Pioneer XDJ-RX : ni CD, ni PC, pour les DJ professionnels

22 janvier 2015 à 12h15
0
Pioneer n'en démord pas : même à l'ère post-CD, le DJ professionnel ne mixe pas avec un PC. C'est en substance le message renvoyé par le lancement du XDJ-RX, la nouvelle solution haut de gamme du fabricant de référence du segment.

Pioneer DJ a finalement engagé la transition définitive vers le DJing tout numérique il y a deux mois, avec le lancement de la première platine dédiée sans CD. Il profite cette semaine du NAMM, la grand messe annuelle de l'industrie musicale, pour compléter cette nouvelle série XDJ d'un premier « système DJ » professionnel, le XDJ-RX.

01E0000007867871-photo-pioneer-xdj-rx.jpg

Un système sans CD ni PC pour les DJ professionnels

En plus du CD, Pioneer veut aussi enterrer le PC, dans le domaine du mix. Contrairement à ce qu'on pourrait croire au premier coup d'œil, le Pioneer XDJ-RX n'est pas un énième contrôleur permettant de télécommander les logiciels Serato, Traktor ou VirtualDJ (bien qu'il puisse également remplir cette fonction). C'est une régie tout-en-un autonome et prête à l'emploi, qui ne requiert qu'un support de stockage USB avec de la musique pour fonctionner.

L'appareil monobloc combine pour ce faire deux platines, une table de mixage et un écran LCD de 7 pouces. L'ensemble reprend l'ergonomie ainsi que les fonctions éprouvées et plébiscitées des platines professionnelles de la marque, qui sont devenues un standard de fait. Le DJ peut préparer son « set » sur son ordinateur, à l'aide du gestionnaire maison rekordbox (Windows et OS X), puis l'emporter sur une clé ou sur un disque dur USB, ou sur un appareil mobile Android ou iOS, et le jouer sans craindre le plantage de l'ordinateur pendant qu'il se produit. Les solutions Pioneer DJ sont réputées quasi-infaillibles.

03E8000007867873-photo-pioneer-xdj-rx.jpg

Des fonctions inédites

Par rapport aux régies traditionnelles avec platines et table de mixage séparées, le Pioneer XDJ-RX apporte deux rangées de pads associés à une nouvelle fonction créative Loop Slice, ainsi qu'à des boucles automatiques ou aux traditionnels hot cues. En plus des fonctions courantes de synchronisation automatique des beats et d'affichage de la forme d'onde, ce système peut lister les morceaux en fonction de leur compatibilité tonale, pour des mixes encore plus harmonieux. Il peut également enregistrer le set sur une seconde clé USB. On retrouve enfin les effets Sound Color FX et Beat FX maison, et la panoplie standard d'entrées et de sorties audio, permettant notamment de relier des lecteurs externes... tels que la platine vinyle PLX-1000 qu'il a lancé il y a quelques mois pour remplacer la fameuse Technics SL-1200 qu'il a tant contribué à faire disparaitre. Le domaine du DJing vit décidément une petite révolution.

Le système Pioneer XDJ-RX sera disponible en France et dans le reste du monde à partir du mois de mars, pour un prix public de 1 500 euros TTC ou de 1 800 dollars HT. Un tarif nettement inférieur à celui d'une régie traditionnelle, et équivalent à celui d'un contrôleur équivalent, le prix d'un ordinateur portable en moins.

0320000007867875-photo-pioneer-xdj-rx.jpg



Contenus relatifs

Télécharger Traktor Pro pour Windows.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16
Le MacBook Pro 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top