Atlas, le robot de Google, passe désormais l'aspirateur

18 janvier 2016 à 16h39
0
Atlas, le robot de Google, a visiblement acquis de nouvelles compétences : une équipe d'ingénieurs lui a « appris » comment ranger, passer le balai ou même l'aspirateur.

Atlas est un robot humanoïde développé par la société Boston Dynamics, désormais propriété de Google. Si le nom de cette société vous est familier, c'est sans doute que vous avez entendu parler de leurs robots chien (voir à ce sujet Des robots pour remplacer les rennes du père Noël chez Boston Dynamics).

Atlas est une autre de leurs créations, qu'une équipe d'ingénieurs de l'Institut pour la Connaissance de l'Homme et de la Machine (IMHC) a pris en main à des fins bien spécifiques.

Elle a utilisé ce robot pour qu'il intègre des algorithmes spécifiques l'entraînant à des tâches ménagères : ranger une pièce, porter des charges, passer le balai et l'aspirateur et jeter des détritus à la poubelle.

Etant donnée la faible efficacité d'Atlas en la matière, le but n'est évidemment pas de commercialiser cette solution, mais plutôt de parfaire les algorithmes en question. A défaut d'être un bon robot ménager, Atlas est en revanche un vrai robot à tout-faire, sur lequel les ingénieurs peuvent expérimenter leurs logiciels.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Automobile : le gouvernement envisagerait un malus lié au poids des véhicules
L'adoption de Firefox en chute de 85%
Voiture électrique : allez-vous sauter le pas et à quel prix ?
Xbox Series X | S : le module d'extension d'1 To NVMe coûtera 269,99€ en France
Battery Day : des batteries révolutionnaires et une Tesla à 25 000 dollars sous trois ans
La Model 3 échoue lors d'une démonstration de son système de freinage autonome
Le code source de Windows XP en fuite sur les réseaux
RTX 3080 : de nombreux bugs chez les premiers acheteurs de modèles custom (MàJ)
Quand Jean Castex avoue spontanément ne pas avoir téléchargé StopCovid
Annoncée lors du Battery Day, la Tesla Model S Plaid aura jusqu'à 840 km d'autonomie
scroll top