L'Arctique est officiellement entrée dans une nouvelle ère climatique

15 septembre 2020 à 14h31
25
Fonte des glaces

Une étude réalisée par des chercheurs du National Center for Atmospheric Research (NCAR) démontre que les changements climatiques en Arctique sont tels que la région a basculé dans une nouvelle ère. Dans les prochaines années, il va falloir s’attendre à une hausse des températures, de nombreuses précipitations ainsi que de longues périodes sans qu’aucune glace ne la recouvre. 

L’Arctique est plus durement touchée par le réchauffement climatique que les régions se trouvant à des latitudes plus basses. En cause, l’amplification arctique : au fur et à mesure que la glace est remplacée par la mer, la chaleur autrefois reflétée vers l’espace est désormais piégée par l’eau. 

Des changements climatiques drastiques jamais observés auparavant

Les conséquences de ce phénomène sont extrêmes, et d’ores et déjà visibles. Cette année, la fonte des glaces en Arctique a atteint des records et des feux de forêt colossaux ont ravagé la Sibérie. Dans leur étude publiée dans la revue Nature Climate Change, les scientifiques ont voulu savoir si ces événements étaient la preuve d’un changement fondamental dans le climat de l’Arctique. Ils ont ainsi effectué des centaines de simulations informatiques en utilisant cinq des principaux modèles climatiques mondiaux, et ont exploité des observations des données climatiques de la région depuis plusieurs décennies. 

Grâce à ces informations, ils ont pu définir les caractéristiques de ce qu’ils appellent la « vieille Arctique », et ainsi établir les conditions permettant de savoir si la région est effectivement entrée dans une nouvelle ère. En effet, si l’Arctique est une région froide depuis des milliers d’années, elle a connu des fluctuations d’une année à l’autre, mais les phénomènes récents s’éloignent de la fourchette habituelle. 

schéma climat Arctique
L'étendue minimale de la banquise, les températures et le taux de précipitations dans les années à venir par rapport à l’ancien climat de l’Arctique © Simmi Sinha, UCAR

Les chercheurs ont déterminé que l’étendue moyenne de la banquise en septembre, période à laquelle elle atteint son niveau le plus bas, est actuellement 31 % inférieure à la moyenne observée lors de la décennie 1979 - 1988. Selon les cinq modèles de simulation, la banquise a connu des changements synonymes d’une nouvelle ère climatique dès la fin du XXe siècle.

« Le taux de changement est remarquable. C'est une période de changement si rapide que les observations des modèles météorologiques passés ne montrent plus ce à quoi vous pouvez vous attendre l'année prochaine. L'Arctique entre déjà dans un climat complètement différent de celui d'il y a quelques décennies », a déclaré Laura Landrum, scientifique du NCAR et auteure principale de l'étude. 

Changer la définition du climat arctique

Les simulations permises par les technologies de pointe utilisées par l’équipe ont néanmoins pu prédire ce que pourrait connaître l’Arctique jusqu’à la fin du siècle si les dirigeants mondiaux ne prennent pas de décisions pour freiner les émissions de CO2. Selon ces dernières, même un hiver particulièrement froid ne pourra pas apporter l’étendue de glace estivale qui se trouvait dans la région au milieu du XXe siècle. 

Dès 2050, le taux de précipitations aura drastiquement augmenté : durant de nombreux jours de l’année, la pluie remplacera la neige. Les températures devraient quant à elles continuer d’augmenter en conséquence de la réduction de la banquise, et l’Arctique pourrait devenir une région privée de glace jusqu’à dix mois de l’année d’ici la fin du XXIe siècle. « Nous devons redéfinir ce qu’est le climat arctique », a assuré Laura Landrum.

Les répercussions d’un tel chamboulement sont innombrables, aussi bien pour la faune locale que les populations autochtones qui dépendent grandement de la banquise. La fonte des glaces touchera par ailleurs le monde entier avec une montée des eaux significative menaçant les littoraux. 

