Noël 2021 : dix bandes dessinées à glisser sous le sapin !

10 décembre 2021 à 17h26
8
BD Noel

Noël approche et vous auriez envie d'offrir une bande dessinée, mais vous ne savez pas quel titre choisir ? Vous êtes au bon endroit ! Malgré la crise sanitaire, les rotatives ont continué à tourner en 2021, et de belles œuvres ont débarqué dans les rayons des libraires, du côté des BD comme des comics ou des mangas.

La crise impose tout de même quelques précautions cette année : face à la pénurie de papier, nous vous conseillons d’acheter vos BD de Noël le plus tôt possible, car beaucoup d’éditeurs peinent à réimprimer certains titres. N'hésitez pas non plus à vous concentrer sur les nouvelles séries et les one-shot : parmi tous les ouvrages proposés, ce sont souvent les suites de séries moins récentes qui tombent en rupture de stock, car elles sont moins demandées. Ces précautions mentionnées, c’est parti pour une sélection des meilleures BD à glisser sous le sapin !

Yojimbot

Yojimbot-image2 © Repos - Dargaud

Sorti au début de l’année, Yojimbot reste aujourd’hui un des albums marquants de 2021, présent dans la sélection officielle du festival d’Angoulême. C’est d’autant plus impressionnant que l’auteur, Sylvain Repos, signe ici sa toute première bande dessinée ! On suit l’histoire d’un petit garçon errant dans un parc d’attractions abandonné, peuplé de robots samouraïs encore en activité. Lorsqu’il se retrouve séparé de son père, l’enfant est livré à lui-même et ne sait pas comment rejoindre ses alliés, qui l’attendent dans une tour à l’autre bout du parc. Heureusement, il va faire la rencontre d’un robot qui décidera de lui venir en aide. Mais l’improbable duo est pourchassé par un sinistre personnage.

Yojimbot est un pur produit de son époque, mélangeant influences franco-belges, comics et mangas. Les graphismes sont pop et colorés, les scènes d’action sont à la fois haletantes et accessibles. L’oeuvre plaira autant aux jeunes lecteurs avides de bonnes histoires, qu’aux adultes qui y retrouveront des références qu’ils connaissent. Sachez d’ailleurs que Yojimbot aura également droit à un second tome début 2022, et a aussi son spin-off en webtoon . La BD est disponible chez Dargaud .

Yojimbot
  • Vous aimez les histoires de samouraï et de robots
  • Vous cherchez des scènes d'actions bien dessinées
  • Vous aimez les personnages atypiques et attachants

Yojimbot, est un vrai concentré d’action, qu’on se surprend à dévorer d’un coup. Un vrai page-turner donc, aux couleurs somptueuses et aux paysages grandioses.

Yojimbot, est un vrai concentré d’action, qu’on se surprend à dévorer d’un coup. Un vrai page-turner donc, aux couleurs somptueuses et aux paysages grandioses.

Kaiju n°8

Kaiju n°8 image © Matsumoto / Kaze

Vous est-il arrivé à l'occasion d’une balade dans Paris, de tomber sur l’image d’un monstre immense placardé sur l'immeuble de la BNF ? C’était un Kaiju ! Pour la sortie de son nouveau manga Kaiju n°8, l’éditeur Kazé s’est payé une campagne de pub à la hauteur des monstres peuplant ce récit. Et ça valait le coup : ce manga est tout simplement jouissif !

Dans un Japon alternatif, les Kaijus, ces grosses bestioles pleines de pics et de dents, terrifient la population. Mais pas de panique, une équipe d’élite a été formée pour les combattre, et ses membres sont devenus les héros de la ville. Kafka, lui… ne fait pas partie de cette équipe. Il est au nettoyage, et se montre d’ailleurs particulièrement doué pour débarrasser les rues des bouts d’intestins de monstres. Or, lorsqu’un petit nouveau débarque dans la brigade de nettoyage et le juge un peu trop, il décide de prendre son courage à deux mains et de postuler à nouveau pour rejoindre l’équipe d'élite. Mais une étrange rencontre sur les lieux d’une bataille va déranger ses plans : Kafka se transforme en Kaiju !

Notre héros va alors devoir se battre contre cette transformation, qui survient de façon aléatoire, un peu n’importe quand. Le manga est à la fois très drôle et plein de suspense, porté par la touchante amitié entre Kafka et le petit nouveau. Kaiju n°8 ne compte que deux tomes pour l’instant, mais la série est déjà très prometteuse !

