🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT ! 🔴 LE BLACK FRIDAY EN DIRECT !

Crise énergétique : le risque de recours au dispositif EcoWatt s'accentue

20 novembre 2022 à 15h00
84
électricité © Pixabay
© Pixabay

Dans sa dernière publication, RTE alerte à nouveau les Français sur l'activation probable du signal EcoWatt rouge et prévient d'une forte tension attendue sur le réseau électrique hexagonal cet hiver.

RTE réaffirme, dans un nouveau point communiqué le vendredi 18 novembre, que la période de vigilance a commencé cet automne et qu'elle devrait bien s'étendre sur six mois, soit jusqu'à la fin de l'hiver. À ce titre, le gestionnaire confirme le risque élevé de tensions, avec un recours au dispositif EcoWatt (l'indicateur de la situation du système électrique français) qui semble inévitable.

La situation sera particulièrement tendue en janvier

Dans la plupart des situations, RTE n'envisage pour les prochains mois que quelques signaux EcoWatt rouge. Il s'agit, rappelons-le, du niveau du dispositif qui atteste d'un système électrique très tendu, utilisé pour inciter les Français à surveiller et réduire leur consommation, et de prévenir des risques de coupure. RTE précise que le risque de coupure peut être atténué voire écarté dès lors que la consommation nationale diminue de 1 à 5 %.

Le recours au dispositif apparaît peu probable pour la fin du mois de novembre. Il devrait néanmoins s'accentuer au cours du mois de décembre, pour atteindre son pic au mois de janvier, où les risques seront plus importants, même s'ils dépendront « largement des conditions climatiques et de la possible survenue d'une vague de froid, même modérée », essaie de nuancer RTE.

La situation devrait être un peu moins tendue à partir de fin février. À date, RTE dispose de données sur le parc de production qui soutiennent l'hypothèse d'une amélioration de la sécurité d'approvisionnement. Mais tout dépendra, là aussi, des conditions météorologiques et de l'avancée des travaux et de la maintenance du parc nucléaire.

EcoWatt
  • Application simple à comprendre
  • Informations en temps réel
  • Envoi d'alertes

Le service EcoWatt permet de connaître en temps réel la consommation d'électricité des français. Son objectif ? Nous alerter en cas de surconsommation pour éviter les coupures. Basé, sur un code couleur (vert, orange, rouge), le dispositif énergétique EcoWatt est disponible sur internet mais aussi sous forme d'application mobile gratuite. Il a été créé par le gestionnaire du réseau électrique français RTE en partenariat avec l'Ademe. Déjà utilisé en Bretagne et en PACA, le système EcoWatt s'étend désormais à la France entière.

Le service EcoWatt permet de connaître en temps réel la consommation d'électricité des français. Son objectif ? Nous alerter en cas de surconsommation pour éviter les coupures. Basé, sur un code couleur (vert, orange, rouge), le dispositif énergétique EcoWatt est disponible sur internet mais aussi sous forme d'application mobile gratuite. Il a été créé par le gestionnaire du réseau électrique français RTE en partenariat avec l'Ademe. Déjà utilisé en Bretagne et en PACA, le système EcoWatt s'étend désormais à la France entière.

