Le futur de l'agriculture ? Indoor, vertical et peuplé de robots

Par
Le 06 octobre 2018
 0
iron ox

Face au changement climatique, à la croissance de la population mondiale, mais aussi à la raréfaction des sols fertiles, ou tout simplement au manque de main-d'œuvre, le secteur de l'agriculture doit se réinventer chaque jour. Cette « ferme » hydroponique gérée par des robots est-elle la solution pour relever ces défis ?

Une culture hors du commun


L'époque des récoltes en plein champ est-elle en passe d'être révolue ?

Confronté aux défis majeurs du XXIe siècle et de ses 7 milliards de bouches à nourrir, il est urgent que le secteur de l'agriculture se réinvente et trouve des réponses adaptées. C'est notamment ce que cherchent à réaliser les chercheurs qui mettent au point des outils agricoles intelligents, mais aussi ceux qui souhaitent créer des fermes futuristes comme celle que nous allons vous présenter ici.

Les États-Unis comptent déjà un certain nombre de ce genre de fermes verticales dont presque les ¾ ont recours à l'hydroponie. Près de la moitié de ces installations sont située en zone urbaine, fait intéressant puisqu'elles permettent d'utiliser des espaces que l'agriculture conventionnelle ne peut pas exploiter, réduisant significativement le transport et la manutention des marchandises. Enfin, ce type d'installations ne permet à l'heure actuelle que de cultiver certains types de plantes, les principales cultures verticales aux USA sont les légumes-feuilles (salades, épinards, choux, etc.), les fleurs, les tomates et les fines herbes, ainsi qu'une autre sorte d'herbe très aromatique, si vous voyez de quoi je veux parler !

Un principe similaire aux entrepôts d'Amazon


Iron Ox est donc une de ces fermes d'un nouveau genre, mais elle va bien plus loin que la simple culture hydroponique puisque pratiquement tout le travail humain est remplacé par des robots. De l'ensemencement à la récolte, les robots d'Iron Ox contrôlent absolument tous les cycles des végétaux. Mais ça ne s'arrête pas là puisqu'ils gèrent également l'intégralité du système hydroponique, c'est-à-dire l'ajout des nutriments, la correction du pH, etc.

Brandon Alexander, PDG et cofondateur de Iron Ox a précisé ses ambitions : "Grâce à notre nouveau système, nous pouvons effectuer beaucoup de tâches répétitives de manière plus efficace. Mais à l'avenir, nous utiliserons des éléments tels que les serres où nous pouvons utiliser le soleil, qui fournit de l'énergie gratuitement."

Il explique également que son système n'est pas différent de celui utilisé par Amazon dans ses entrepôts où la flotte de robots Kiva trouve les produits commandés par les clients : « Au lieu de stockage et de livres Harry Potter, nous avons ces modules de culture qui cultivent de la laitue, du basilic, etc. »

À l'instar d'Amazon, les humains interviennent donc à la dernière phase du processus, pour s'assurer d'une récolte sans dommage (car les robots ne sont pas encore vraiment capables de récolter sans abimer les plantes) et pour ensuite emballer et expédier les produits.
Modifié le 05/10/2018 à 16h03

Les dernières actualités Environnement

scroll top