Kaiju n°8
  • Vous voulez voir des personnages féminins forts et cohérents
  • Vous avez besoin de rire un bon coup
  • Vous aimez les histoires épiques

Lors de la sortie de Kaiju n°8, l'œuvre a bénéficié d'une campagne de publicité massive… Et elle le méritait bien ! L'histoire est à la fois drôle et épique, le ton est juste et les personnages sont hyper attachants. Jackpot !

Lors de la sortie de Kaiju n°8, l'œuvre a bénéficié d'une campagne de publicité massive… Et elle le méritait bien ! L'histoire est à la fois drôle et épique, le ton est juste et les personnages sont hyper attachants. Jackpot !

Le dernier atlas

Le dernier atlas image 3 © de bonneval / tanquerelle / dupuis

Vous aimez les uchronies ? Le Dernier Atlas est pour vous ! Dans ce triptyque, un jeune ingénieur algérien présente au général De Gaulle son projet fou : un robot gigantesque capable de bâtir des immeubles en quelques semaines, qu’il appelle Atlas. La France en construit alors plusieurs et s’en sert essentiellement dans le secteur du bâtiment. Après un mystérieux incident, les Atlas sont peu à peu délaissés pour n’être plus qu’un souvenir. De retour de nos jours, nous suivons Ismaël, lieutenant d’une sombre mafia à Nantes. Lorsqu’il apprend que des événements quasiment surnaturels surviennent dans le désert de Tassili en Algérie, il se retrouve doté d’un pressentiment tenace : il doit aller en Inde et réparer le dernier Atlas, pour faire face à cette menace sans nom.

Ce triptyque réussit l’exploit d’aborder tout un tas de sujets importants, sans se perdre dans son propos. Il est question d’écologie, de la guerre d’Algérie et des traces qu’elle a laissé, de la fin du monde, la montée du fascisme en France.… Que des thématiques lourdes et importantes, traitées avec brio et cohérence. Les personnages sont hyper variés et l’intrigue est palpitante. Offrez les trois tomes à une personne de votre famille et vous pouvez être sûre qu’elle passera tout le reste du réveillon à bouquiner. Le triptyque est publié chez Dupuis .

Le dernier Atlas
  • Les uchronies ça vous botte
  • Vous aimez les histoires qui croisent de nombreuses thématiques
  • Vous appréciez suivre de nombreux personnages différents

Fabien Vehlmann, Gwen de Bonneval, Hervé Tanquerelle et Fred Blanchard nous racontent à leur manière le début de la fin du monde. Le Dernier Atlas n'est pas le récit d'une apocalypse où tout explose, plutôt celui d'un déclin de la société accéléré par un événement complètement inattendu. Une œuvre intelligente, et tout à fait fascinante, que je ne peux que vous recommander.

Fabien Vehlmann, Gwen de Bonneval, Hervé Tanquerelle et Fred Blanchard nous racontent à leur manière le début de la fin du monde. Le Dernier Atlas n'est pas le récit d'une apocalypse où tout explose, plutôt celui d'un déclin de la société accéléré par un événement complètement inattendu. Une œuvre intelligente, et tout à fait fascinante, que je ne peux que vous recommander.

Alma

Alma image 3 © Mito / Panini manga

Nous vous avons parlé de Alma à l’occasion de la sortie du dernier tome, le mois dernier. Avec ses quatre volumes regroupés dans un coffret, c’est une belle idée de cadeau de Noël pour tout amateur de manga de science-fiction. Alma raconte l’histoire de Ray et Trice, un frère et une sœur vivant dans des décombres alors que la société a chuté depuis bien longtemps. Pensant être les derniers survivants de l'humanité, ils sont surpris quand un gigantesque vaisseau survole leur maison, et plus encore quand une jeune femme en descend et s’en prend à Trice, qui se révèle être… un robot humanoïde. Sa sœur désactivée, Ray décide de faire ses bagages et de partir à la découverte du monde.
Au fil de l’histoire, nous découvrons avec le héros ce qui a mené la société à sa perte, et d’où provient la lueur d’espoir qui pourrait sauver l’humanité.

