La Playstation 4 tire à elle seule la croissance de Sony

Thomas Pontiroli
31 juillet 2014 à 16h50
0
Sony comptait sur ses smartphones pour compenser le déclin décennal de ses téléviseurs et soutenir sa croissance, mais il doit déjà revoir ses prétentions à la baisse... alors que les TV se vendent mieux.

012C000007536871-photo-ps4.jpg
Sony a changé de locomotive en 2014. Après avoir été tracté par les smartphones Xperia l'an dernier, le groupe japonais a pu compter sur la vigueur de sa Playstation 4 au dernier trimestre. La console est parvenue, à elle seule, à tirer la croissance. Un effort aidé par le décrochage du wagon des PC Vaio en février, et à un allègement de celui des TV - qui vont mieux !

Au premier trimestre fiscal de son exercice décalé 2014, Sony a amélioré ses recettes sur un an de 5,8%, qui atteignent l'équivalent de 13 milliards d'euros. Mieux, son bénéfice explosé de 757% à 195 millions d'euros sur cette période.

Le tableau ne serait pas si glorieux pour Sony sans le doublement des ventes de sa division jeux vidéo et réseaux, directement lié aux ventes de PS4 ainsi que des services en ligne associés. En comptant la PS3, le japonais a écoulé 3,5 millions de consoles de salon durant ce trimestre - contre 1,1 million pour les Xbox 360 et One de Microsoft. Dans le même temps, Sony a vendu 0,75 million de PSP, Vita et Vita TV.

Cette performance hisse l'activité jeu vidéo dans le top trois des plus grosses divisions de Sony, juste derrière les téléviseurs et les mobiles. C'était devenu inespéré, mais les ventes de TV sont reparties à la hausse ce trimestre, de 3,8% sur une base annuelle ; grâce à la « forte » demande en Europe et en Asie. Sur l'ensemble de 2014, Sony prévoit d'écouler 15,5 millions de TV, contre 13,5 millions en 2012 et en 2013.

Xperia ne rapportera bientôt plus rien

Côté smartphones, Sony a en revanche revu ses ambitions à la baisse. Engagé dans une bonne dynamique en 2013 avec ses Xperia, le fabricant n'a pas réussi à concurrencer les constructeurs chinois tels que Huawei ou Lenovo, dont le rapport qualité/prix est devenu difficilement égalable pour une entreprise japonaise. Alors qu'il prévoyait en mai de vendre 50 millions de smartphones pour 2014, il table désormais sur 43 millions.


0208000007536875-photo-sony-2014.jpg
Prévisions de ventes de Sony en 2014


Ces trois derniers mois, le fabricant a constaté un recul des ventes, qu'il a tenté de sauver en dépensant plus en R&D et en marketing. Le chiffre d'affaires a finalement progressé, d'environ 10% sur un an (contre 39% en octobre 2013), mais plus en raison d'un effet de change favorable que du succès de ses investissements. Ainsi, Sony ne s'attend plus à réaliser de bénéfices grâce au mobile, qui atteindra bientôt le « point mort ».

Engagé dans une grande restructuration, comprenant la revente de ses ordinateurs, le licenciement d'ici à 2015 de 5 000 de ses salariés dans la division d'électronique grand public ou encore une énième revente d'un site au Japon, Sony ne s'attend pas à remettre à flot ses comptes avant la fin de cette année.


A lire également :

Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Volvo va brider toutes ses nouvelles voitures à 180 km/h pour lutter contre l'insécurité routière
La NASA vous explique pourquoi la montée des eaux est difficilement perceptible
StopCovid : voici à quoi ressemble l'application, captures d'écran à l'appui
Voiture électrique : un nouveau barème pour le bonus écologique et la prime à la conversion
Les constructeurs tentent l'aventure de la voiture électrique depuis près de 50 ans
En attendant le nouvel essai de vol habité de Crew Dragon, regardez le replay du live de mercredi !
Windows 10 : la mise à jour de mai arriverait dans la semaine, mais pas en automatique
Tesla va augmenter le prix de son AutoPilot, Elon Musk explique pourquoi
Porsche va devoir limiter les ventes de la Taycan pour réussir à contenter les clients
scroll top