Source : RTE

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
84
41
stefr
RTE informe que la conso Française a diminué de 5-6% (en tenant compte de la météo) depuis la mise en place du plan de sobriété.<br /> Ca montre qu’il y a une prise de conscience et une modification des comportements.<br /> Alors pourquoi RTE fait une telle annonce ? Nous sommes déjà au dessus des 1-5% qu’il faut pour fortement diminuer les risques de coupures.<br /> Ces grandes sociétés et notre gouvernement sont toujours à nous menacer quoi qu’on fasse.<br /> https://www.rte-france.com/synthese-hebdomadaire-consommation-electrique-francaise
Cmoi
On remerciera nos dirigeants visionnaires sur l’excelente gestion du parc nucléaire français depuis 20 ans: Fermeture de la Centrale de Fessenheim…etc…etc…
Bombing_Basta
Je vois encore et toujours plein de commerçants qui laissent l’éclairage de leurs enseignes, vitrines, et autres, la nuit…<br /> Quand est-ce qu’on va sanctionner ?<br /> C’est interdit depuis avant cette « crise » et rien n’est fait.
Bombing_Basta
Bah oui cette vieille centrale bien pourrie c’était pas une mauvaise idée de la fermer.<br /> Sachant que l’EPR de Flamanville aurait dû prendre le relais il y a bien longtemps…<br /> Sauf qu’il enchaine les retards, et de 3 milliards qu’il aurait dû coûter, on en est à 19 milliards et c’est pas finis…
theHercule
C’est surtout qu’ils ont fait le blocus, et empêché le développement de l’eolien, qui aurait enpéché cette crise. Croissance famélique comparé aux autres pays.
jwchretien
Sans être un extrémiste écolo (car je sais que ce terme est vite utilisé), on peut quand même dire que sans cette crise rien ne serait fait et que c’est un mal pour un bien.<br /> Si les gens pouvaient tous faire attention sans pour autant changer totalement de façon de vivre, ce serait déjà un grand pas.<br /> Perso depuis le début de l’année j’ai réduit de 10 a 20% ma consommation sans faire de sacrifice. Je me rend compte que j’étais trop « laxiste » envers moi-même.<br /> Quand au sociétés, ou je travaille on est grand consommateur de gaz et croyez moi que la chasse au gaspis est en oeuvre.<br /> Remplacement d’une machine très consommatrice par une autre qui consomme deux fois moins (investissement de 2 millions tout de même). Bureau à 19°C (ça c’est chiant car purement symbolique vu ce qu’on consomme et on se caille sur les PC)… L’argent c’est le nerf de la guerre mais si ça oeuvre en faveur des bénéfices et de l’écologie c’est gagnant/gagnant.
jwchretien
Je rappellerais que tous les anti-nucléaire hier sont en train de critiquer le gouvernement d’avoir fermer des centrales.<br /> On aurait dû travailler sur plus d’alternatives mais on est entré dans le jeu des pro et anti paralysant toutes les décisions dans un sens comme dans un autre.
Loposo
Les nouvelles centrales pas une marche, en France, elle coute une blinde ne marche pas, en Angleterre une blinde ne marche pas en chine a l’arret,…<br /> bref rien que la centrale française, si le fric avait été mit dans la géothermie, eolien, marée montantes, solaires, récupérer les déchets biodégradables type herbes coupés, déchets industrie alimentaire, cantine,… et récupérer le méthane qui est très polluant et la, on l’utilisera plutôt que relâcher dans la nature… bref il y a pleins de manières différentes de faire sauf qu’on a toujours une vision 1 truc doit produire beaucoup.<br /> Sauf qu’on le voit par exemple dans des pays en guerre, 1 truc devient vital, alors que pleins de systèmes c’est plus dur à détruire, et ca ferait de l’emploi d’entretiens, sachant que le nucléaire même en marchant plus ca va encore couté des années<br /> reste le problème des élus locaux, veulent de l’énergie pas cher, mais ne souhaitent pas 1 éolienne, ou un centre pour faire du gaz à partir de méthane,… car ça va dégrader le paysage, sur un paysage ou ce sont des champs d’agriculture intensive
tux.le.vrai
Non,<br /> EDF avait déjà dépensé plusieurs centaines de millions euros (depuis 2009) pour l’ entretien et remise à niveau de la centrale de Fessenheim, en créant un radier…<br /> Elle allait repartir pour 10 années supplémentaires.<br /> Pourquoi détruire quelque chose que l’on a et qui fonctionne ?<br /> Je trouve pas cela écologique ! <br /> je ne suis pas le seul ;<br /> "L’Académie des sciences publie le 7 juillet 2020 un avis intitulé « Fermer Fessenheim et d’autres réacteurs est un contre-sens », qui rappelle que « l’énergie nucléaire n’émet pas de CO2,[…] elle est décarbonée. C’est grâce à cette énergie que la France est l’un des pays les plus vertueux en matière d’émissions de CO2 en Europe et que, par exemple, la production d’un kWh en France émet dix fois moins de CO2 qu’en Allemagne » et que « lorsque les éoliennes s’arrêtent faute de vent ou que le photovoltaïque cesse de produire, il faut les remplacer par des centrales pilotables. La France y parvient avec ses centrales nucléaires et hydroélectriques […] l’Allemagne, où ces énergies intermittentes représentent déjà 29% de l’électricité produite, se retrouve dans l’obligation d’équilibrer l’intermittence par l’activité de centrales à gaz, charbon ou lignite ».
tux.le.vrai
peut-être qu’il faut encore 5% « supplémentaires » de moins
tux.le.vrai
Après 40 ans à regarder nos centrales vieillir.<br /> Oui, la France se Tiers-mondialise.<br /> Energie, hopitaux, justice, sécurité.<br /> Et oui, les caisses sont vides.<br /> 40 ans que l’industrie n’est pas soutenue,<br /> 40 ans que l’on importe du made in china, quand on ne subventionne pas purement et simplement l’industrie chinoise (batterie des voitures élec, vélo électriques, panneaux solaire)<br /> 40 ans que les français pleurent et demandent « comment ils peuvent vivre avec ce que l’état leur donne » !<br /> 40 ans qu’il est de moins en moins rentable de travailler, plutôt que de rester couché et profiter des aides (financés par les travailleurs restants et qui plombent les coûs de production accélérant encore les fermetures d’usine et les pertes d’emplois en France)<br /> Alors, oui, avec cette gestion, les déficits se creusent<br /> A vouloir aider sans cesse, nous avons crée bien plus de pauvres !
merotic
Pour ceux qui vanteraient l’éolien ou le solaire: regardez les chiffres de production aujourd’hui par rapport à la capacité installée.<br /> Vous pourriez multiplier par 1 million les installations que vous n’auriez pas une indépendance énergétique.<br /> 47% de production pour la capacité installée pour l’éolien (pourtant c’est une journée venteuse un peu partout).<br /> 28% pour le solaire.<br /> app.electricitymaps.com<br /> Live 24/7 CO₂ emissions of electricity consumption<br /> Electricity Maps is a live 24/7 visualization of where your electricity comes from and how much CO2 was emitted to produce it.<br /> Résultat: on a recours au gaz et charbon.<br /> Les pics de consommation ne sont liées qu’au chauffage électrique. Il y a 7 jours, nous étions 7 à 10 GW sous les chiffres du jour.<br /> Il faut se faire une raison, ce ne sont pas les ampoules, ni les pc, ni les plaques électriques qui sont la cause de la montée de la consommation mais bien le chauffage.<br /> On ne pourra pas s’en passer si l’hiver arrive comme c’était le cas hier à New-York ou au canada où il a neigé et températures en dessous des nôtres.<br /> Je doute que les français gaspillaient l’énergie quand on sait que les prix étaient déjà salés l’hiver dernier.<br /> Il est impossible d’arriver aux 40% de CO2 en moins d’ici 2050 comme l’état le veut.<br /> On trouvera d’autres solutions ou on se fera une raison ou pire, on découvrira qu’on n’est pas la cause.
zoup01
Cela fait 32 ans que je vis dans des (2) maisons 100% électrique…il y a bien longtemps que j’ai compris qu’il fallait mieux rester raisonnable pour le chauffage, et on vit très bien aux températures recommandées par ademe.<br /> Donc ecowatt ou pas, je ne change rien à mes habitudes.
tux.le.vrai
et bien si tout le monde se dit, c’est aux autres de faire un effort, la sanction sera équitable et concernera tout le monde : La coupure au pire moment.
saint_win
En même temps il y a des entreprises qui ne veulent pas faire un effort par exemple la RATP. Il y a plein de stations de métro dans Paris ou il y a 2 ou 3 personnes qui montent ou descendent. Or stopper une rame et repartir cela consomme beaucoup électricité pour rien. Surtout sachant que l’électricité des Parisiens n’est pas produite à Paris. Idem pour la SNCF, il est temps que le TGV roule moins vite !! Limitons le TGV a 200km/h. Cela suffit largement. C’est déjà bien plus que les 130 sur l’autoroute pour les voitures.
zoup01
J’ai une maison correctement isolée ( classée B au dpe), je chauffe normalement, j’utilise au mieux les heures creuses…<br /> Tu veux que je fasse quoi en plus ? Laver le linge et la vaisselle à la main ?
