Musique : streaming et vinyle, bonnes surprises d'une révolution en cours

25 janvier 2016 à 11h32
0
Le vinyle et le streaming, deux canaux de distribution pourtant diamétralement opposés, redessinent ensemble le marché de la musique.

2015 aura été une bonne année pour l'industrie musicale, mais pas une super année pour la musique sortie en 2015, comme l'introduit très justement The Verge. L'année dernière, la musique de catalogue a dépassé les nouveautés pour la première fois de l'histoire du Year End Music Report de Nielsen.

Le site internet Chart Attack a relayé la semaine dernière le rapport de fin d'année du spécialiste de la mesure d'audience Nielsen. Celui-ci révèle que l'année dernière aux États-Unis, les albums de catalogue, sortis il y a plus de 18 mois, se sont mieux vendus que les nouveautés.

0226000008320898-photo-nielsen-2015-year-end-music-report.jpg

Le rapport est la preuve, s'il en fallait, d'une révolution des modes de consommation.

La chute de l'industrie musicale s'est effectivement ralentie en 2015, mais plus particulièrement pour la musique de catalogue. Même si le téléchargement profitait encore aux nouveautés l'année dernière, les classiques se sont mieux vendus sur support physique ainsi qu'au global.

Tout porte à croire que les consommateurs se tournent de plus en plus vers le streaming pour les nouveautés et vers le vinyle pour les classiques. En tout cas le streaming a presque doublé en un an (+93 %), et plus particulièrement en vidéo (+102 %). Les usagers louent son aspect économique, sa facilité d'utilisation et l'accès à un vaste catalogue.

Le « renouveau » du vinyle se poursuit. Les ventes sont en hausse pour la 10e année consécutive, en l'occurrence de 52 %. Il s'est vendu 12 millions d'albums en vinyle l'année dernière aux États-Unis, dont 45 % auprès de revendeurs indépendants.

0226000008320900-photo-nielsen-2015-year-end-music-report.jpg

L'industrie musicale devrait continuer sa transformation l'année prochaine, avec l'évolution non seulement des modes de consommation mais aussi avec celle des modes de distribution. De plus en plus d'artistes sortent des singles, ou des EP, plutôt que des LP (albums), et certains groupes tels que Röyksopp ont annoncé qu'ils ne distribueraient plus jamais de musique sous la forme d'albums.

Contenus relatifs

Romain Heuillard

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma no...

Lire d'autres articles

C'est vers l'âge de 12 ans, lorsque j'ai reçu mon premier ordinateur (un Pentium 100), que j'ai décidé d'abandonner ma prometteuse carrière de constructeur de Lego pour me consacrer pleinement à ma nouvelle passion pour l'informatique. Depuis je me suis aussi passionné pour l'imagerie en général et pour la photo en particulier, mais je reste fan de sujets aussi obscurs que les procédés de fabrication de composants électroniques ou les microarchitectures de processeurs, que l'infiniment grand et l'infiniment petit. Je suis enfin foncièrement anti-DRM et pro-standards ouverts.

Lire d'autres articles
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Rejoignez la communauté Clubic S'inscrire

Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.

S'inscrire

Commentaires

Haut de page