En Arizona, une mini-Terre sous cloche pour étudier les effets du changement climatique

20 novembre 2018 à 18h49
0
Biosphère 2
© University of Arizona

Située à Oracle, dans l'Arizona (États-Unis), Biosphère 2 est une reconstitution de la Terre en version miniature. Elle offre un terrain de jeu incroyablement riche pour analyser les changements provoqués par les variations climatiques sur l'environnement.

Imaginez une forêt tropicale luxuriante au beau milieu du désert... C'est possible avec le complexe scientifique Biosphère 2, dans l'Arizona. Cette mini-Terre d'un peu plus d'un hectare permet de juxtaposer des écosystèmes aussi différents que la savane, l'océan, la mangrove, etc.

Un environnement parfaitement contrôlé

À l'origine, à la fin des années 1980, Biosphère 2 a été conçue en vue d'une éventuelle implantation de l'être humain sur la Lune ou sur Mars. L'idée était de comprendre l'environnement nécessaire à la vie de notre espèce sur une autre terre d'accueil. Mais depuis 2007, le lieu a changé de vocation. Il est désormais le théâtre d'expérimentations sur différents environnements, afin notamment d'anticiper les conséquences du dérèglement climatique.

Car au sein de cette sorte de serre géante, tout est contrôlable. Des arroseurs permettent de simuler des pluies d'intensité variable. Un « poumon » artificiel de 16 tonnes joue le rôle de régulateur de la pression pour éviter, entre autres, que la structure n'explose à cause des variations de température extérieure. Et dans l'enceinte, des équipes de scientifiques s'affairent pour étudier, mesurer et analyser les réactions des divers écosystèmes.

Réactions des êtres vivants et cycle du carbone

Des chercheurs portent par exemple leur attention sur l'évolution d'organismes vivants. Certains scrutent les effets de variations chimiques dans l'atmosphère sur les plantes, tandis que d'autres s'attardent sur les réponses des récifs coralliens face à des changements de température ou de pH de l'eau de mer.

Biosphère 2 permet également de mieux comprendre le cycle du carbone, phénomène incontournable dans notre environnement. Sur cette mini-Terre, les scientifiques peuvent notamment étudier l'influence des conditions climatiques sur l'équilibre entre le CO2 relâché dans le sol par l'altération des minéraux et celui rejeté dans l'atmosphère par les organismes vivants.

Il ne s'agit là que de quelques exemples des multiples possibilités offertes par Biosphère 2. Ses enseignements permettent ainsi de prévoir les réactions de notre environnement aux futures variations climatiques. Oracle, ville hôte du complexe, n'a jamais aussi bien porté son nom.

Source : CNRS Le Journal
13
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top