L’avantage d’une série terminée en quatre tomes, c’est que l’action avance vite. On n’a pas le temps de s’ennuyer, ou de développer des histoires annexes, qui n’ont qu’un lien lointain avec le récit principal. Si vous aimez les histoires qui ne perdent pas de temps, Alma est donc pour vous ! L'œuvre est très touchante, notamment grâce à Ray, ce héros naïf et profondément gentil. Alma pose la question d’une opposition humain/ machine, puis la retourne avec un coup de théâtre qui nous fait nous questionner sur nos propres a priori. Magistral ! La série est disponible chez Panini Manga .

Alma - L'intégrale
  • Vous aimez les histoires de robots qui triturent les méninges
  • Vous appréciez prendre votre temps pour admirer des paysages travaillés
  • Vous aimez réfléchir quant au monde d'après

Par les yeux de Ray, on découvre un monde en ruines qui peine à se reconstruire. En seulement quatre tomes, l'auteur d'Alma parvient à capter notre attention avec des personnages travaillés et un pitch intrigant. Le tout sublimé par un style graphique hyper esthétique, sans en faire trop.

Par les yeux de Ray, on découvre un monde en ruines qui peine à se reconstruire. En seulement quatre tomes, l'auteur d'Alma parvient à capter notre attention avec des personnages travaillés et un pitch intrigant. Le tout sublimé par un style graphique hyper esthétique, sans en faire trop.

Eden

Eden image 1 © Endo / Panini

Encore un manga sur la fin du monde, mais bien plus ambitieux ! L’humanité a cette fois été ravagée par un virus puissant… mais elle n’est pas morte ! Après avoir subi de très nombreuses pertes, la société s’est ré-organisée : noyautée, plus violente, elle ne laisse pas de place aux plus faibles. Eden raconte l’histoire d’Enoa, un jeune homme qui tente de tracer son chemin dans cette société dévastée.

Si les pitchs d’Eden et d’Alma se ressemblent au départ, les deux œuvres s’éloignent très vite. Eden a commencé à être publiée au Japon en 1998, et l’éditeur Panini Comics s’est lancé cette année dans une réédition de l'œuvre en version « perfect ». Chaque tome regroupe deux volumes dans une nouvelle publication soignée qui fait honneur au matériau de base.

Avec ses 18 volumes, Eden a le temps d’aborder tout un tas de sujets difficiles, sans faire dans la dentelle : l'œuvre est parfois violente, à éviter donc pour les âmes sensibles. Pour les autres, c’est un manga qui reste très actuel malgré son ancienneté. La série est publiée chez Panini Manga .

Eden
  • Vous aimez les constructions de récit léchées
  • Les scènes de violence justifiées ne vous font pas peur
  • Vous cherchez une œuvre qui imagine les évolutions politiques, éthiques et morales d'une société en crise

Avec son univers post apocalyptique, Eden imagine la manière dont la catastrophe engendre une peur de l’autre, les inégalités sociales accrues par la pandémie… En cela l'œuvre semble presque prophétique tant certains aspects de l’histoire rejoignent notre actualité. L'auteur dépeint sa vision d'une humanité en constante évolution… Pas toujours dans la bonne direction.

Avec son univers post apocalyptique, Eden imagine la manière dont la catastrophe engendre une peur de l’autre, les inégalités sociales accrues par la pandémie… En cela l'œuvre semble presque prophétique tant certains aspects de l’histoire rejoignent notre actualité. L'auteur dépeint sa vision d'une humanité en constante évolution… Pas toujours dans la bonne direction.

Le château des étoiles

Le Château des étoiles image © Alice / Rue de Sèvres

Nous parlions d’uchronie avec Le Dernier Atlas, en voici une autre, située bien plus tôt : au XIXe siècle ! Le Château des Etoiles a eu droit à son sixième tome en novembre dernier, et c’est toujours aussi bien. Dans cette série signée Alex Alice, un gaz, l’éther, vient simplifier considérablement l’exploration spatiale. Le jeune Séraphin a perdu sa mère, envolée dans un ballon qui a filé tout droit vers l’espace. Quelques années plus tard, il apprend qu’un mystérieux seigneur en Bavière aurait des indices sur le destin de sa génitrice.