tux.le.vrai
pour la limite de vitesse des TGV, ça a été réfléchis, mais c’est très compliqué à mettre en oeuvre, car tous les horaires sont interdépendants.
tux.le.vrai
laver le linge et la vaisselle à la main ne fera pas d’économie, ce n’est donc pas une bonne idée.<br /> (à moins que tu le fasse à l’eau froide)<br /> on peut profiter du départ différé du lave vaisselle pour qu’il démarre à 3H00 du matin, dans une période super creuse.<br /> C"est bien si tu as déjà fait beaucoup d’efforts , alors réduire que d’un demi degré ?<br /> Ne plus chauffer une pièce qui n’est pas occupée ?<br /> arrêter le repassage ?<br /> préférer réchauffer dans une casserole qu’au four, plus énergivore<br /> toujours mettre un bouchon sur les casseroles.<br /> Perso, moi,je n’allume plus mon ampli HC quand je regarde la télé,<br /> j’ai réduit un peu la température.<br /> Des petits gestes, c’est dérisoire,<br /> Mais des petits gestes cumulés à l’échelle de la nation, ça compte !
zoup01
tux.le.vrai:<br /> on peut profiter du départ différé du lave vaisselle pour qu’il démarre à 3H00 du matin, dans une période super creuse.<br /> Tu as seulement lu ce que j’ai écrit ?
Trophyman900
@sain_win « Limitons le TGV a 200km/h. Cela suffit largement. C’est déjà bien plus que les 130 sur l’autoroute pour les voitures. »<br /> Et tu annule le seul avantage du TGV sur l’avion.
IATW
Tu te présentes quand comme ministre de l’écologie ?<br /> Non mais avec ces politiques/gens en générale, c’est une fois dans la mouise qu’il y a une prise de conscience et que l’on vient nous ennuyer !<br /> J’en ai tellement ma claque des ces gens incompétents, sans compter les politiques qui ne sont pas mieux rrrhhh !
OPR
a: Bombing Basta<br /> Ayant été opérateur à Fessenheim 5 ans, comprenez par la pilote du réacteur, Je suis vraiment fatigué de voir ce type de commentaire et je vous invite à vous renseigner sur les bilans de sureté de nos réacteurs en France avant de débiter des conneries à tout va. ET je ne vais pas passer une demi heure à vous prouvez le contraire pour une connerie écrite en 5 minutes. J’espère que les factures feront fois 10.
tux.le.vrai
oui, tu profites au mieux des heures creuses.<br /> Je ne sais pas si ton lave vaisselle démarre à 22h00 ou 3h00 et 3h00 c’est mieux.<br /> Mais peu importe, mon propos c’est de dire qu’il faut essayer de faire un petit geste, essayer de gratter quelque chose.<br /> si tout le monde fait un petit effort, ça pourrait passer plus facilement.
mikrocefal
on ne veut pas de nucléaire , on ne veut pas d’éolienne , on ne veut plus d’énergie fossile , on veut des coupures d’électricité , bon je sors …
Trophyman900
Un bon résumé un peu comme pour les antennes téléphoniques, ont en veux pas mais on râle parce que la réception est pourri voir impossible.<br /> Pendant longtemps la France était un des pays les moins cher pour l’électricité grâce a ces centrales nucléaires mais maintenant on en veux plus et bien sur on gueule parce que le prix de l’électricité flambe.
gamez
vanter l’éolien alors que dès qu’une éolienne est installée c’est la levée de boucliers et les gens parlent de gacher le paysage et des nuisances sonores et font tout pour capoter le projet?<br /> en france on veut tout et son contraire
MattS32
saint_win:<br /> En même temps il y a des entreprises qui ne veulent pas faire un effort par exemple la RATP. Il y a plein de stations de métro dans Paris ou il y a 2 ou 3 personnes qui montent ou descendent. Or stopper une rame et repartir cela consomme beaucoup électricité pour rien. Surtout sachant que l’électricité des Parisiens n’est pas produite à Paris. Idem pour la SNCF, il est temps que le TGV roule moins vite !! Limitons le TGV a 200km/h. Cela suffit largement. C’est déjà bien plus que les 130 sur l’autoroute pour les voitures.<br /> Dégrader la qualité de service des transports en commun alors même qu’il faut augmenter leur taux d’utilisation, c’est vraiment la pire des idées…
kellog89
RTE / Enedis urait quand même pu informer leurs clients de la désactivation du chauffe-eau aux heures creuses en journée, et pas juste appliquer l’arrêté sans prévenir. Je coupe le chauffe-eau la nuit pour éviter qu’il consomme 2.4KWh pendant 6h (non il ne s’arrête pas de consommer qd c’est chaud, où il n’arrive pas à atteindre les 55° peut-être)
ptitepuce
Je vais encore me faire plein d’amis j’y sens.<br /> Ok que le gouvernement est entièrement fautif pour sa gestion désastreuse du parc nucléaire.<br /> Par contre, nous citoyens sommes bien responsables de notre propre ingérence, et jusqu’à maintenant on en avait rien à cirer du climat, des soucis environnementaux.<br /> Perso ça fait depuis bien longtemps que j’essaie de faire attention, pas de chauffage excessif inutilement, pas de clim en été, les prises multiprises de partout, les lumières éteintes dès que je sors d’une pièce.<br /> Pas d’électroménager à outrance, le nécessaire vital.<br /> Je ne trouve pas que je me prive, sûrement que le faite que je ne sois pas dans la classe sociale aisée, fait que je fais attention à mes dépenses financières, et donc parallèlement j’essaie de consommer intelligemment.<br /> Peut-être qu’il faut être dans la merde financièrement, pour espérer voir un changement de mentalité de masse.<br /> Et les enseignes allumées la nuit, ça me révolte au + haut point.<br /> On nous casse les ovaires nous citoyens, mais les + hauts dans la classe sociale peuvent faire ce que bon leur chante.<br /> Avec tout ça la planète ne nous laissera pas de 2e chance, elle survivra à tout ça, elle a connu un Bigbang, nous on crèvera tous à petit feu, au final choix de vie méritée.
zoup01
Mes heures creuses la nuit c’est 1:00 - 7:00 ( + 2 heures le midi )
jzh25z
Les médias en ont pourtant parlés et reparlés à toutes les sauces pendant des semaines.<br /> Le chauffe-eau peut être activé manuellement ou via une prise programmable pendant les heures creuses en journée (et donc au tarif heures creuses) si c’est cela que vous souhaitez faire.<br /> Le thermostat du chauffe-eau coupe - normalement - la consommation dès que la températures cible est atteinte.<br /> Cette température cible peut être abaissée en agissant sur la molette graduée située dans le cache en bas de la cuve.<br />
zoup01
Il a gros défaut ton ballon…quand l’eau est chaude, ça régule et ça coupe…<br /> Si ce n’est pas le cas, tu a un problème.<br /> Le mien chauffe environ 1:00 par nuit, guère plus ( sauf si beaucoup de monde à la maison)…<br /> Avec un linky en été, c’est assez facile à voir.
sant69
les gens qui découvrent que l’énergie n’est pas illimitée… et se plaignent parce qu’il va probablement falloir subir quelques coupures… Un peu moins de temps devant un écran ne tuera personne.
MattS32
kellog89:<br /> RTE / Enedis urait quand même pu informer leurs clients de la désactivation du chauffe-eau aux heures creuses en journée<br /> Ça a quand même été largement médiatisé…<br /> Et RTE et Enedis n’ont pas à informer les gens individuellement : les particuliers ne sont pas clients de RTE et Enedis, ils sont clients d’un distributeur d’électricité, s’il y en a un qui doit les informer c’est lui.<br /> kellog89:<br /> Je coupe le chauffe-eau la nuit pour éviter qu’il consomme 2.4KWh pendant 6h (non il ne s’arrête pas de consommer qd c’est chaud, où il n’arrive pas à atteindre les 55° peut-être)<br /> Fait réviser ton chauffe-eau… Parce que s’il arrive à chauffer suffisamment pendant les maximum 5h creuses en journée mais chauffe en permanence pendant les 6h creuses de la nuit, c’est sans doute qu’il y a un problème de thermostat qui ne coupe plus la chauffe une fois la température atteinte.<br /> Car si le problème était qu’il n’arrive pas à atteindre la température en 6h la nuit, ton eau serait trop froide en ne le faisant tourner que les 5h creuses de la journée (d’autant plus qu’avec une seule activation quotidienne au lieu de deux, la température de l’eau à l’activation est plus faible, donc il devrait avoir encore plus de mal).<br /> ptitepuce:<br /> Par contre, nous citoyens sommes bien responsables de notre propre ingérence, et jusqu’à maintenant on en avait rien à cirer du climat, des soucis environnementaux.<br /> Tout a fait. Et accessoirement si le gouvernement n’a pas poussé plus sur le développement du nucléaire ces 30 dernières années, c’est aussi à cause de tous les citoyens qui gueulent contre le nucléaire…
dimebag
Fessenheim aurait peut être fait parti des centrales en maintenance<br /> C’est quoi etc…etc…?
dimebag
Éolien qui aurait empêché cette crise
dimebag
Perso si j’arrête de bosser, avec les aides j’aurais 3 fois moins de revenus donc je sais pas comment tu fais ton calcul…<br /> Le jour où tu auras besoin des aides tu n’auras plus le même discours
justepourlefun
Les dirigeants responsables de ce fiasco s’appellent F.Hollande et surtout E.Macron.
