La PS4 se vend beaucoup plus que la Xbox One

0
Après vingt mois d'existence, la PS4 de Sony continue de creuser son avance commerciale sur la Xbox One de Microsoft. Pour refaire son retard, l'américain a dû tailler dans les prix.

Sony est en train de s'emparer de la huitième génération de consoles. Depuis le lancement de la Playstation 4, le 13 novembre 2013 aux États-Unis, 25,3 millions d'unités ont été écoulées, annonce le japonais. De son côté, le concurrent frontal, Microsoft... ne communique toujours pas les volumes de sa Xbox One, préférant les diluer avec ceux de l'ancien modèle, la Xbox 360. Mais selon les estimations de VGChartz, environ 13,3 millions d'unités ont été livrées depuis sa sortie, le 22 novembre 2013. Et entre les deux, l'écart se creuse.

La PS4, centre de profit de Sony

En janvier 2015, après un peu plus d'un an de vie, Sony avait écoulé 19 millions de PS4, contre 11,3 millions de Xbox One pour Microsoft. Au deuxième trimestre 2015, le japonais en a vendu 3 millions. C'est deux fois plus que son rival, qui a distribué 1,4 million de consoles, Xbox 360 incluse. Si bien que Sony se montre plus optimiste que prévu : le groupe a relevé ses objectifs commerciaux pour 2015 de 16, à 16,5 millions d'unités.

Pour Sony, le jeu est une activité rentable. La PS4 à elle seule est d'ailleurs, depuis un an, la locomotive de l'entreprise - qui comptait précédemment sur les smartphones Xperia, avant que leurs ventes ne subissent la dure réalité de ce secteur. Entre mars et juin dernier, le bénéfice opérationnel de la division jeux a bondi de 351 %, à 19,5 milliards de yens, soit 143,2 millions d'euros. Presque un tiers du résultat total du groupe.


03E8000008126750-photo-manette-playstation-4-ps4-xbox-one.jpg


Si les profits ont autant augmenté en une année - alors que les ventes ont évolué de 12,1 % sur la même période, à 2,1 milliards d'euros - c'est grâce à trois facteurs essentiels, explique Sony : une baisse des coûts de production de la PS4 ainsi que de bonnes ventes de jeux vidéo et de périphériques équipant sa console.

La Xbox One doit baisser son prix

D'ici la fin de l'année, Microsoft pourrait néanmoins reprendre des parts de marché à Sony à la faveur d'une réduction tarifaire. En mars, l'américain avait passé le prix de la Xbox One de 500 à 350 euros (sans Kinect) afin de relancer les ventes. En juin, il a décidé d'adopter définitivement ce prix. De quoi mieux rivaliser avec la PS4, vendue 400 euros. Toutefois, la ristourne ne concerne que quelques pays, comme les États-Unis, le Royaume-Uni ou l'Inde - en France, il est du reste assez simple de trouver des Xbox One sous 400 euros.


Estimations des ventes de consoles par le site VGChartz.


Comme Sony, Microsoft mise sur les revenus annexes : les abonnements au Xbox Live - nécessaire pour jouer en ligne - ont augmenté de 58 % au dernier trimestre et les jeux développés en interne, de 62 %. La société indique que ces deux activités ont ajouté respectivement 205 et 63 millions de dollars à son chiffre d'affaires, mais elle ne précise pas la somme totale obtenue, ni le niveau de rentabilité de sa branche jeux.

La Wii U reste en petite foulée

Et Nintendo ? Au dernier trimestre, le nippon a écoulé 470 000 Wii U, portant le total d'unités écoulées depuis sa sortie, le 18 novembre 2012 - un an avant ses deux rivales -, à 10 millions. Cette console de salon ne connaît pas le succès de la Wii première du nom, qui a essaimé le monde à plus de 100 millions d'unités. Bien devant les 85 millions de Playstation 3 et Xbox 360, quand Microsoft et Sony faisaient alors jeu égal.


À lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Voitures électriques : le réseau de chargeurs Ionity facturera désormais au kWh
HP désactive vos cartouches d’encre à distance en cas de résiliation à son service d’abonnement
Taxation du numérique : après une discussion Macron/Trump, la taxe provisoirement suspendue
Démarchage téléphonique : plusieurs associations lancent une pétition pour y mettre fin
La police va pouvoir extraire toutes les données de vos smartphones en 10 minutes chrono
Réforme de l'audiovisuel : du cinéma chaque jour de la semaine sur les chaînes gratuites ?
La baisse de prix sur les cartes graphiques Nvidia GeForce RTX 2060 est officielle !
Netflix se bat contre Disney+ à coup de Google Trends : The Witcher y exploserait The Mandalorian
Découvrez en vidéo le face-à-face Drako GTE vs Tesla Model S P100D
Pour le patron d'Air France-KLM, la taxe carbone sur les billets d'avion sera contre-productive

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top