Le Château des Etoiles est devenu une série incontournable du neuvième art. Le scénario est hyper bien maîtrisé et ne nous laisse pas une minute de répit. Nos héros partent en expédition sur la Lune, y font des découvertes improbables, puis prennent la route de Mars… ces pérégrinations sont aussi l’occasion pour Alex Alice de s’éclater au niveau des graphismes. Chaque tome est à l’aquarelle, avec une mise en page audacieuse et de grandes cases présentant des paysages improbables et des voyages spatiaux ambitieux. La série est à la fois palpitante, intelligente et drôle, tout en restant pointue d’un point de vue historique.

Et si les six tomes de l'histoire principale ne vous suffisent pas, sachez que Le Château des Etoiles a également un spin-off comportant pour l’instant un seul tome, Les chimères de Vénus. Tout deux sont édités chez Rue de Sèvres .

Le Château des étoiles
  • Vous êtes sensibles aux dessins à l'aquarelle
  • Vous aimez les mises en page originales
  • Vous êtes curieux de ce qu'aurait pu être le voyage spatial à la Belle époque

Avec ses graphismes chatoyants et son scénario prenant, Le château des étoiles est devenue au fil des années une œuvre majeure du neuvième art. Surtout, elle est accessible à tous et ne nécessite pas de connaissance particulière pour être dévorée.

Avec ses graphismes chatoyants et son scénario prenant, Le château des étoiles est devenue au fil des années une œuvre majeure du neuvième art. Surtout, elle est accessible à tous et ne nécessite pas de connaissance particulière pour être dévorée.

Bolchoï Arena

BolchoÏ Arena © Aseyn / Delcourt

On se permet un petit écart avec Bolchoï Arena, puisque le second tome est sorti en 2020. MAIS le prochain volume arrive en janvier, c’est donc le moment idéal pour offrir les deux premiers pour Noël !

Bolchoï Arena raconte l’histoire de Marge, une jeune femme qui écrit une thèse sur Titan, l’un des satellites de Saturne. Marge passe sa vie dans les bouquins et n’a aucun intérêt pour le Bolchoï, un monde entièrement virtuel accessible grâce à des lunettes VR. Mais lorsqu’elle apprend qu’on peut y trouver une version aussi fidèle que possible de Titan, elle décide de s’y aventurer pour fouler virtuellement l’objet de toutes ses recherches. Or, peu à peu, notre héroïne va se prendre de passion pour les voyages spatiaux, et surtout… les batailles de vaisseaux !

Dans Bolchoï Arena, les auteurs Boulet et Aseyn ont imaginé un monde virtuel où tout est possible : voyager dans l’espace mais aussi construire sa propre maison, vivre des aventures dans un univers de type heroic-fantasy… Le tout de façon hyper immersive. Cela donne à l’histoire une tonne de possibilités. Le scénario hyper fluide et le style graphique à mi-chemin entre le franco-belge et le manga font de Bolchoï Arena une œuvre palpitante et accessible, même pour les néophytes de la BD. La série est disponible chez Delcourt.

Bolchoi Arena
  • Vous aimez les styles graphiques néo-rétro inspirés de la ligne franco-belge et les couleurs atypiques
  • Vous cherchez un univers vaste, aux possibilités infinies et intelligemment orchestré
  • Vous voulez découvrir un scénario original à mi-chemin entre réalisme, futurisme et fantasy

Embarquer dans Bolchoï Arena c'est ce lancer dans un voyage pastel, plein de rebondissements et de découvertes, abordant avec la même intelligence thèmes légers et questionnements graves. Après le Tome 1 on aspire à enfiler son casque, démarrer notre vaisseau, nous frotter aux meilleurs pilotes du Bolchoï…. Dans le deuxième, on interroge notre devenir de joueurs rêveurs… Vivement le prochain !!!

Embarquer dans Bolchoï Arena c'est ce lancer dans un voyage pastel, plein de rebondissements et de découvertes, abordant avec la même intelligence thèmes légers et questionnements graves. Après le Tome 1 on aspire à enfiler son casque, démarrer notre vaisseau, nous frotter aux meilleurs pilotes du Bolchoï…. Dans le deuxième, on interroge notre devenir de joueurs rêveurs… Vivement le prochain !!!