Peggy10Huitres
Ils ont qu’a commencer par fermer les stations de ski, parait que les canons à neige ça bouffe une énergie pas possible, sans compter les remonté et tout le reste …
Bombing_Basta
Les centrales de ce genre ont été prévues pour durer 40 ans, les prolonger encore et encore vous parait être une bonne idée surement, moi pas.
Steph29
Mouais on le sait Macron est responsable de tous ce qui ce passe de négatif sur cette terre.(et pourtant je ne suis pas fan du type)<br /> Les responsabilités sont multiples, EDF et politiques qui ont sous investi depuis des décennies perdant le savoir faire et qu’il nous faut maintenant réapprendre, les citoyens dont la conscience écologique et globalement faible qui veulent bien une éolienne chez les autres, le COVID qui a mis un bazar dans la maintenance des centrales, la découverte de défauts de corrosion sur les circuits d’empoisonnement des réacteurs et cette guerre qui a coupé la manne du gaz pour faire tampon entre tous ces problèmes. En Bretagne on vient juste d’inaugurer une nouvelle centrale au gaz…<br /> Donc citer des noms de coupables est bien dans nos habitudes mais la réalité est plus complexe
Bombing_Basta
Le prix de l’électricité flambe à cause de cette connerie qui consiste à indexer son prix sur la centrale européenne la plus chère, pas parce-qu’on a fermé une centrale…
Goodbye
« RTE précise que le risque de coupure peut être atténué voire écarté dès lors que la consommation nationale diminue de 1 à 5 %. »<br /> Rien de bien dur…
justepourlefun
Le fiasco dont je parle est celui de Fessenheim, je ne parle pas de la maintenance des autres centrales, il faut lire l’ensemble du fil avant de commenter et arrêter de s’abriter derrière le covid…ET cette fermeture est une décision politique, ni plus ni moins, histoire de faire plaisir à 300 écolos infoutus de lire un cours de physique de collège
dvaid
Dire que certains se plaignent de se cailler a 19°C… Il fait 12°C dans mon bureau le matin qui chauffe tranquillement avec le soleil en gardant mon blouson en attendant.<br /> Et si on etaignait l’éclairage public en chauffant l.eau chaude sanitaire uniquement la nuit ?<br /> Je sais pas si ca suffit, mais c est tellement choquant cette planète éclairée la nuit.
Steph29
300 écolos, que ne faut il pas lire là, juste la plupart des pays limitrophes de l’est de la France.<br /> Je ne dis pas qu’il fallait le faire mais oui c’est une décision politique et d’autres que Macron l’aurait pris aussi.<br /> Et oui le nucléaire peut faire peur et inquiéter il faut aussi l’accepter surtout quand on explique aux populations qu’on va les faire durer plusieurs dizaines d’années supplémentaires, les renvoyer à la lecture d’un livre de physique de collège est plutôt limite.<br /> Je ne suis pas opposé par principe au nucléaire mais l’erreur commise depuis des décennies c’est de ne pas avoir amélioré notre efficience énergétique, l’isolation, le chauffage par exemple nous n’aurions pas besoin d’autant de réacteurs.<br /> Pour le COVID, je ne m’abrite pas derrière mais une partie du bazar mondial que l’on vit depuis deux ans vient toujours de là, la guerre en Ukraine s’ajoute à tout ça.<br /> Bon si j’ai mal compris ton premier post je m’en excuse mais j’en ai assez de lire Macron à toutes les sauces sur tous les sujets, vivement dans quatre ans que l’on change de nom.
juju251
Steph29:<br /> Et oui le nucléaire peut faire peur et inquiéter il faut aussi l’accepter<br /> C’est évident, par contre ce qui l’est aussi, c’est ce bashing quasiment systématique de cette technologie par des gens (oui, les écolos radicaux, c’est de vous que je parle) qui au mieux n’y comprenne rien et au pire qui savent très bien ce qu’il en est et désinforment sciemment le public et les politiques (qui ne sont pas les derniers à raconter des salades à des fins électoralistes) …<br /> Résultat des courses : On se retrouve avec des centrales nucléaires à l’arrêt pour maintenance et un renouvelable absolument incapable de donner le change (oui, le renouvelable c’est intermittent et imprévisible).<br /> Ah oui et on relance des centrales thermiques (et la France n’est pas la seule, coucou les Allemands …) , bref, comme d’hab, on paye les pots cassés de dizaines d’années de n’importe quoi …<br /> edit : Je ne te vise pas avec mon post, c’est plutôt un rappel sur certains aspects de la situation.
Steph29
Je suis parfaitement d’accord avec toi, probablement aussi à la personne à qui je répondais. Le monde d’aujourd’hui est fait de désinformation, on vit malheureusement avec ça.<br /> Pour avoir travaillé dans le milieu nucléaire une dizaine d’années je dirais que ça manque parfois de transparence, digne de la grande muette. un bon terreau pour tous les radicaux de tous poils.
Nmut
stefr:<br /> Alors pourquoi RTE fait une telle annonce ? Nous sommes déjà au dessus des 1-5% qu’il faut pour fortement diminuer les risques de coupures.<br /> Il faut suivre un peu… C’était l’estimation originale. Comme tout à pris du retard (grèves, manques de personnel, pbm de financement, …), le risque augmente donc il faut faire mieux que prévu précédemment pour la réduction de la conso…<br /> stefr:<br /> Ces grandes sociétés et notre gouvernement sont toujours à nous menacer quoi qu’on fasse.<br /> Pas faux, mais on paye juste des mauvais choix et des erreurs dues à nos élus, donc nos choix (réduction des couts, choix énergétiques)! et ce n’est pas parce que l’on n’a pas voté pas pour les « coupables » qu’il ne faut pas assumer, c’est le principe de la démocratie, beaucoup l’oublient.
davidly
Est-ce que l’on connaît les principaux postes de consommation à l’échelle du pays ? Car vouloir réduire de 1 à 5 % la conso, pourquoi pas, mais encore faut-il taper juste.<br /> Comme dit précédemment, les panneaux publicitaires allumés la nuit, c’est d’une hérésie sans nom, et on pourrait aussi réduire une partie de l’éclairage public. Par ex 1 lampadaire sur 2 dans une rue déjà bien éclairée, ça ne ferait de mal à personne.<br /> Évidemment le chauffage consomme beaucoup, et mettre la plupart des bâtiments publics et bureaux à 19 ou 20 degrés, ce n’est pas une mauvaise chose, sous réserve que ça ne soit pas préjudiciable aux usagers (hôpitaux et structures pour enfants par ex.).<br /> Bref, on peut tous faire un effort de notre côté, mais on a besoin en parallèle de plus de transparence et d’une meilleure gestion par le gouvernement, sinon ça va juste créer plus de tension…
cyrano66
davidly:<br /> Est-ce que l’on connaît les principaux postes de consommation à l’échelle du pays ? Car vouloir réduire de 1 à 5 % la conso, pourquoi pas, mais encore faut-il taper juste.<br /> Comme dit précédemment, les panneaux publicitaires allumés la nuit, c’est d’une hérésie sans nom, et on pourrait aussi réduire une partie de l’éclairage public. Par ex 1 lampadaire sur 2 dans une rue déjà bien éclairée, ça ne ferait de mal à personne.<br /> Oui on les connaît. Et le<br /> Chauffage l’hiver pose problème.<br /> Les lumières la nuit pour rien C’est effectivement une hérésie mais en faite tout éteindre ça n’aura pas vraiment l’effet espéré. C’est un peu le gros coup de communication à la mode qu’on nous rabâche en ce moment.<br /> Ça sera bon pour la planète (et pour le portefeuille) mais peu d’effet sur la tension des moyens de production.<br /> D’ailleurs l’article est un peu vague.<br /> Baisser la consommation de 5% ça ne veut pas dire grand chose.<br /> Il faut taper dans les périodes tendues 8h-13h et 18h-20h.<br /> C’est celles-là qui sont à risque.
MattS32
