La Playstation 4 tire à elle seule la croissance de Sony

31 juillet 2014 à 16h50
0
Sony comptait sur ses smartphones pour compenser le déclin décennal de ses téléviseurs et soutenir sa croissance, mais il doit déjà revoir ses prétentions à la baisse... alors que les TV se vendent mieux.

012C000007536871-photo-ps4.jpg
Sony a changé de locomotive en 2014. Après avoir été tracté par les smartphones Xperia l'an dernier, le groupe japonais a pu compter sur la vigueur de sa Playstation 4 au dernier trimestre. La console est parvenue, à elle seule, à tirer la croissance. Un effort aidé par le décrochage du wagon des PC Vaio en février, et à un allègement de celui des TV - qui vont mieux !

Au premier trimestre fiscal de son exercice décalé 2014, Sony a amélioré ses recettes sur un an de 5,8%, qui atteignent l'équivalent de 13 milliards d'euros. Mieux, son bénéfice explosé de 757% à 195 millions d'euros sur cette période.

Le tableau ne serait pas si glorieux pour Sony sans le doublement des ventes de sa division jeux vidéo et réseaux, directement lié aux ventes de PS4 ainsi que des services en ligne associés. En comptant la PS3, le japonais a écoulé 3,5 millions de consoles de salon durant ce trimestre - contre 1,1 million pour les Xbox 360 et One de Microsoft. Dans le même temps, Sony a vendu 0,75 million de PSP, Vita et Vita TV.

Cette performance hisse l'activité jeu vidéo dans le top trois des plus grosses divisions de Sony, juste derrière les téléviseurs et les mobiles. C'était devenu inespéré, mais les ventes de TV sont reparties à la hausse ce trimestre, de 3,8% sur une base annuelle ; grâce à la « forte » demande en Europe et en Asie. Sur l'ensemble de 2014, Sony prévoit d'écouler 15,5 millions de TV, contre 13,5 millions en 2012 et en 2013.

Xperia ne rapportera bientôt plus rien

Côté smartphones, Sony a en revanche revu ses ambitions à la baisse. Engagé dans une bonne dynamique en 2013 avec ses Xperia, le fabricant n'a pas réussi à concurrencer les constructeurs chinois tels que Huawei ou Lenovo, dont le rapport qualité/prix est devenu difficilement égalable pour une entreprise japonaise. Alors qu'il prévoyait en mai de vendre 50 millions de smartphones pour 2014, il table désormais sur 43 millions.


0208000007536875-photo-sony-2014.jpg
Prévisions de ventes de Sony en 2014


Ces trois derniers mois, le fabricant a constaté un recul des ventes, qu'il a tenté de sauver en dépensant plus en R&D et en marketing. Le chiffre d'affaires a finalement progressé, d'environ 10% sur un an (contre 39% en octobre 2013), mais plus en raison d'un effet de change favorable que du succès de ses investissements. Ainsi, Sony ne s'attend plus à réaliser de bénéfices grâce au mobile, qui atteindra bientôt le « point mort ».

Engagé dans une grande restructuration, comprenant la revente de ses ordinateurs, le licenciement d'ici à 2015 de 5 000 de ses salariés dans la division d'électronique grand public ou encore une énième revente d'un site au Japon, Sony ne s'attend pas à remettre à flot ses comptes avant la fin de cette année.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla : Elon Musk a tranché, la Gigafactory 4 sera construite en Allemagne, préférée à la France
Le Japon va-t-il vraiment déverser de l’eau radioactive dans l’océan ?
Un TER n’émet pas toujours moins de CO2 qu'une voiture ou un autobus !
BMW s'intéresse de près à la charge bidirectionnelle
Windows 10 : la mise à jour (1909) de novembre 2019 est là !
À Marseille, un radar en test mesure le niveau de pollution des véhicules
Les camions électriques Volvo sont désormais en vente (et bientôt sur nos routes)
Plombé par son coût environnemental, le projet géant EuropaCity tombe à l'eau
Selon Bloomberg, un MacBook 16

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top