Automnal

Automnal © Shehan / 404 comics

Et si on quittait un peu le monde de la science-fiction ? Promis, avec Automnal, vous ne regretterez pas de vous être aventurés sur un nouveau chemin. On suit l’histoire de Kat et Sybil, une mère et sa petite fille qui vivent un peu à la dérive. Lorsqu’elles apprennent que la mère de Kat est décédée et a décidé de leur léguer sa maison, elles profitent avec joie de ce répit. Mais à Comfort Notch, leur nouvelle ville, les gens sont bizarres : ils semblent craindre les feuilles mortes, et tous parlent avec un mélange d’inquiétude et d’excitation de l’équinoxe d’automne. Et d’où vient la légende du fantôme Biddle, que tous les enfants semblent connaître par cœur ?

Automnal est un comics d’horreur très bien mené. Graphiquement d’abord, l’ambiance d’automne est cohérente et devient de plus en plus angoissante au fil des pages. Scénaristiquement aussi, la tension monte d’un cran à chaque découverte de Kat. La jeune femme, déterminée à ne pas se laisser faire, va découvrir l’atroce vérité derrière les belles allées colorées de Comfort Notch.

L’histoire fait peur juste comme il faut, et même si en décembre on a plus le cœur à l’hiver, Automnal mérite toujours d’être découvert !

Automnal © 404 Comics

Les Strates

Les Strates image © Bagieu / Gallimard

Comment passer à côté du récit autobiographique par excellence de cette fin d’année ? Pénélope Bagieu est l'autrice de California Dreamin’ mais aussi de Culottées, primé aux Eisner Awards. Elle est douée pour raconter les histoires des autres, mais pour sa nouvelle bande dessinée, elle a plutôt décidé de raconter la sienne.

Les Strates, ce sont celles de sa vie. Le récit se fait parfois drôle lorsqu’elle est à Londres et retrouve son mec radin, profond lorsqu’elle se souvient d’une conversation bizarre avec une amie de l’école primaire, terrible lorsqu’elle raconte son agression sexuelle… Parce qu’au fond, c’est ça une vie : triste, palpitante, cruelle, drôle, surprenante…

Comme tout artiste, Pénélope Bagieu n’a fait qu’évoluer au fil des années dans son style graphique. Avec Les Strates, elle est au sommet de son art. Le trait est bourré de spontanéité et très fouillé en même temps. On vous met au défi de ne pas verser un larme à la lecture de ce journal intime en forme de BD.

Les Strates © © Gallimard

Bergères guerrières

Bergères Guerrières © Fléchais / Glénat

On termine avec… Une œuvre jeunesse ! Hé oui, les plus jeunes aussi ont droit à des BD à Noël ! Justement, la magnifique série Bergères Guerrières vient de se terminer avec un quatrième tome en apothéose. L’histoire se déroule dans un petit village, peuplé essentiellement de femmes. Les hommes ont pratiquement tous disparu il y a des années, partis à la guerre. Les femmes se sont organisées et ont créé une patrouille de défense du village, les Bergères Guerrières, dont les membres se déplacent à dos de moutons. La jeune Molly est fermement décidée à rejoindre la patrouille. Au fil des tomes, elle et ses amis vont faire face à plusieurs menaces, mais surtout enquêter sur ce qui est arrivé aux hommes partis à la guerre.

Bergères Guerrières est la preuve que l'on peut créer des œuvres jeunesses sans qu’elles soient naïves, et tout en s’autorisant des sujets difficiles. La série, en quatre tomes, est accessible dès la pré-adolescence, et captivera autant les jeunes que les autres. Le scénario est bien ficelé, apportant son lot de surprises et de moment épiques. La tension monte en puissance au fil des volumes, pour se terminer avec un quatrième tome profondément émouvant.

Graphiquement, l’œuvre est de plus en plus belle à chaque volume. Sans aucun doute l’une des séries jeunesse incontournables de l'année.

Bergères Guerrières © © Glénat

C’est tout pour nous pour cette sélection. À vous maintenant, allez-vous offrir l’une des bandes dessinées listées ci-dessus, ou d’autres ouvrages trouveront-ils une place sous votre sapin de Noël ?

