Le futur de l'agriculture ? Indoor, vertical et peuplé de robots

Matthieu Legouge
Expert Hardware
06 octobre 2018 à 10h35
0
Iron Ox

Face au changement climatique, à la croissance de la population mondiale, mais aussi à la raréfaction des sols fertiles, ou tout simplement au manque de main-d'œuvre, le secteur de l'agriculture doit se réinventer chaque jour. Cette « ferme » hydroponique gérée par des robots est-elle la solution pour relever ces défis ?

Une culture hors du commun

L'époque des récoltes en plein champ est-elle en passe d'être révolue ?

Confronté aux défis majeurs du XXIe siècle et de ses 7 milliards de bouches à nourrir, il est urgent que le secteur de l'agriculture se réinvente et trouve des réponses adaptées. C'est notamment ce que cherchent à réaliser les chercheurs qui mettent au point des outils agricoles intelligents, mais aussi ceux qui souhaitent créer des fermes futuristes comme celle que nous allons vous présenter ici.

Les États-Unis comptent déjà un certain nombre de ce genre de fermes verticales dont presque les ¾ ont recours à l'hydroponie. Près de la moitié de ces installations sont située en zone urbaine, fait intéressant puisqu'elles permettent d'utiliser des espaces que l'agriculture conventionnelle ne peut pas exploiter, réduisant significativement le transport et la manutention des marchandises. Enfin, ce type d'installations ne permet à l'heure actuelle que de cultiver certains types de plantes, les principales cultures verticales aux USA sont les légumes-feuilles (salades, épinards, choux, etc.), les fleurs, les tomates et les fines herbes, ainsi qu'une autre sorte d'herbe très aromatique, si vous voyez de quoi je veux parler !

Un principe similaire aux entrepôts d'Amazon

Iron Ox est donc une de ces fermes d'un nouveau genre, mais elle va bien plus loin que la simple culture hydroponique puisque pratiquement tout le travail humain est remplacé par des robots. De l'ensemencement à la récolte, les robots d'Iron Ox contrôlent absolument tous les cycles des végétaux. Mais ça ne s'arrête pas là puisqu'ils gèrent également l'intégralité du système hydroponique, c'est-à-dire l'ajout des nutriments, la correction du pH, etc.

Brandon Alexander, PDG et cofondateur de Iron Ox a précisé ses ambitions : "Grâce à notre nouveau système, nous pouvons effectuer beaucoup de tâches répétitives de manière plus efficace. Mais à l'avenir, nous utiliserons des éléments tels que les serres où nous pouvons utiliser le soleil, qui fournit de l'énergie gratuitement."

Il explique également que son système n'est pas différent de celui utilisé par Amazon dans ses entrepôts où la flotte de robots Kiva trouve les produits commandés par les clients : « Au lieu de stockage et de livres Harry Potter, nous avons ces modules de culture qui cultivent de la laitue, du basilic, etc. »

À l'instar d'Amazon, les humains interviennent donc à la dernière phase du processus, pour s'assurer d'une récolte sans dommage (car les robots ne sont pas encore vraiment capables de récolter sans abimer les plantes) et pour ensuite emballer et expédier les produits.
4
0
Partager l'article :
Voir tous les messages sur le forum

Les actualités récentes les plus commentées

Un groupe d'associations et de collectivités va attaquer Total en justice pour
Une enquête choc montre comment l'antivirus Avast vend vos données de navigation
Selon Apple, l’uniformisation des chargeurs en Europe tuerait l’innovation
10 ans après, l'iPad peine toujours à tenir ses promesses
Audi : la production de l'e-tron au ralenti, l'approvisionnement de batteries en cause
Xavier Niel détient maintenant 70% d'Illiad, le cours de l'action remonte
Faire des déchets nucléaires des batteries diamants ultra autonomes, une promesse qui donne espoir
Dune : le film de Denis Villeneuve sortirait le 23 décembre
Un recours à Marseille déposé contre le dispositif de vidéosurveillance automatisée
Trump tweete le logo de sa Space Force... le Web trouve qu'il ressemble au logo Star Trek

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top