Wimbledon : les perches à selfie et certaines app mobiles bannies du tournoi de tennis

01 juin 2018 à 15h36
0
Les selfies et certaines applications mobiles sont désormais indésirables à Wimbledon : le tournoi de tennis cherche à préserver les droits du tournoi, acquis par les chaînes de télévision, mais également les joueurs, souvent dérangés par des spectateurs impolis.

Lors du tournoi de Roland Garros en mai dernier, Roger Federer avait reçu la visite d'un jeune spectateur sur le court, ce dernier souhaitant réaliser un selfie avec le joueur de tennis. Un moment gênant qui avait entraîné la colère du Suisse, inquiet de sa sécurité lors du tournoi.

01F4000008093196-photo-federer-roland-garros.jpg
Roger Federer surpris par un fan de selfies à Roland Garros.

C'est probablement l'une des situations qui a motivé les organisateurs du tournoi de Wimbledon à durcir le ton vis-à-vis de la pratique du selfie. Si l'utilisation du smartphone pour réaliser des photos dans les gradins n'est pas interdite, la fameuse perche, déjà bannie de nombreux musées et des parcs Disneyland, n'est quant à elle pas autorisée.

Pas de Periscope à Wimbledon

Le tournoi londonien en a également après certaines applications. En ligne de mire : Periscope, service récemment lancé par Twitter, et permettant de diffuser en direct un flux vidéo accessible par tous les internautes. Meerkat, une autre application qui propose le même type de fonctionnalité, n'est pas la bienvenue non plus.

035C000008093576-photo-meerkat-periscope.jpg
Les logos de Meerkat et Periscope

Le problème de ces applications, c'est qu'elles donnent accès à du contenu dans un contexte qui n'est pas encadré légalement : les spectateurs peuvent les utiliser pour diffuser en direct et gratuitement sur Internet des matchs dont les droits ont été acquis par des chaînes de télévision. En somme, les organisateurs de Wimbledon veulent lutter contre le piratage en direct de leur événement sportif.

Le tournoi de Wimbledon se déroule du 29 juin au 12 juillet et durant cette période, les contrôles au sein du public vont s'intensifier, et les flux de vidéo en streaming issus de Periscope et Meerkat passés à la loupe. Les autorités comptent également garder un œil sur les drones civils susceptibles de survoler les courts.

A lire également :
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Wikileaks accuse les Etats-Unis d’espionnage sur les réseaux critiques en France
Windows 10 : avec la Build 10158 Cortana s'intègre à Office 365
Droit à l'oubli : l’Europe a reçu 2000 plaintes
Clé TV d'Orange : une clé HDMI contre le Chromecast
iOS 8.4 est disponible : Apple Music arrive
LEGO Minifigures Online nous revient... en version payante
Nouveau Clubic : le flux d'actualité évolue
Bing : Microsoft revend son imagerie à Uber et transfère sa régie chez AOL
L'Europe promet la fin du roaming pour 2017
Les premiers stocks de matériels Steam (manettes, machines) sont écoulés
Haut de page