Les glaciers ont perdu 9000 milliards de tonnes en 55 ans

Garance Cherubini
Publié le 28 avril 2019 à 09h33
Glacier

Une étude scientifique menée par l'Université de Zurich et publiée récemment dans la revue Nature démontre qu'entre 1961 et 2016, les glaciers ont perdu 9 625 milliards de tonnes de leur glace. Cette fonte des glaces concerne plusieurs zones sur le globe.

En un peu plus d'un demi-siècle, ce sont 9 000 gigatonnes de glace qui ont fondu et ont été déversées dans les océans, faisant ainsi augmenter le niveau des eaux de près de 27 mm, a fait savoir l'ESA.

Des données récupérées par satellite

L'étude a combiné des travaux portant sur des observations de terrain, mais aussi des données récupérées grâce à des satellites, notamment des technologies américaines nommées Landsat. Pour obtenir des données chiffrées fiables, il a fallu étudier non seulement les contours des glaciers, c'est-à-dire leur forme, leur taille et leurs positions, mais aussi l'évolution de leur masse. L'ESA, organisme européen qui était déjà à l'initiative d'un projet sur le changement climatique, a combiné son travail avec d'autres travaux dans le monde, afin de recouper les données.

Au total, ce sont les données de quelque 19 000 glaciers qui ont pu être étudiées. Les chiffres tendent à suggérer qu'à l'avenir, certains d'entre eux pourraient totalement disparaître au cours du siècle, si le phénomène de fonte se maintenait. De même, le niveau de la mer continuerait également à monter, pouvant causer des inondations et modifier profondément le paysage des littoraux.

Seule une zone a gagné de la glace

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la fonte des glaces ne se limite pas aux zones polaires (Arctique et Antarctique). En effet, parmi les 19 zones étudiées, les glaciers qui accusent les pertes les plus impressionnantes sont ceux situés en Alaska et au Groenland. On peut aussi noter une perte significative du côté des glaciers arctiques russe et du Svalbard (au Nord de la Norvège). Les glaciers situés dans les zones tempérées, tels que ceux des Alpes européennes ou des montagnes du Caucase, ont aussi perdu de leur matière. Cependant, au vu de leur taille, la fonte des glaces n'a pas eu d'effet significatif sur le niveau des eaux.

Comme l'ont démontré les travaux de recherche, toutes les zones ne sont pas touchées par la fonte des glaces. On relève en effet une région où la calotte glacière a gagné en volume : l'Asie du Sud-Ouest. Dans cette zone, les glaciers ont gagné 119 tonnes de glace sur la période... Tandis que les glaciers voisins, au Sud-Est, en perdaient tout autant.

A l'avenir, c'est une autre mission, baptisée Sentinelle 2 de Copernicus, qui sera chargée de surveiller et d'analyser les changements sur les glaciers, afin d'étudier leurs évolutions futures. En France, les quelque 4 000 glaciers alpins pourraient perdre jusqu'à deux-tiers de leur volume d'ici 2100, selon cette même étude.
Garance Cherubini
Par Garance Cherubini

Rédactrice web mais pas que, férue de ciné, séries et musique - britpop et italo-disco étant mon duo gagnant. Penchant pour les théorèmes tout autant que les lettres. Ici, je vous parlerai principalement innovations, espace, sciences et tech !

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.
Commentaires (10)
toug19

N’oubliez pas de changer votre smartphone et ordinateur par un tout neuf alors que le votre fonctionne parfaitement… De plus ces appareils sont fabriqués au bout de la rue.

Zourbon

les chiffres sont pipeautés comme d’habitude
la fonte constatée des glaciers a commencé dans les Alpes par exemple dès 1860 donc sans rapport avec l’activité humaine
Les états uniens ont une machine (en Alaska) pour essayer de modifier le climat. Ce qui est interdit d’après certains accords internationaux. Les autres pays se sont plaint mais les US s’en fichent.
Bref le changement climatique qui n’existe pas comme on nous le présente, servira sous peu comme excuse aux USA pour modifier le climat de la planète avec comme corollaire une emprise encore plus grande avec le capitalisme et la guerre.

Badulesia

Bonjour.
Il est légitime d’utiliser des données ou informations scientifiques provenant d’une autre source, mais alors il est indispensable de citer nommément cette source, ou de mettre un lien.

jbaudrand

zourbon: tu as un lien sur cette machine en Alaska?

arnaud21

Il parle très certainement du projet HAARP

tmtisfree

Pour remettre en perspective le gros chiffre avancé :

Total de glace sur Terre :
. 170 000 km³ de glace hors arctique et antarctique soit 170 000 000 000 000 m³ ou tonne
. 2 850 000 km³ de glace arctique soit 2 850 000 000 000 000 m³ ou tonne
. 20 000 km³ de banquise arctique soit 20 000 000 000 000 m³ ou tonne
. 26 500 000 km³ de glace antarctique soit 26 500 000 000 000 000 m³ ou tonne
. 12 000 km³ de banquise antarctique (estimé) soit 12 000 000 000 000 m³ ou tonne

soit un total de ~30 000 000 km³ correspondant à ~30 000 000 000 000 000 m³ ou tonne

à comparer aux ~10 000 000 000 000 de tonne de glace fondue d’après l’article, soit un rapport de 1 sur 3000, l’équivalent d’une erreur d’arrondi.

À la vitesse de fonte actuelle, il faudrait entre 25 000 ans (selon satellite à 3,4 mm/an) et 48 000 ans (selon jauges à 1,8 mm/an) pour que tout fonde…

On n’est pas noyé.

c_planet

Tous ces scientifiques et chercheurs sont des furoncles en manque de reconnaissance. Merci au médias de nous ramener toute cette fange digne d’une secte.

Notre fenêtre géologique a commencé alors que l’Angleterre n’était même pas une île. “L’évolution (du niveau marin) au cours des 11000 dernières années se caractérise par une montée progressive du niveau de la mer à un rythme décroissant jusqu’à aujourd’hui” (Stephan & Goslin, 2014). Aucune civilisation humaine n’a jamais conservé son territoire côtier, mais ça rapporte tellement d’argent de faire croire au grand public que tout a changé en 1950.

J’ai encore entendu récemment une grande pompe du Giec dire qu’il voulait retrouver un climat stable. C’est hallucinant ce vide neuronale qu’on nous impose, on est arrivés à un tsunami de manipulations sur le sujet.

obyoneone

la machine en alaska s’appelle HAARP. Elle a été effacée de google earth il y a 5 ans car trop de monde s’y intéressait. Les russes en ont 3 plus petits.

illuminati

T’as pas le droit de contredire les “Experts”.

illuminati

Sacrilège! Blasphème! Repends-toi ou meurt dans d’atroces souffrances!
Homme de peu de foi. À genoux et demande pardon aux scientifiques.