Energies fossiles et changement climatique classés au rang des pubs restreintes sur Twitter

Benoît Théry Contributeur
18 novembre 2019 à 16h18
0
Twitter flickr

Le système publicitaire de Twitter est en pleine période de changements. Après avoir admis l'utilisation des données personnelles de ses utilisateurs pour de la publicité ciblée, le réseau social annonce désormais restreindre les spots faisant la promotion d'énergies fossiles, ainsi que ceux visant à sensibiliser au sujet du changement climatique.

Pour la plateforme, il s'agit essentiellement de bannir des contenus à caractère politique, qu'elle estime contraires à ses conditions d'utilisation.


Nouvelle évolution de la publicité de Twitter

Cette nouvelle mise à jour des règles publicitaires de Twitter fait suite à un mouvement amorcé il y a plusieurs mois. En juin, le site a mis en place des avertissements à destination des personnalités politiques, avant d'expliquer, le mois dernier, vouloir bannir toute publicité ayant une portée politique.

Cette position a fait débat, notamment dans le domaine de l'environnement. La sénatrice et candidate à l'élection présidentielle américaine de 2020, Elizabeth Warren, a déclaré le 5 novembre : « La nouvelle politique publicitaire de Twitter permettra aux entreprises des énergies fossiles d'acheter des annonces pour se défendre et diffuser des informations erronées. Mais elle ne permettra pas aux organisations luttant contre la crise climatique d'acheter des publicités tenant ces entreprises pour responsables ».

Des publicités sans dimension politique

Il y a quelques jours, Twitter a fait machine arrière, annonçant vouloir restreindre le contenu « basé sur une cause », plutôt que de le bannir systématiquement. La nouvelle politique de Twitter établit ainsi que « la publicité basée sur une cause facilite le débat public sur des sujets importants ». Elle précise toutefois vouloir bannir la publicité dont « l'objectif principal est politique, judiciaire, législatif ou réglementaire ».

Une nouvelle politique publicitaire sera donc mise en place dès le 22 novembre sur le réseau social. Le résultat devrait être le suivant : les sociétés dont l'activité est basée sur les énergies fossiles peuvent acheter des publicités dès l'instant où leur objectif n'est pas politique. Les organismes luttant contre le changement climatique ne pourront diffuser que des publicités « qui soient liées à leurs valeurs, à leurs principes et à leurs croyances officielles ».

Pour pouvoir diffuser une publicité sur Twitter, les annonceurs devront obtenir une certification garantissant que leur contenu répond à la nouvelle politique publicitaire de la plateforme. Le mouvement de lutte contre le changement climatique Sunrise Movement a déclaré à ce sujet : « Nous allons surveiller l'application de cette nouvelle politique par Twitter. Les entreprises des énergies fossiles, comme Exxon, ne sont pas des sociétés comme les autres. Leur business model est totalement incompatible avec ce que les scientifiques jugent nécessaires pour arrêter la catastrophe climatique. Lorsqu'ils font la promotion des énergies fossiles, ils ne font pas seulement la promotion de leur produit : ils font la promotion de la pseudo-science qui nous a mis dans le pétrin ».

Source : The Verge
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Voiture neuves : l’entourloupe de la fausse baisse des émissions de CO2
Voitures électriques : au Q3 2019, les ventes mondiales ont chuté de 10 %
Fini le réseau cuivré, Orange veut passer au 100 % fibre à partir de 2023
Recyclage, consommation et énergie, la technologie est-elle un problème... ou une solution ?
Taxe GAFA : les USA prêts à taxer les produits français jusqu'à... 100 %
Apple renouvellerait ses iPhone deux fois par an à partir de 2021, et c’est une très mauvaise idée
D'après Porsche, sa Taycan électrique lui attirerait les clients de Tesla
L'Escobar Fold 1 : un smartphone pliable à 349 dollars par le frère de Pablo Escobar
Radars tronçons : le ministère de l'Intérieur mis en demeure par la CNIL
La Banque de France va tester une monnaie numérique nationale en 2020

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top