davidly:<br /> Comme dit précédemment, les panneaux publicitaires allumés la nuit, c’est d’une hérésie sans nom, et on pourrait aussi réduire une partie de l’éclairage public. Par ex 1 lampadaire sur 2 dans une rue déjà bien éclairée, ça ne ferait de mal à personne.<br /> Les moments difficiles dont on parle en ce moment, c’est surtout la journée qu’ils risquent d’arriver, en gros entre 7h et 21h, avec une probabilité maximale vers 12h et vers 20h (ce dernier étant d’autant plus critique qu’en plus d’une consommation élevée, il survient à un moment où la production solaire est à 0, contrairement au pic de midi qui est proche du moment où le solaire produit au maximum).<br /> Voilà par exemple les prévisions de consommation pour ce lundi :<br /> 2022-11-21 01_16_45-CompatWindow1504×574 39.2 KB<br /> On voit bien que ce n’est pas en pleine nuit que le problème va se poser. Et en pleine hiver par grand froid, le pic qui là est à 65 GW peut régulièrement dépasser les 80 GW, et même 90 GW les pire journées (exceptionnellement, 100 GW, qui est quasiment le record absolu). Donc en ce moment on est encore assez loin des pics de consommation qu’on va atteindre cet hiver.<br /> L’extinction nocturnes des enseignes et panneaux publicitaires (surtout les panneaux TV, qui eux devraient même être interdits tout court…), outre le fait que ça représente dans l’absolu pas une consommation énorme, ça n’aurait aucun impact sur le pic de 12h et relativement peu pour le pic de 20h.<br /> Cela dit, c’est quand même une bonne idée, et il faut le faire, surtout que la loi l’impose déjà, il ne reste donc plus qu’à la faire appliquer. Non pas pour la sécurité du réseau, mais de manière plus générale, pour économiser de l’énergie, ce qui est toujours bon pour l’environnement, mais aussi pour réduire la pollution lumineuse, qui perturbe les écosystèmes, y compris l’humain.<br /> Réduire l’éclairage public au pic de 20h par contre, non. On peut réduire fortement l’éclairage public plus tard dans la nuit (du coup aucun impact au pic de consommation par contre), mais pas à 20h, et cette fois pour des raisons de sécurité : à cette heure là il y a encore beaucoup de monde dans les rues, et le manque de luminosité est accidentogène (il y a d’ailleurs chaque année un pic de mortalité des piétons et cyclistes au moment du passage à l’heure d’hiver, à cause de la baisse brutale de la luminosité).<br /> Par contre, il y a pas mal d’optimisations à faire au niveau des éclairages public. Beaucoup de communes ne sont pour l’instant passées ni aux LED, qui consomment beaucoup moins, ni à des luminaires modernes optimisés pour limiter les pertes de lumière vers le ciel, et qui du coup donnent une même qualité d’éclairage au sol avec une puissance plus faible. Et pour les heures les plus creuses, des dispositifs d’éclairage de faible puissance au raz du sol, juste pour voir où on met les pieds, avec beaucoup moins de puissance.<br /> Pour les heures les plus tardives, quand il y a moins de circulation dans les rues, on peut effectivement réduire, voire couper complètement. Il y a aussi des systèmes qui s’allument automatiquement ou sur demande lorsqu’un piéton passe.<br /> Ou alors la technique du randonneur : une bonne grosse frontale quand on sort la nuit. Aujourd’hui avec les LED on fait des frontales d’une puissance impressionnante avec une consommation et une chauffe raisonnable.
Cmoi
Loposo:<br /> Les nouvelles centrales pas une marche, en France, elle coute une blinde ne marche pas, en Angleterre une blinde ne marche pas en chine a l’arret,…<br /> L’EPR de Finlande est en fonctionnement (construit par Areva et EDF) et il est le plus puissant réacteur d’Europe. II a aussi eu des années de retard avant sa mise en service mais développer un nouveau réacteur nucléaire comme l’EPR, c’est un petit peu complexe…et encore plus lorsqu’on n’investie pas suffisamment dans la formation dans les métiers de la filière du nucléaire qui sont pointus et qui demandent une grande expérience.
KlingonBrain
Je ne suis pas opposé par principe au nucléaire mais l’erreur commise depuis des décennies c’est de ne pas avoir amélioré notre efficience énergétique, l’isolation, le chauffage par exemple nous n’aurions pas besoin d’autant de réacteurs.<br /> Mais bien sûr que si que nous l’avons fait.<br /> il fait arrêter d’écouter la propagande anti vieux qui accuse les « boomers » de tous les maux écologiques.<br /> En France, cela fait des décennies que les ingénieurs travaillent sur la question de l’efficience énergétique.<br /> D’ailleurs, les premières normes sur l’isolation des logements datent d’une époque ou la plupart d’entre vous n’étaient pas encore né. Et cela fait longtemps que les logements neufs sont correctement isolés.<br /> Une vraie prise de conscience s’est produite lors des deux chocs pétroliers, dans les années 70 sur le fait que le pétrole serait une solution très éphémère et posant de gros problèmes d’indépendance énergétique et économique.<br /> Nous sommes l’un des pays qui a le plus taxé l’essence et poussé ses constructeurs automobile à produire des moteurs efficients afin d’être moins dépendants de cette énergie.<br /> La France est également l’un des rare pays au monde à mettre en place un aussi ambitieux plan nucléaire. Pourquoi pensez vous que nos décideurs l’ont fait ?<br /> L’obstacle au développement de beaucoup de solutions a été purement économique. Le cycle de vie d’une habitation est très long. Et isoler tous les logements anciens en France représente un coût pharaonique. Il ne suffit pas de vouloir, encore faut t’il pouvoir se le payer. A l’époque de l’énergie pas chère, quelle majorité aurait pu décider ça ? Sachant aussi qu’une telle décision aurait littéralement plombé notre économie par rapport aux autres pays ne faisant rien.<br /> Au risque de décevoir les jeunes, les solutions efficientes que l’on met en oeuvre aujourd’hui comme les pompes à chaleur ont été inventé par vos ancêtres, beaucoup plus conscients que vous ne l’imaginez du problème énergétique à venir. C’est juste que leur coût très élevé par rapport au prix dérisoire de l’énergie à l’époque ne permettait pas à ce moment la d’en faire des produits rentables à la vente. Certains en ont proposé, personne n’en achetait.<br /> Au final, c’est le peak oil prévu de longue date qui fait monter régulièrement le coût de l’énergie et rends ces solutions de plus en plus rentables. Les jeunes donneurs de leçon ne font que ramasser sans effort des solutions étudiées de longue date par leurs prédécesseurs. Des innovateurs qui ont parfois payé très cher le fait que le peak oil est arrivé bien plus tard que prévu et que leurs solutions n’ont pas eu le succès escompté pendant leur carrière.
KlingonBrain
En même temps il y a des entreprises qui ne veulent pas faire un effort par exemple la RATP. Il y a plein de stations de métro dans Paris ou il y a 2 ou 3 personnes qui montent ou descendent. Or stopper une rame et repartir cela consomme beaucoup électricité pour rien.<br /> Oui, les transports en commun sont énergétiquement inefficients en dehors des zones les plus denses et des heures de pointe.<br /> Désolé pour les donneurs de leçon qui pensaient qu’il suffirait simplement de supprimer le transport individuel et de tout remplacer par des bus ou des tramways. Ca ne sera pas aussi simple.<br /> Idem pour la SNCF, il est temps que le TGV roule moins vite !! Limitons le TGV a 200km/h. Cela suffit largement. C’est déjà bien plus que les 130 sur l’autoroute pour les voitures.<br /> Je pense que les compagnies d’aviation vont applaudir.
Steph29
Je n’avait pas envie spécialement de faire du yaka fokon dans mon précédent post, disons que résumer sa pensée en quelques lignes on est obligé de faire des raccourcis.<br /> Je ne me sens par contre pas plus malin que mes parents, mais l’énergie nucléaire bon marché a retardé la prise de conscience. Quand à 50 ans je viens de m’équiper d’une pompe à chaleur et que je mets une isolation par l’extérieur au printemps mais parents à mon âge installaient une piscine et une véranda.<br /> Maintenant le coût pharaonique il va falloir le dépenser qu’on le veuille ou non, car dans tous les domaines qui réclament de l’énergie, il va falloir être efficient.<br /> Et il n’y a pas que les pauvres, il y a l’immensité des gens qui ne sont ni riches ni pauvres, qui vivent sans excès mais ne peuvent investir des sommes folles dans la modernisation du parc immobilier.<br /> Je ne suis pas écolo, juste conscient des changements qui arrivent.<br /> Mon post ne se veut ni donneur de leçon ni yakafokon, désolé si il donne ce sentiment.
Droid5819
La « tension » sur la production d’électricité n’est pas une histoire de « nos dirigeants visionnaires sur l’excelente gestion du parc nucléaire français », mais d’un alignement des planètes défavorables. C’était déjà un peu tendu l’année dernière, suite au COVID qui a modifié la production et donc décaler les calendrier d’entretien des centrales, puis de nombreuses centrales sont arrivés cet été à des entretiens décennaux qui se rallonge par des problèmes techniques.<br /> Fessenheim n’est qu’une petite centrale parmi les 56 réacteurs, donc 28 sont en maintenance ! Elle porte toute les excuses. Depuis plusieurs années que c’est programmée sa fermeture, elle doit être largement remplacée par les éoliennes supplémentaires mise en service depuis qui sont efficace l’hiver !<br /> Il y a aussi les consommateurs visionnaires qui s’achètent des voitures électrique avec des recharges de plus de 150kW !!
Loposo
Non la mise a jour régulières était prévu pour décembre et au final ça ne sera pas car il y a des problèmes<br /> Bref on veut construire des centrales alors qu on sait même pas en faire 1 qui marche tout ce temps perdu et argent<br /> La Tribune – 19 Oct 22<br /> Nucléaire : coup dur pour la Finlande avant l’hiver, le nouvel EPR d’Olkiluoto...<br /> Des dommages ont été détectés dans l'îlot de la turbine du réacteur Olkiluoto 3 pouvant « très probablement » avoir une incidence sur la mise en service régulière du réacteur prévue pour décembre, a annoncé l'opérateur finlandais TVO.<br />