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
8
9
benben99
Si c’est ça la cuvée des meilleures BD, je vais plutôt aller me chercher des romans…
kiwi5
Il n’y a qu’ene facon de le savoir… les lire! le nombre de fois ou s’arreter a un synopsis, une couverture ou un artwork un peu different ferait louper quelque chose de sympa.<br /> Au moins la liste a le merite de proposer quelque chose (faut visiblement aimer les robots mais pourquoi pas) et ont evite de pondre une liste d’albums de chez soleil, avec des bd beaux, pleins de filles a gros seins et petites culottes, mais avec une histoire planplan, c’est deja un signe de credibilite. ce ne sont pas mes lectures habituelles mais je lirais bien quelques uns suggeres par clubic
austinlolo
Ah bon ? Le nouveau Goldorak n’est même pas dans la liste ??<br /> Pour moi, c’est l’Evenement BD de l’année ! (faut dire que j’étais fan de Goldorak)
rodskin
Bolchoi Arena, Yojimbot et le dernier Atlas je recommande!!<br /> Dans un style plus noir je recommande aussi «&nbsp;RIP&nbsp;»
fredolabecane
Carrément d’accord! que l’on aime ou non Goldorak cette BD est un chef d’œuvre graphique! c’est la BD de l’année incontestablement.
Urleur
Effectivement je suis d’accord pour cette bd de Goldorak qui fut une surprise. Je rajoute à cette liste les incontournables : Elfes, Nains, Orc, Mage, Maîtres inquisiteurs, qui sont d’excellentes BD, très addictifs.
iksarfighter
Et Bécassine !!!
raymondp
Je ne connais aucune de ces BDs. Goldorak vient d’arriver, je ne l’ai pas encore lu !<br /> En revanche, j’aime beaucoup Lupano, je conseille la série «&nbsp;Azimut&nbsp;», qui est absolument géniale et très inventive, avec des dessins de Andréae, très beaux et romantiques<br /> «&nbsp;L’épopée tragi-comique de héros qui ne se résignent pas. Quelque part dans le vaste capharnaüm des mondes possibles, il en existe un où, plus qu’ailleurs, on reste profondément outré par l’idée de la vieillesse et de son issue tragique : la mort. Mais a-t-on la possibilité d’y échapper ? Ailleurs peut-être pas, mais dans ce monde-là, il est permis de le penser. C’est en tout cas la théorie du vieux professeur Aristide Breloquinte, qui occupe son temps à étudier les caprices du temps à bord du Laps, son navire laboratoire. C’est aussi l’avis de la belle Manie Ganza, qui semble convaincue que le temps, c’est de l’argent, et même des espèces sonnantes et trébuchantes. Chimère ! Diront certains. Non-sens diront les autres. Et puisqu’on parle de non-sens, signalons tout de même ce fait étrange : depuis quelques temps déjà, on a perdu le pôle nord. Ça n’a probablement rien à voir… Ou alors, c’est tout l’inverse. En compagnie d’une myriade de personnages fantastiques que n’aurait pas reniés Lewis Carroll, embarquez pour un fabuleux voyage qui vous emmènera tout autant dans les sphères éthérées de l’imagination qu’au cœur des préoccupations existentielles humaines.&nbsp;»<br /> Traquemage, assez trash et déjanté, mais très savoureux !<br /> «&nbsp;Le pécadou, étonnant fromage de cornebique, fait la fierté de Pistolin. Mais avec la guerre que se livrent les mages, la vie dans la montagne est devenue impossible. Après avoir été le témoin de l’extermination de son troupeau, notre héros fait le serment de traquer les mages et de les tuer tous. Accompagné par Myrtille, l’unique survivante de son troupeau, Pistolin part accomplir sa vengeance…&nbsp;»
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Malin ? Le fils de John Lennon vend des souvenirs physiques de son père en NFT (en virtuel donc)
Une série Percy Jackson est officiellement en route vers Disney+
The Ark : le co-créateur de Stargate SG-1 est aux manettes de la prochaine série Syfy
Netflix dévoile les premières images du Pinocchio de Guillermo Del Toro
Après le cinéma, Godzilla va poursuivre sa route en série sur Apple TV+
The Batman : il ne faudra pas oublier de passer aux toilettes avant la projection...
Upload : la série d'Amazon vous donne rendez-vous en mars pour sa saison 2
WeWork, vous vous souvenez ? Avec la série WeCrashed, Apple TV+ revient sur les déboires de la start-up
Le premier épisode de la série Shenmue sera diffusé dans quelques jours, un nouveau trailer est disponible
Le Seigneur des Anneaux : la série de Prime Video dévoile un teaser et un titre officiel
Haut de page