Ubuntu 11.10 Oneiric Ocelot disponible en version finale

Par
Le 13 octobre 2011
 0
00c3000003776856-photo-ubuntu-logo-sq-gb.jpg
Canonical publie aujourd'hui la nouvelle version de son système d'exploitation GNU/Linux Ubuntu en version 11.10.

Après trois moutures alpha, deux bêtas et une release candidate, la version finale d'Ubuntu Oneiric Ocelot peut désormais être téléchargée, soit directement à partir du site de Canonical, soit via le gestionnaire de mise à jour.

Pour cette version, les développeurs ont tenté de corriger les différentes erreurs repérées au sein de l'interface Unity qui a officiellement fait son apparition sur l'édition précédente. Les applications devraient être mieux intégrées au sein de la zone de lancement et l'utilisateur retrouvera des barres de progression pour les téléchargements (gestionnaire de mises à jour, lecteur audio) ainsi que des notifications, par exemple pour Gwibber qui regroupe les flux de ses différents réseaux communautaires.

La prise en main de Unity devrait être facilitée par de nouveaux raccourcis pour certaines applications (Nautilus, Terminal, Transmission...) et les machines les moins puissantes disposeront d'une version 2D basée sur Qt. Interrogé par nos soins lors de l'Open World Forum qui s'est déroulé du 22 au 24 septembre dernier, le fondateur de Canonical Mark Shuttleworth expliquait que pour la version 11.04 « nous ne pouvions pas mettre à la fois GNOME Shell et Unity 1.0 au sein de la même plateforme. Mais nous aurons ça pour la 11.10 donc vous aurez la possibilité d'utiliser GNOME Shell si vous le souhaitez ».

L'écran de connexion s'appuie sur LightDM qui exploite le moteur de rendu Webkit pour un module d'identification codé en HTML. Sous le capot, cette nouvelle version améliore la gestion des applicatifs 32 bits sur un système 64 bits et signe le passage à la version 3.0.3 du noyau Linux.

Le gestionnaire d'applications - Ubuntu Software Center - a été repensé avec une nouvelle interface, davantage de catégories ainsi que des filtres permettant de trouver plus simplement une application. Thunderbird 7 remplace Evolution. Mozilla Messaging a en effet planché sur une meilleure intégration au sein du panneau de notifications ou encore du lanceur d'applications. Le client Gwibber a également été optimisé et nous retrouvons l'intégration du logiciel de sauvegarde Déjà Dup ainsi que de la suite LibreOffice en version 3.4.2.

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
scroll top