Nmut
D’un autre coté, la France a insisté pour ça, car c’était tout bénéfice, attendu son cout de production (sous-estimé certes) inférieur aux autres pays européens et au fait que l’on est(était…) gros exportateur d’électricité. Ca se retourne contre nous en ce moment, comme on a besoin d’importations massives, mais heureusement que cela reste à la marge, sinon nos factures auraient vraiment explosé…
tux.le.vrai
très bien si tu gagne 3x le montant des aides de quelqu’un qui ne travaille pas.<br /> Je parle pour toutes les personnes au SMIC et légèrement au dessus.<br /> Je rencontre beaucoup de chef d’entreprises qui ne parviennent plus à recruter alors qu’il y a des millions de chômeurs.<br /> Le travail n’est pas suffisamment récompensé par rapport à celui qui ne travaille pas.<br /> et le jour ou j’aurais besoin d’aide, je serais content de ne pas avoir un système d’assistance en faillite
Olivier27
A lire les commentaires, ça aurait été si facile de bien faire. Pas de chance, aucun des commentateurs n’était président ni même ministre. C’est ballot…
Theodri
Rapport entre le nombre de chômeurs et les recrutements ? Aucun, les chefs d’entreprises comme tu dis ne vont pas prendre n’importe qui non formé pour te faire plaisir …
Thamien
En même temps si l’on vote comme des c###…<br /> Par exemple voici le sujet de thèse d’Angela Merkel:<br /> « Étude du mécanisme des réactions de décomposition avec rupture de la liaison simple et calcul de leurs constantes de vitesse sur la base de la chimie quantique et des méthodes statistiques »<br /> Pas sûr que Pannier-Runacher qui a fait l’ENA ne capte quoi que ce soit aux enjeux de demain…
Olivier27
Vu la politique énergétique de Merkel, pas sûr que l’exemple soit convainquant…
Thamien
Elle n’a jamais travaillé pour Gazprom (au contraire de Schroeder ou Fillon) et l’Allemagne n’a pas un tiers de ses centrales électriques à l’arrêt… <br /> Et heureusement que ces derniers temps, l’Allemagne nous exporte de l’électricité…(à prix d’or)
nickOh
exactement, Beaucoup de gens crachent sur l’éolien, effectivement, des fois ça produit vraiment que dalle, genre 150MW sur une capacité de &gt;15000Mw, mais on est en général plutot à 2000Mw mini.<br /> Il y a qq semaines, on a eu plusieurs jours de froid venteux avec une production &gt; 10000MW nuit incluses, et ça on ne peut pas s’en priver dans la période actuelle ou le nucléaire stagnait a 28000MW la ou il est habituellement a plus de 55000Mw.
Olivier27
Pendant des décennies l’Allemagne a importé de l’électricité depuis la France. Bellr hypocrisie de leur part sachant qu’en plus le charbon y était et est encore plus important qu’en France. La France a visiblement négligé les inspections des cuves des centrales nucléaires et n’a pas anticipé le programme de maintenance. Quant à leur choix du gaz russe, l’histoire actuelle nous montre à quel point c’était aberrant (et on le savait déjà avant la guerre d’Ukraine). Et Merkel a juste confirmé cette politique.<br /> Citer l’Allemagne et Merkel en exemple est juste un contresens. L’énergie d’un pays ne se limite pas à l’éolien…
dimebag
Et pourquoi tu vas pas prendre leur place si tu estimes que tu ferais mieux qu’eux ?
dimebag
Par contre ils font machine arrière pour laisser 2 centrales nucléaires en marche…<br /> On peut aussi mettre en route toutes les centrales françaises qui sont à l’arrêt et on verra quel est la première qui saute…
dimebag
Voter comme un con c’est quand on vote différemment de toi non ?<br /> Et ça fait quoi réellement que Merkel ai fait cette thèse ? L’Allemagne a trouvé une source d’énergie illimité et écologique ?
KlingonBrain
très bien si tu gagne 3x le montant des aides de quelqu’un qui ne travaille pas.<br /> Je parle pour toutes les personnes au SMIC et légèrement au dessus.<br /> Je rencontre beaucoup de chef d’entreprises qui ne parviennent plus à recruter alors qu’il y a des millions de chômeurs.<br /> Le travail n’est pas suffisamment récompensé par rapport à celui qui ne travaille pas.<br /> et le jour ou j’aurais besoin d’aide, je serais content de ne pas avoir un système d’assistance en faillite<br /> C’est oublier que dans un système libéral, il est normal d’avoir des offres non pourvues, car une offre d’emploi n’existe réellement que quand l’offre et la demande peuvent se rejoindre de manière réaliste.<br /> Par exemple, il est assez logique que quand on cherche un smicard à mi temps dans un endroit ou les gens galèrent déjà alors qu’ils gagnent 2 à 3 fois le smic, ils ne vont pas trouver grand monde.<br /> D’une manière générale, il existe quantités de bonnes raisons expliquant que même avec des millions de chômeurs, il n’est pas toujours possible de trouver les compétences qu’on cherche avec le salaire qu’on voudrait à l’endroit ou on l’exige et avec le contrat qui arrange.<br /> Des employés de pole emploi ont d’ailleurs écrit des livres pour expliquer tout cela, ainsi que toutes les idées reçues qu’il y a autour de ces offres (soit disant) non pourvues.<br /> Sans compter que certains secteurs ont bien mérité leur pénurie, a force d’exploiter et de mal payer les gens. J’ai 3 amis qui bossaient dans le secteur de la restauration, soit disant en tension. Ils sont tous partis dans d’autres pays parce que ce qu’on les payait en France était simplement ridicule et les conditions hallucinantes. Et ce qu’ils ont trouvé est autrement mieux qu’ici. Et je précise qu’il s’agit de personnes qualifiées qu’on ne remplace pas du jour au lendemain en recyclant un ancien comptable.<br /> Comme dit Biden, si tu ne trouve pas, « just pay them more ».<br /> Quand aux fantasmes sur les aides (soit disant mirifique), ceux qui ne sont pas contents de travailler n’ont qu’a quitter leur emploi (soit disant) si dur et essayer de profiter de ce (soit disant) paradis de l’oisiveté.<br /> Ils vont juste déchanter quand ils découvriront la réalité complètement différente de la légende, le peu d’aides qui leur seront réellement accessibles avec toutes les conditions qui leur seront demandées.<br /> Mais le pire sera que tous les problèmes qu’ils étaient habitué à résoudre juste en dégainant leur carte bleue se résoudront désormais par « do it yourself or die ». Ils comprendront alors que les plus assistés ne sont peut être pas ceux qu’ils croyaient…
Bombing_Basta
tux.le.vrai:<br /> Le travail n’est pas suffisamment récompensé par rapport à celui qui ne travaille pas.<br /> Le travail n’est pas suffisamment recompensé, point.
tux.le.vrai
Si, je vois des chefs d’entreprises qui recrutent du personnel pour être dans un dépot. Il faut 2 bras, 2 jambes, une tête et surtout une envie de travailler, et c’est ce dernier point qui n’est pas là. (Je parle de travail descent avec une paye en rapport, pas de conditions infernales)
tux.le.vrai
Non, tout est relatif.<br /> Le smic peut -etre à 3000€. Si tu as la même chose sans travailler, ça ne marchera toujours pas.
tux.le.vrai
Bien sûr, il y a forcément des postes non pourvus, je ne dis pas le contraire.<br /> Je suis totalement d’accord avec toi, sur des conditions difficiles, par exemple dans la restauration, les horaires décalés …<br /> Actuellement, le nombre de chômeurs est élevé et des postes simples et décents ne trouvent pas preneurs.
KlingonBrain
Actuellement, le nombre de chômeurs est élevé et des postes simples et décents ne trouvent pas preneurs.<br /> On raconte, on raconte… Il faut se méfier de ce qu’on raconte.<br /> Parce qu’aujourd’hui, on contrôle les chômeurs, mais jamais les offres d’emploi.<br /> Croyez moi, l’entrepreneur qui veut se donner les moyens de trouver quelqu’un, il trouvera.<br /> Il y a toujours un problème facilement identifiable quand un employeur ne trouve pas quelqu’un.<br /> Mais encore faut t’il se donner la peine de comprendre.<br /> D’ailleurs, qu’est ce qu’un « poste simple et décent » ? C’est toujours facile d’estimer… pour les autres.<br /> Dans les milieux intellectuels, beaucoup de gens imaginent que tout ce qui est manuel serait simple. Donc pourrait être pourvu au pied levé par n’importe qui. Et c’est complètement faux.<br /> Aussi, des postes qui sont simples mais demandent de très importants efforts physiques ne sont pas pourvoyable par tout le monde à partir d’un certain age.<br /> Aussi, qu’est ce qu’un poste décent ? Quand certains employeurs extrêmement irrespectueux, traitent leurs employés comme des chiens et que ça commence à se savoir dans le coin. Facile de tirer des conclusions complètement erronées d’une statistique nationale.<br /> On pourrait aussi débattre sur "qu’est ce qu’un salaire décent.<br /> Rien que l’inflation suffit à expliquer pourquoi certains postes dont le salaire était déjà « limite » sont désormais devenus économiquement impourvoyable.<br /> Mais les français sont restés bloqués mentalement sur la vieille idée datant de l’économie administrée, que le SMIC serait forcément un salaire acceptable.<br /> Aussi, certaines mesures écologiques comme « crit’air », les zones 30 ou les ralentisseurs qui ont « fleuri » un peu partout on un impact majeur sur les temps de parcours, le budget carburant et l’obligation d’acheter un nouveau véhicule pour accéder à certaines zones.<br /> Bref, c’est beau l’écologie et l’idéologie anti voiture. Sauf que manifestement on a complètement oublié de réaliser de vraies études d’impact économique.<br /> Le smic peut -etre à 3000€. Si tu as la même chose sans travailler, ça ne marchera toujours pas.<br /> Sauf que cette idée la n’est pas vraie.
