Face à la crise énergétique, la France baisse encore sa consommation

Alexandre Boero
Chargé de l'actualité de Clubic
09 novembre 2022 à 11h38
8
© Pixabay
© Pixabay

RTE, qui avait placé la France en état d'alerte et appelé à la sobriété, se félicite d'une baisse de la consommation d'électricité dans le pays sur un mois.

En France, la consommation d'électricité a baissé de 6,8 % sur un mois, selon les derniers chiffres communiqués par Réseau de transport d'électricité et arrêtés le 6 novembre 2022. RTE indique même que sur la dernière semaine, la consommation a plongé de 7,6 %. L'effort de sensibilisation a sans doute joué, mais la météo particulièrement douce des dernières semaines également.

« L'effet baissier s'accentue », salue RTE

Le 14 septembre, RTE alertait sur des tensions possibles dès le mois d'octobre sur le réseau électrique français. Le gestionnaire incitait donc les citoyens français à réduire leur consommation, dans le but d'éviter ou de réduire, cet automne et cet hiver, les risques de coupure ciblée. Il estimait alors la baisse de 1 à 5 % dans un scénario raisonnable, et jusqu'à 15 % dans son scénario le plus extrême.

« Par rapport à la mise à jour précédente, l'effet baissier s'accentue », écrivait RTE le 6 novembre, saluant ainsi la baisse de la consommation sur le territoire métropolitain (hors Corse). Cette diminution (de -6,8 %) « est essentiellement portée par l'industrie, dans un contexte de hausse des prix de l'électricité », explique d'ailleurs RTE.

Mais la grande industrie fait état d'une baisse de consommation similaire à celle de la semaine précédente. RTE attribue ainsi la diminution globale et plus forte de la consommation en France aux secteurs résidentiel et tertiaire ainsi qu'à l'industrie diffuse.

Une météo jusque-là propice à une baisse de la consommation d'électricité

Parmi les secteurs dont RTE étudie la consommation de près, celui de la grande industrie s'en est très bien sorti, tombant de 4 564 gigawattheures en 2021 à 3 985 GWh en 2022, sur les 30 derniers jours étudiés à la même période. Une telle baisse est rarissime, même si une très légère décroissance progressive était observée depuis 2014 (où l'on culminait à 5 020 GWh).

Du côté du transport ferroviaire, on atteint une consommation historiquement basse (556 GWh) sur les 30 derniers jours, plus basse même que lors des deux années COVID. En 2020 et 2021, elle avait atteint 563 GWh sur la période, contre 584 GWh en 2019.

Il ne faut malgré tout pas crier victoire trop vite, car la météo aura été un précieux allié de RTE ces dernières semaines. À la mi-octobre, certains avaient encore les pieds dans l'eau ! « Les températures du mois d'octobre se sont situées largement au-dessus des températures habituelles pour la saison », explique le gestionnaire. Ce n'est qu'à partir du début du mois de novembre que celles-ci se sont approchées de ce que l'on voit d'habitude à cette période, même si elles restent encore supérieures à la normale. RTE en a conscience : « Les températures douces en ce début d’automne réduisent en particulier les besoins d’électricité pour le chauffage dans les secteurs tertiaire et résidentiel. » Le prochain relevé communiqué par RTE sera sans doute plus parlant.

Source : RTE

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page

Sur le même sujet

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires (8)

zoup01
Je chauffe depuis bien longtemps aux températures préconisées, si effectivement ma consommation a baissé en octobre 2022 par rapport à octobre 2021, c’est uniquement du à la météo favorable ( et quelques jours de vacances).
arthur6703
Top, si le réchauffement climatique se poursuit, on pourra utiliser moins d’énergies fossiles pour se chauffer Continuons sur notre lancée !
Augusto
Forcément ça baisse ! Certaines industries sont obligées de fermer en raison des coûts ! Et pas seulement des petites donc bon…<br /> Le modèle reste le même, les enjeux idem, ce qui change c’est le prix. Donc comme la punition tape au portefeuille les plus dépendants ou ceux qui perdent trop en rentabilité coupent la production. Générant plus de précarité pour les produisants au chômage technique, générant plus d’augmentations pour les acheteurs… Etc. Machine déjà connue et déjà prouvée comme étant toxique à souhaits.<br /> On en veut pas (moi non plus hein, je fais des efforts dans la mesure de mes moyens mais je ne suis pas moins hypocrite qu’un autre, mes efforts s’ orientent aussi dans le maintien du confort de ma famille, moi compris) mais on va y avoir droit au changement de paradigme violent, sale, et sans libre arbitre. Pas le choix, si l’argent n’est pas un produit fini, la matière, elle, l’est.
aladin_78
Ce n’est pas RTE qui doit SE feliciter mais plutot ses clients. Mdr.<br /> Rte est une entreprise commerciale qui vend de l’electricite et le plus possible.
gx68
RTE ne vend rien. son métier est uniquement de transporter (certes en prélevant une dime). RTE = Réseau de transport d’électricité
k43l
RTE transporte uniquement. Et oui moins de transport moins d’argent.<br /> Tout comme moins de production moins de vente pour les centrales.<br /> Mais si c’est RTE qui se charge de donner ces chiffres, c’est parce qu’ils sont aussi en charge de ne pas avoir de blackout. Et vu qu’il y a une baisse de production au niveau centrale nucléaire, c’est plutôt bon pour eux pour cette gestion d’un balckout.<br /> Et le blackout coutera bien plus que le flux de transport moins important.<br /> Par compte comme indiqué plus haut, cette baisse n’est pas forcément la conséquence d’une volonté, hormis pour les foyers qui n’ont pas chauffé pour ce mois d’octobre doux et ou d’adaptation.<br /> Mais la conséquence de facture faramineuse. Et ça c’est pas bon !
StephaneGotcha
C’est fou comment une augmentation de 300% entraine une baisse de consommation …
Voir tous les messages sur le forum