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
25
20
rexxie
Et nous on continue d’extraire frénétiquement du carbone des entrailles de la terre et de l’ajouter à notre mince pelure d’atmosphère en le brûlant comme des poules pas de tête dans d’archaïques,complexes et inefficaces engins puants et pétaradants.<br /> L’humain est une créature scupide et destructrice de son propre support de vie. Très triste.
glandeuranon
La fonte de l’Arctique ce sont des fonds marins dévoilés, de nouvelles ressources minières à aller chercher, ce sont de nouveaux conflits politiques pour déterminer à qui appartiennent les fonds marins, ce sont de nouvelles routes commerciales, une biodiversité qui s’effondre, un réchauffement climatique qui s’accélère avec une circulation des courants marins perturbés, j’ai sans doute oublié un volet sur la chimie des océans qui va changer.
nicgrover
Ah mon copain Donald me dit que ce n’est pas vrai… «&nbsp;Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles&nbsp;» américain cela va de soi…
Harlock
Pendant ce temps, on astique les cuivres du Titanic. Tout est en train de couler…
Paul_Hewson
Article écrit sur un ton dramatique : pas nécessaire mais pourquoi pas.<br /> Par contre, les contre-vérités, ça serait bien d’éviter…<br /> «&nbsp;Cette année, la fonte des glaces en Arctique a atteint des records&nbsp;». Euh, non ? Le record de fonte des glaces date toujours de 2012. 2020 n’en est pas loin, certes, mais ce n’est pas un record.<br /> Et puis dans le même temps, pour info, l’année 2020 est presque un record pour l’Antarctique, mais dans l’autre sens : on avait rarement vu autant de banquise en Antarctique (seule 1980 fait mieux, en tout cas dans l’histoire récente).<br /> Chacun pourra vérifier grâce aux données du NSIDC : https://nsidc.org/arcticseaicenews/charctic-interactive-sea-ice-graph/
Martin_Penwald
Ouais ! On va pouvoir forer encore plus de pétrole !
Feladan
Il y a différentes manières de comprendre. Ton graphique montre l’étendue de la glace. L’article parle de «&nbsp;fonte record&nbsp;», ce sont deux choses différentes. Tu peux avoir moins d’étendue, mais que la fonte soit supérieure, il faut prendre en compte les données précédentes et faire pas mal de calcule sur toute l’année pour le voir.<br /> Exemple simple juste pour comprendre la différence :<br /> année 1, j’ai 8 mètres de glace<br /> année 2, j’ai 6 mètres de glace. (-2)<br /> année 3, j’ai 10 mètres de glace (+4)<br /> année 4, j’ai 7 mètres de glace (-3)<br /> L’année 4, à bien une fonte record (passant à -3 mètres de fonte), même si elle a plus de glace que l’année 2 qui a le record minimal en terme d’étendue.<br /> De plus, l’article raisonne en année complète. Si tu regarde ton graphique, tu noteras que la courbe 2020 est globalement en dessous de celle de 2012 et ne passe au dessus que très rarement. Ce qui corrobore une masse de glace globalement «&nbsp;moins&nbsp;» importante que 2012, même si le record d’étendue pure n’est pas battu.<br /> Il ne suffit malheureusement pas de regarder quand y’a un record minimal, pour en déduire qu’il y a eu plus de fonte cette année là. Il faut regarder sur toute l’année, et c’est assez compliqué à établir.
cirdan
Ton copain est en pleine forme et continue à amuser la galerie.<br /> Courrier international – 15 Sep 20<br /> Incendies. “Ça finira par se refroidir”&nbsp;: en Californie, Trump sort de...<br /> Le président américain a balayé lundi d’une phrase les inquiétudes sur le réchauffement lors d’une visite en Californie, en proie comme toute la côte ouest des États-Unis à des incendies d’une ampleur historique. Ces feux ont injecté la question du...<br />
Popoulo
On est pas foutu de conserver une forêt (amazonie), ni protéger les espèces animales et vous voudriez qu’on «&nbsp;sauve&nbsp;» de la glace ? On est en 2020 les gars, ouvrez les yeux. Et c’est pas votre VE qui va sauver la planète. Servira tout juste à remplir les poches de certains sous couvert de b.a.<br /> Le problème - comme la vérité diraient certains - est ailleurs.
glandeuranon