Thamien
Voter comme un con c’est voter pour un type qui sort de nul part…sans programme (si ce n’est un pseudo make France great again), et dont le financement de sa campagne provient d’on ne sait d’où…<br /> Voter pour le représentant d’un parti, c’est voter pour un programme avec lequel on n’est pas forcément d’accord à 100% mais qui nous semble être le mieux ou à défaut le moins pire.<br /> C’est un premier pas vers le compromis plutôt que vers l’idolâtrie…
tux.le.vrai
oui « On raconte, on raconte… » et la c’est toi qui raconte.<br /> Je parle de responsables d’entreprises sérieuses qui propose des postes sérieux, avec un salaire légal. 35 heures, des horaires classiques, un travail « classique » pour gestion du stock dans un dépôt, des postes accessibles au plus grand nombre.<br /> c’est un exemple parmi les chefs d’entreprises que je rencontre.<br /> C’est encore plus vrai pour des emplois opérateurs sur machines industrielles, maintenance…, certes un peu plus qualifiés.<br /> Je ne justifie pas le refus de postuler par des hypothèses philosophiques.<br /> Oui les salaires ne sont pas suffisament élevés, et c’est ces derniers qui finances les indemnités chomage.<br /> Il faut savoir ce que l’on veut récompenser. Les travailleures ou les chomeurs<br /> Les indemnités chômages, sont nécessaires pour le soutien de personnes en difficultés, mais attention, elles augmentent le coût du travail, augmentent le coût de production, en entraine encore plus de chomage.
Cmoi
Ah d’accord! En fait c’est dû à la mauvaise chance…rien de prévisible → Depuis 20 ans, à part celui de Flamanville, aucun autre réacteur n’a été construit ou a débuté sa construction? Mais peut-être que les dirigeants de l’époque pensaient que juste 1 nouvel EPR suffirait pour renouveler le parc français vieillissant?
Bombing_Basta
juju251:<br /> Résultat des courses : On se retrouve avec des centrales nucléaires à l’arrêt pour maintenance<br /> Euuuuu, en quoi c’est la faute des « écolos extrémistes » si des centrales sont en maintenance (prévue) et d’autres à l’arrêt pour un risque majeur de catastrophe si on a besoin d’un refroidissement de secours d’urgence et que ce circuit pète à cause de la corrosion ?<br /> Ce ne sont pas les « écolos extrémistes » qui font les plans de maintenance chez EDF, ni ne font les vérifications de sécurité des réacteurs.
KlingonBrain
Je parle de responsables d’entreprises sérieuses qui propose des postes sérieux, avec un salaire légal. 35 heures, des horaires classiques, un travail « classique » pour gestion du stock dans un dépôt, des postes accessibles au plus grand nombre.<br /> Oui les salaires ne sont pas suffisament élevés, et c’est ces derniers qui finances les indemnités chomage.<br /> Sauf qu’un emploi qui n’est pas assez payé n’est pas un poste sérieux. <br /> Et la taille de l’entreprise concernée ou sa célébrité n’y changera rien.<br /> Un employé, c’est comme n’importe quel resource : il y a un marché et un cours de marché.<br /> Les employeurs (et particulièrement les gros) savent très bien ce qu’elles font quand elles essayent de recruter en dessous du cours.<br /> Ceux qui méconnaissent l’univers du patronat et son cynisme ignorent que cela fait aussi partie des stratégies de lobbying par le biais des syndicats patronaux chialeurs : « Ouin-ouin on manque de main d’oeuvre, faites quelque chose monsieur le président ».<br /> Oui les salaires ne sont pas suffisament élevés, et c’est ces derniers qui finances les indemnités chomage.<br /> Ce système vous prends de l’argent, et il vous en redonne une partie… mais uniquement si vous acceptez tout ce qu’on veut vous imposer.<br /> Moi j’appelle ça un système pernicieux et liberticide.<br /> Ajoutons que ce n’est pas du tout efficace, car le contrôle individuel et suivi des chomeurs, cela coute énormement de temps, donc énormément d’argent… pris sur nos cotisations.<br /> Il y a des pays ou l’on se contente de vous reverser ce que vous avez cotisée, et vous en faites ce que vous voulez librement parce que c’est votre argent.<br /> 35 heures, des horaires classiques, un travail « classique » pour gestion du stock dans un dépôt, des postes accessibles au plus grand nombre.<br /> J’ai pourtant vu des gens quitter des postes bien plus sympa.<br /> Je vous cite les propos de l’un d’entre eux : « je viens d’avoir un enfant, ici je ne gagne vraiment pas assez pour payer mes factures et j’en ai assez d’emprunter à mes parents ».<br /> Forcer les gens à accepter des emplois qui ne permettent pas de vivre ne sera jamais une solution.<br /> C’est juste un non sens qui ne peut qu’aboutir à des problèmes économiques et sociaux.<br /> C’est donc un devoir de citoyen de le refuser.<br /> Il faut savoir ce que l’on veut récompenser. Les travailleures ou les chomeurs<br /> Lisez donc Germinal de Zola pour comprendre comment cet argument lénifiant de la vertu du travail opposé au vice de la fainaiantise est utilisé par les plus grands profiteurs depuis des siècles pour manipuler les esprits.<br /> Opposer travailleur et chomeurs est juste une hérésie dans le monde actuel.<br /> D’abord, avons nous réellement besoin de plus de travailleurs aujourd’hui à l’heure ou les usines sont pleines de robots ?<br /> Rappelons d’abord que l’humanité n’a jamais autant produit. Et cela bien au delà de ses besoins primaires.<br /> Tout ça pour quoi ? Pour battre des records de production et de vente de merdouilles en plastique qui seront gaspillées ?<br /> Pour polluer et épuiser toujours plus l’environnement et la planête ?<br /> Avec la robotisation et les IA, le plein emploi ne reviendra vraissemblablement plus jamais.<br /> Bref, c’est surtout nos mentalités et notre rapport au travail qu’il va falloir changer.<br /> Dans le cas contraire, l’humanité ira droit dans le mur.
KlingonBrain
Euuuuu, en quoi c’est la faute des « écolos extrémistes » si des centrales sont en maintenance (prévue) et d’autres à l’arrêt pour un risque majeur de catastrophe si on a besoin d’un refroidissement de secours d’urgence et que ce circuit pète à cause de la corrosion ?<br /> Ce ne sont pas les « écolos extrémistes » qui font les plans de maintenance chez EDF, ni ne font les vérifications de sécurité des réacteurs.<br /> En même temps, pourquoi on se retrouve avec un parc de centrales nucléaires hors d’âge et à bout de souffle et une insuffisance en terme de capacité en mesure de pallier et prendre la relève ?<br /> Il y a bien eu un choix en France à un moment d’investir massivement dans le renouvelable au lieu de commander une série de centrales nucléaires modernes.<br /> Un petit article de la presse de l’époque permet de bien comprendre la responsabilité des verts sur la question :<br /> https://www.liberation.fr/france/1999/08/19/les-verts-a-jospin-c-est-le-nucleaire-ou-nousils-quitteront-le-gouvernement-si-edf-remplace-ses-cent_281069/
Bombing_Basta
KlingonBrain:<br /> Il y a bien eu un choix en France à un moment d’investir massivement dans le renouvelable<br /> Il est où l’investissement massif dans le renouvellable ?!?<br /> On est encore et toujours à 70% de nucléaire, ensuite vient l’hydroélectrique, et après, les « restes ».<br /> Si tu veux voir un investissement « massif » dans cette branche, c’est pas en France qu’il faut regarder.<br /> La vérité, c’est qu’on a voulu pousser les vieilles centrales le plus longtemps possible, et que la relève, l’EPR, est une catastrophe industriel, déjà plus de 500% de surcoût, et c’est pas finis.
tux.le.vrai
A ce niveau là, je pense que tu fais exprès de ne pas comprendre.<br /> Il n’y a pas assez d’écart de revenu entre quelqu’un qui travaille et quelqu’un qui ne travaille pas.<br /> "Ce système vous prends de l’argent, et il vous en redonne une partie… mais uniquement si vous acceptez tout ce qu’on veut vous imposer.<br /> Moi j’appelle ça un système pernicieux et liberticide."<br /> Le système indemnise des personnes avec les cotisations de ceux qui ont encore un emploi. Tu ne veux pas de règles ?<br /> Je travaille jamais et je touche de l’argent ?<br /> revient sur terre !<br /> Tu réponds à coté.<br /> Par exemple :<br /> « Tout ça pour quoi ? Pour battre des records de production et de vente de merdouilles en plastique qui seront gaspillées ? »<br /> C’est pas le sujet que je défends.<br /> Je laisse tomber.
