Musique : streaming et vinyle, bonnes surprises d'une révolution en cours

25 janvier 2016 à 11h32
0
Le vinyle et le streaming, deux canaux de distribution pourtant diamétralement opposés, redessinent ensemble le marché de la musique.

2015 aura été une bonne année pour l'industrie musicale, mais pas une super année pour la musique sortie en 2015, comme l'introduit très justement The Verge. L'année dernière, la musique de catalogue a dépassé les nouveautés pour la première fois de l'histoire du Year End Music Report de Nielsen.

Le site internet Chart Attack a relayé la semaine dernière le rapport de fin d'année du spécialiste de la mesure d'audience Nielsen. Celui-ci révèle que l'année dernière aux États-Unis, les albums de catalogue, sortis il y a plus de 18 mois, se sont mieux vendus que les nouveautés.

0226000008320898-photo-nielsen-2015-year-end-music-report.jpg

Le rapport est la preuve, s'il en fallait, d'une révolution des modes de consommation.

La chute de l'industrie musicale s'est effectivement ralentie en 2015, mais plus particulièrement pour la musique de catalogue. Même si le téléchargement profitait encore aux nouveautés l'année dernière, les classiques se sont mieux vendus sur support physique ainsi qu'au global.

Tout porte à croire que les consommateurs se tournent de plus en plus vers le streaming pour les nouveautés et vers le vinyle pour les classiques. En tout cas le streaming a presque doublé en un an (+93 %), et plus particulièrement en vidéo (+102 %). Les usagers louent son aspect économique, sa facilité d'utilisation et l'accès à un vaste catalogue.

Le « renouveau » du vinyle se poursuit. Les ventes sont en hausse pour la 10e année consécutive, en l'occurrence de 52 %. Il s'est vendu 12 millions d'albums en vinyle l'année dernière aux États-Unis, dont 45 % auprès de revendeurs indépendants.

0226000008320900-photo-nielsen-2015-year-end-music-report.jpg

L'industrie musicale devrait continuer sa transformation l'année prochaine, avec l'évolution non seulement des modes de consommation mais aussi avec celle des modes de distribution. De plus en plus d'artistes sortent des singles, ou des EP, plutôt que des LP (albums), et certains groupes tels que Röyksopp ont annoncé qu'ils ne distribueraient plus jamais de musique sous la forme d'albums.

Contenus relatifs
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Vignette Crit'air : vers un durcissement des conditions d'obtention
Face à de très mauvais résultats financiers, EDF s'apprête à se serrer la ceinture
Pollution : un think tank britannique demande à interdire les publicités pour les SUV
Quand Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens, l'Égypte l'invite sur place
Barbara Pompili, ministre de la transition écologique, qualifie le réacteur EPR de
Depuis 2011, Hadopi c'est 87 000 euros d'amende pour... des dizaines de millions d'euros de subventions !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Plus de 700 km d'autonomie annoncés pour la Mercedes EQS
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Les employés de Blizzard font la lumière sur d'inquiétantes disparités salariales
scroll top