Energies fossiles et changement climatique classés au rang des pubs restreintes sur Twitter

18 novembre 2019 à 16h18
0
Twitter flickr

Le système publicitaire de Twitter est en pleine période de changements. Après avoir admis l'utilisation des données personnelles de ses utilisateurs pour de la publicité ciblée, le réseau social annonce désormais restreindre les spots faisant la promotion d'énergies fossiles, ainsi que ceux visant à sensibiliser au sujet du changement climatique.

Pour la plateforme, il s'agit essentiellement de bannir des contenus à caractère politique, qu'elle estime contraires à ses conditions d'utilisation.


Nouvelle évolution de la publicité de Twitter

Cette nouvelle mise à jour des règles publicitaires de Twitter fait suite à un mouvement amorcé il y a plusieurs mois. En juin, le site a mis en place des avertissements à destination des personnalités politiques, avant d'expliquer, le mois dernier, vouloir bannir toute publicité ayant une portée politique.

Cette position a fait débat, notamment dans le domaine de l'environnement. La sénatrice et candidate à l'élection présidentielle américaine de 2020, Elizabeth Warren, a déclaré le 5 novembre : « La nouvelle politique publicitaire de Twitter permettra aux entreprises des énergies fossiles d'acheter des annonces pour se défendre et diffuser des informations erronées. Mais elle ne permettra pas aux organisations luttant contre la crise climatique d'acheter des publicités tenant ces entreprises pour responsables ».

Des publicités sans dimension politique

Il y a quelques jours, Twitter a fait machine arrière, annonçant vouloir restreindre le contenu « basé sur une cause », plutôt que de le bannir systématiquement. La nouvelle politique de Twitter établit ainsi que « la publicité basée sur une cause facilite le débat public sur des sujets importants ». Elle précise toutefois vouloir bannir la publicité dont « l'objectif principal est politique, judiciaire, législatif ou réglementaire ».

Une nouvelle politique publicitaire sera donc mise en place dès le 22 novembre sur le réseau social. Le résultat devrait être le suivant : les sociétés dont l'activité est basée sur les énergies fossiles peuvent acheter des publicités dès l'instant où leur objectif n'est pas politique. Les organismes luttant contre le changement climatique ne pourront diffuser que des publicités « qui soient liées à leurs valeurs, à leurs principes et à leurs croyances officielles ».

Pour pouvoir diffuser une publicité sur Twitter, les annonceurs devront obtenir une certification garantissant que leur contenu répond à la nouvelle politique publicitaire de la plateforme. Le mouvement de lutte contre le changement climatique Sunrise Movement a déclaré à ce sujet : « Nous allons surveiller l'application de cette nouvelle politique par Twitter. Les entreprises des énergies fossiles, comme Exxon, ne sont pas des sociétés comme les autres. Leur business model est totalement incompatible avec ce que les scientifiques jugent nécessaires pour arrêter la catastrophe climatique. Lorsqu'ils font la promotion des énergies fossiles, ils ne font pas seulement la promotion de leur produit : ils font la promotion de la pseudo-science qui nous a mis dans le pétrin ».

Source : The Verge
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Covid-19 : Twitter connaît une hausse de 900% des discours racistes contre la Chine
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Clubic, fête ses deux ans d'indépendance, plein d'optimisme
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Office 365 devient Microsoft 365 et fait le plein de nouveautés
Apple rachète une application météo... et la ferme sur Android
Square-Enix avance (officieusement) la date de sortie de Final Fantasy VII Remake !
Renault prête 1 300 véhicules au personnel soignant, dont 300 ZOE électriques
Tesla Cybertruck : quelle est la répartition mondiale des précommandes ?
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
scroll top