clics<br /> et meme avec les milliards pour détecter la pluie ou les nuages les fréquences ne change pas elle est bete cette nature elle prend pas nos billets ou bitcoins
Blues_Blanche
On nous rabats les oreilles à tout bout de champ avec la 5G, mais on s’en fiche. Aucun intérêt. Si la 4G était déjà bien implantée, ce serait pas mal.
bmustang
la météo, c’est pas sur netflix ou youtube que ça ce passe?! Mais bien sur les chaines météos. Essais d’être plus curieux au lieu de raconter des conneries
bmustang
Petit ingrat, tu penses qu’à toi et les autres ! tu t’en fou
bmustang
tu feras moins le malin dans 10 ou 20 ans ?
Del1
c’est de bonnes avancées technologiques, pas de prise en compte de certaines réalités à savoir la prévention des risques et menace des espèces (insectes) et sur tout sur les populations elles même. ici en Afrique la couverture est assez faible pour le moment à cause du manque d’infrastructure, mais malgré tout nos opérateurs nous proposent des services dernier cri de la 4G à la 5G bientôt.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Derrière ces gentilles émoticônes peut se cacher un méchant malware
Apple : pourquoi la canicule risque de retarder l'arrivée des nouveaux iPad
Le Facebook Portal + est à moins de 300€ en ce moment chez Cdiscount
Vous ne trouverez pas ce PC portable Lenovo moins cher qu'ici
Fouille des sacs des employés : Apple met fin à 10 ans de procès (et va lâcher 30 millions au passage)
Pourquoi vous devriez voir bientôt plus de pub sur les apps iPhone et iPad
Profitez d'un prix attractif sur ce Chromebook parfait pour les étudiants !
Ce SSD de 1 To chute de prix et passe sous la barre des 80€
Enfin ! Le chargeur 5W d'Apple disparaît des rayons
Pour une protection parmi les plus complètes face aux virus, cette solution signée Bitdefender est idéale
Haut de page