KlingonBrain
tux.le.vrai:<br /> A ce niveau là, je pense que tu fais exprès de ne pas comprendre.<br /> je comprends parfaitement votre point de vue.<br /> C’est juste que je ne le partage pas du tout.<br /> Pour avoir œuvré dans le social pour aider des personnes en détresse économique, je sais de quoi je parle.<br /> Vous devez comprendre que ce fantasme du fainéant qui serait la cause de tous les maux est juste un pur produit de la machine marketing du système politique.<br /> Au risque de me répéter, une offre d’emploi non réaliste en terme de salaire n’est qu’un artefact, autrement dit un faux emploi, un projet non financé.<br /> C’est aussi une grave erreur économique, car des travailleurs que l’on ne paye pas feront des clients qui n’auront aucun pouvoir d’achat et au final, des entreprises qui vont s’écrouler.<br /> Parce que l’économie c’est un cycle. Donner moins veut dire aussi recevoir moins. Le résultat s’appelle la récession.<br /> Il n’y a pas assez d’écart de revenu entre quelqu’un qui travaille et quelqu’un qui ne travaille pas.<br /> Dans les bas revenus, chaque euro de moins fait une énorme différence.<br /> Même un chômeur doit pouvoir continuer à payer son loyer et tout ce qui est indispensable.<br /> Voila pourquoi le chômage ne peut être trop éloigné du salaire, au moins pour tout ceux qui ont des salaires modestes.<br /> Le système indemnise des personnes avec les cotisations de ceux qui ont encore un emploi. Tu ne veux pas de règles ?<br /> Je travaille jamais et je touche de l’argent ?<br /> revient sur terre !<br /> Sauf qu’on ne touche pas le chômage sans avoir travaillé… donc cotisé.<br /> Sinon, c’est le RSA dont le montant est ridicule, ne permet pas de vivre(juste de survivre) en plus d’être conditionnel à des contrôles et des efforts d’insertions.<br /> Tu réponds à coté.<br /> Ma réponse souligne le fait que ce n’est pas la bonne façon d’aborder le problème.<br /> Attention aux façon de penser obsolètes qui imprègnent notre culture, mais qui datent de l’économie pré industrielle.<br /> Le magasinier dont vous parlez plus haut, nous savons très bien que dans quelques années, il sera définitivement remplacé par des machines.<br /> Dans les think tank, ce qui se discute aujourd’hui, c’est la façon d’instaurer un revenu citoyen.<br /> Les pères de la cybernétique avaient prévenu qu’il faudrait revoir notre rapport au travail, et nous y sommes.<br /> Et cela parce que l’énergie et la machine fournissent désormais la plus grande partie du travail jadis fournie par les bras de l’homme. Et ce qui se produit sans travail peut se redistribuer sans travail.<br /> Aujourd’hui, ce qui limite l’économie n’est plus la quantité de travailleurs, mais la quantité d’énergie disponible, d’ou le chomage de masse. Allez voir les vidéo de Monsieur Jancovici qui explique cela très bien.<br /> Ajoutons qu’en occident le travail n’est plus rentable car il faudrait travailler plus de 400 heures par semaine pour compenser le dénivelé monétaire causé par notre euro fort.<br /> De fait, le chomage actuel n’est pas causé par la fainéantise, mais par la délocalisation massive des usines dans les pays à bas cout.
tux.le.vrai
Vous caricaturez mon propos.<br /> vous dites :<br /> « De fait, le chomage actuel n’est pas causé par la fainéantise, mais par la délocalisation massive des usines dans les pays à bas cout. »<br /> Oui, et le coût du travail en france, qui porte des millions de chomeurs, accentue l’écart avec les pays à bas coût.<br /> Ce que l’on appel un cercle vicieux.<br /> D’autant que si toutes les allocations versées servent à acheter du made in china, on accentue encore fortement cet effet.<br /> Mon propos est :<br /> Un travailleur doit gagner nettement plus qu’un chomeur, quitte à durcir les règles d’indemnisations, surtout quand multitudes de postes ne trouvent pas preneur et qu’il y a des millions de chomeurs.
KlingonBrain
Oui, et le coût du travail en france, qui porte des millions de chomeurs, accentue l’écart avec les pays à bas coût.<br /> Ce que l’on appel un cercle vicieux.<br /> Sauf que les taux de change des monnaies engendrent des différentiels colossaux allant jusqu’à un facteur 10, voir plus.<br /> Ce n’est pas quelques emplois non pourvus qui vont redresser l’économie française alors que même le plein emploi ne le pourrait pas.<br /> Car nous sommes dans une situation inédite dans l’histoire, avec un marché international ou le travail ne vaut presque plus rien. Le travail ne continue de vivre en France que parce qu’on le subventionne à crédit. Autrement dit, on endette nos petits enfants pour continuer d’aller bosser tous les matins. Juste parce qu’on a pas compris qu’on n’est plus dans l’économie pré mécanisation du 18 ième siècle ou tout se jouait sur la paire de bras et se lever tôt.<br /> La seule chance pour notre pays de rester un pays développé aurait été de laisser grandir une industrie moderne et fortement automatisée.<br /> L’obstacle, c’est la très forte opposition politique et idéologique au développement d’un telle industrie en France : on ne veut pas d’usines sans hommes. Et cela a cause de cette culture d’un autre temps ou l’homme n’existe que par le travail qu’il exerce et n’imagine pas en être privé au profit de la machine.<br /> Cette démagogie autour de la « valeur travail » est en train de nous faire rater le train de la modernité et le résultat sera aussi triste que radical : la France sera ramenée au rang de pays sous développé qui vendra ses resources et son travail pour une misère.<br /> D’autant que si toutes les allocations versées servent à acheter du made in china, on accentue encore fortement cet effet.<br /> Non, car dans les faibles revenus, la plus grande partie sers à payer d’abord de l’indispensable, pas à acheter des gadgets inutiles.<br /> Mon propos est : Un travailleur doit gagner nettement plus qu’un chomeur, quitte à durcir les règles d’indemnisations, surtout quand multitudes de postes ne trouvent pas preneur et qu’il y a des millions de chomeurs.<br /> Et mon propos est de vous répondre pourquoi ce concept n’est que pure démagogie <br /> Après des années de désindustrialisation et de fermeture d’entreprises, des politiques veulent nous faire croire qu’il suffirait de fouetter un peu les chômeurs pour que tout redevienne comme avant ? Soyons sérieux.<br /> Et pour répondre par des arguments, je vous résume une dernière fois ce que j’ai développé plus haut :<br /> (1) Ces postes non pourvus sont en réalité économiquement impourvoyables. Donc ce sont en réalité des postes inexistants. Un pure chimère idéologique auquel des gens croient parce qu’ils le veulent.<br /> (2) C’est la tactique « de l’écran de fumée » : utiliser un phénomène marginal pour masquer la réalité de notre économie : il y a des millions de chômeurs et pas d’emploi à leur donner. Alors on fait courir tout ces pauvres gens après quelque chose d’inexistant tout en les culpabilisant de ne pas trouver. Lamentable.<br /> (3) Le différentiel entre chômage et travail ne peut pas augmenter, car il est borné d’un côté par les nécessité vitales, de l’autre par la nécessité de rentabilité des entreprises.<br /> (4) Il suffit d’ouvrir un livre d’histoire pour comprendre ce qu’il arrive quand les gens n’ont plus de quoi subsister. Cela explique peut être pourquoi les partis les plus virulents contre « l’assistanat » n’y ont pas touché quand ils étaient au pouvoir. Comme on dit, les paroles n’engagent que ceux qui y croient.<br /> (5) Le futur est à l’usine automatisée, pas au maintient artificiel d’une économie dépassée qui perds en rentabilité toujours plus chaque jour.<br /> (6) Un humain coûte plus d’énergie à se rendre à son travail que ce qu’il produit par son « dur labeur », soit à peu près 50 W/h d’énergie restituée. A côté d’un robot, l’humain, c’est naze.
Voir tous les messages sur le forum

Derniers actualités

Réseaux sociaux : comment la Chine cache les protestations... avec du porno
Magnifiques photos de la capsule Orion, sur son orbite avec vue sur la Terre et la Lune !
Trottinettes en libre-service interdites aux mineurs, ça arrive à Paris
Gigabyte laisse fuiter ses GeForce RTX 4070 Ti et Radeon RX 7900 !
Black Friday : Amazon brade le prix du MacBook Air M1 (mois de 950€) !
Ce casque gaming Corsair est presque à -50% pour le Black Friday
Profitez d'une remise de prix sur le Smart Keyboard d'Apple pour le Black Friday
Cyber Monday Amazon : TOP 10 des promos high-tech jusqu'à ce soir minuit !
Après le Black Friday, le Cyber Monday s'attaque au prix des écouteurs Jabra Elite 3
Ces enceintes LG pourraient être invisibles dans nos voitures... mais y offrir un son 3D
Haut de page