Sydney va tester la détection de smartphone au volant avec des caméras

Par
Le 15 janvier 2019
 0
smartphone volant

En Australie, à Sydney, les caméras de la ville vont être utilisées pour traquer les automobilistes qui utilisent leur smartphone au volant.

Le fait d'utiliser son smartphone au volant est évidemment illégal (et passible d'une lourde amende), et c'est également un geste particulièrement dangereux, mais ô combien répandu... En Australie, des caméras de surveillance de la ville vont se charger de traquer les irréductibles qui ne peuvent s'empêcher de dégainer leur smartphone à la moindre notification.

Smartphone au volant, mort au tournant ?

Une solution développée par Acusensus, dont le dirigeant a lui-même perdu un ami il y a cinq ans, la faute à un conducteur distrait par son smartphone. A l'occasion d'une phase de test qui s'est déroulée en octobre dernier, pas moins de 11 000 conducteurs ont clairement été aperçus en train d'utiliser leur smartphone en conduisant.

Le système utilise une intelligence artificielle qui analyse les images enregistrées directement à travers le pare-brise du véhicule. Les photos sélectionnées par l'IA sont ensuite soumises à une validation humaine.

voiture volant

Une phase de test avant de lancer les amendes

Les conducteurs épinglés grâce à cette méthode vont ainsi recevoir un courrier leur indiquant qu'ils ont été aperçus au volant avec leur smartphone. Pour l'heure, cela ne sera pas accompagné d'une amende, mais cela sera le cas dès le mois d'avril si le système s'avère suffisamment fiable.

Rappelons qu'en France, le fait d'utiliser son smartphone au volant est considéré comme une contravention de 4e classe, soit une amende forfaitaire de 135 euros et un retrait de 3 points.
Cet article vous a intéressé ?
Abonnez-vous à la newsletter et recevez chaque jour, le meilleur de l’actu high-tech et du numérique.

Les dernières actualités Environnement

scroll top