Pioneer XDJ-RX : ni CD, ni PC, pour les DJ professionnels

22 janvier 2015 à 12h15
0
Pioneer n'en démord pas : même à l'ère post-CD, le DJ professionnel ne mixe pas avec un PC. C'est en substance le message renvoyé par le lancement du XDJ-RX, la nouvelle solution haut de gamme du fabricant de référence du segment.

Pioneer DJ a finalement engagé la transition définitive vers le DJing tout numérique il y a deux mois, avec le lancement de la première platine dédiée sans CD. Il profite cette semaine du NAMM, la grand messe annuelle de l'industrie musicale, pour compléter cette nouvelle série XDJ d'un premier « système DJ » professionnel, le XDJ-RX.

01E0000007867871-photo-pioneer-xdj-rx.jpg

Un système sans CD ni PC pour les DJ professionnels

En plus du CD, Pioneer veut aussi enterrer le PC, dans le domaine du mix. Contrairement à ce qu'on pourrait croire au premier coup d'œil, le Pioneer XDJ-RX n'est pas un énième contrôleur permettant de télécommander les logiciels Serato, Traktor ou VirtualDJ (bien qu'il puisse également remplir cette fonction). C'est une régie tout-en-un autonome et prête à l'emploi, qui ne requiert qu'un support de stockage USB avec de la musique pour fonctionner.

L'appareil monobloc combine pour ce faire deux platines, une table de mixage et un écran LCD de 7 pouces. L'ensemble reprend l'ergonomie ainsi que les fonctions éprouvées et plébiscitées des platines professionnelles de la marque, qui sont devenues un standard de fait. Le DJ peut préparer son « set » sur son ordinateur, à l'aide du gestionnaire maison rekordbox (Windows et OS X), puis l'emporter sur une clé ou sur un disque dur USB, ou sur un appareil mobile Android ou iOS, et le jouer sans craindre le plantage de l'ordinateur pendant qu'il se produit. Les solutions Pioneer DJ sont réputées quasi-infaillibles.

03E8000007867873-photo-pioneer-xdj-rx.jpg

Des fonctions inédites

Par rapport aux régies traditionnelles avec platines et table de mixage séparées, le Pioneer XDJ-RX apporte deux rangées de pads associés à une nouvelle fonction créative Loop Slice, ainsi qu'à des boucles automatiques ou aux traditionnels hot cues. En plus des fonctions courantes de synchronisation automatique des beats et d'affichage de la forme d'onde, ce système peut lister les morceaux en fonction de leur compatibilité tonale, pour des mixes encore plus harmonieux. Il peut également enregistrer le set sur une seconde clé USB. On retrouve enfin les effets Sound Color FX et Beat FX maison, et la panoplie standard d'entrées et de sorties audio, permettant notamment de relier des lecteurs externes... tels que la platine vinyle PLX-1000 qu'il a lancé il y a quelques mois pour remplacer la fameuse Technics SL-1200 qu'il a tant contribué à faire disparaitre. Le domaine du DJing vit décidément une petite révolution.

Le système Pioneer XDJ-RX sera disponible en France et dans le reste du monde à partir du mois de mars, pour un prix public de 1 500 euros TTC ou de 1 800 dollars HT. Un tarif nettement inférieur à celui d'une régie traditionnelle, et équivalent à celui d'un contrôleur équivalent, le prix d'un ordinateur portable en moins.

0320000007867875-photo-pioneer-xdj-rx.jpg



Contenus relatifs

Télécharger Traktor Pro pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture électrique : combien coûte la recharge à domicile ? (MàJ Juillet 2020)
Tesla : le niveau 5 d'autonomie des véhicules, le plus élevé, serait bientôt atteint, d'après Elon Musk
En réponse à des accusations de harcèlement des têtes tombent chez Ubisoft
L'administration Trump va bientôt se passer des entreprises qui utilisent des appareils Huawei
Démarchage téléphonique : le parlement donne son feu vert contre les appels abusifs... ce qu'il faut retenir
Bosch dévoile son vélo concept électrique et tout suspendu
L'Union européenne mise sur le développement d'un hydrogène propre
Le réalisateur de God of War en faveur d'une hausse du prix des jeux sur PS5 et Xbox Series X
Far Cry 6 confirmé par Ubisoft, la présentation programmée au 12 juillet
Après Apple, Samsung songe à ne plus fournir de chargeur avec ses smartphones
scroll top