Ton graphe montre la glace de mer, pas la glace de terre. C’est la glace de terre qui compte le plus si tu veux parler de l’état alarmant de l’Antarctique.<br /> Accessoirement, pourquoi résonner en record ? Doit on s’inquiéter seulement quand un record est battu ?<br /> La donnée la plus remarquable ici n’est pas le record, mais l’écartement à la médiane qui est complètement hallucinant. Je suppose qu’il faut être une très très grosse bille en science pour sortir ce graphe là comme argument rassurant, quand il montre des niveaux alarmants de l’extension de la glace de mer en Antarctique.<br /> Enfin mélanger climatologie et météorologie, montre une méconnaissance remarquable du sujet, mais on en est même pas là, puisque on parle de ne pas arriver à lire un graphique.
backsec
À contre-courant de l’Arctique, mon congelateur n’arrête pas de produire du givre et je n’arrive pas à l’arrêter.<br /> Comme quoi, tout n’est pas perdu…
toNNio
A contre courant aussi, le «&nbsp;minimum de Maunder&nbsp;» pourrait…refroidir le soleil. Un article étonnant: https://www.lefigaro.fr/sciences/2015/07/13/01008-20150713ARTFIG00193-une-mini-periode-glaciaire-pourrait-toucher-la-terre-a-partir-de-2030.php
Maeke
ainsi que la montée du niveau de l’eau.
glandeuranon
Pas vraiment en Arctique. La glace de l’Arctique étant principalement de la glace de mer, c’est de l’eau qui est déjà dans l’eau et donc ne contribue pas ( ou très peu si on compte la partie émergée) à l’élévation du niveau des océans. Ce qui n’est pas le cas de la glace des glaciers comme ceux du Groenland tout près ou aux antipodes dans l’Antarctique qui est principalement de la glace de terre, qui fera monter le niveau des océans quand elle fondra et se retrouvera dans les océans au lieu de sur terre.
glandeuranon
Pas vraiment à contre-courant, ce sont des nouvelles simulations du Soleil qui prédisent une réduction de l’activité solaire. En soit aucun rapport avec ce qui cause le réchauffement actuel selon le consensus scientifique.
remy9991
dommage qu’on soit dirigé, au niveau mondial, par des demeurés…
kroman
Grâce à Donald, le passage du nord ouest va très bientôt être ouvert !
rexxie
Il faut aussi considérer le nouveau phénomène de la banquise temporaire, constituée de l’eau douce issue de la perte des glaces continentales. Comme l’eau douce gèle à une température légèrement plus chaude que l’eau salée ( 0° vs -2°), cela forme une nouvelle, plus grande étendue de glace, mais plus mince.<br /> Cette nouvelle étendue de banquise temporaire est donc une très mauvaise nouvelle. À sa disparition, il n’y aura plus jamais de nouvelle banquise, la glace de terre côtière ayant fondu.
c_planet
Les fontes de 2012 (et 2019) ne sont pas en relation avec la théorie anthropique, ils appellent ça le dôme de chaleur, c’est d’origine atmosphérique et naturelle.
MisterGTO
Avant de parler de désinformation il faut éviter de déformer des statistiques de base, on ne raisonne pas sur un cas particulier.<br /> Sur ton trèsbbon site que je n’arrivais plus à retrouver,il suffit de mettre les moyennes de sur deux longues périodes pour voir le problème de 2010 à 2020.
glandeuranon
@MisterGTO : L’information montrant la mediane des extensions de la glace de mer entre 1981 et 2010 est sur le graphe de @Paul_Hewson !
illuminati
«&nbsp;… Ils ont ainsi effectué des centaines de simulations informatiques …&nbsp;»<br /> Des SIMULATIONS … alors bravo, et on se revoit dans 10 ans.
Feladan
Sur son site les moyennes sont présentes par tranche de 10 ans tu peux les activer à droite.<br /> Et suffit de les mettre pour comprendre ce qui se passe … C’est en chute libre.<br /> Bref moi ce que je trouve ahurissant, c’est que son commentaire qui a pour but de réfuter le «&nbsp;fonte record&nbsp;», mets en évident une donnée totalement différente (mais réelle), et tout les gens le like son com’.<br /> C’est typiquement ce qu’on retrouve dans toutes les argumentations contre le réchauffement. On réfute A par un argument B bien valide et réel, mais qui n’a que très peu à voir. Et toutes les billes de science applaudissent en prenant ça comme argument valide.
Voir tous les messages sur le forum

Actualités du moment

Le client Origin devient EA Desktop
nPerf, Speedtest : l'ARCEP renforce le Code de conduite de la qualité de service d’internet
Le Hummer électrique aura 4 roues directrices et un mode pour rouler en crabe
Mercedes tease une
Le P.-D.G. de Nikola répond à Hindenburg et avoue certains de ses mensonges
Apple retire discrètement le serveur web Zoom caché via une mise à jour sur Mac
Les meilleures séries d'anthologie
Les meilleurs series animes
Black Friday Amazon : Microsoft Surface Pro 7 à 799€ au lieu de 1069€
Soldes d'été : l'enceinte Bluetooth Ultimate Ears Boom 2 Lite pour seulement 59€
Haut de page