Les start-up peuvent utiliser Twitter pour trouver des fonds

0
Les entreprises en quête de financement disposent d'un nouveau moyen pour rechercher des fonds. Elles peuvent sonder Twitter pour séduire un potentiel investisseur.

La recherche de fonds peut rapidement se transformer en parcours du combattant pour les jeunes sociétés. Aux Etats-Unis, la SEC, le gendarme de la bourse, autorise désormais les professionnels à utiliser Twitter pour publier des informations jusqu'à présent réservées à des espaces dédiés (informations financières ou fiscales réglementées).

Les start-up peuvent livrer des détails quant à leur capital ou leur dette par le biais de messages publiés sur la plateforme de micro-blogging. A l'instar de la publication des résultats sur les réseaux sociaux, la possibilité de livrer des détails sur sa santé financière a été récemment permise sur Facebook. Selon Bloomberg, Twitter suit donc cette même tendance.

L'ouverture que permet Twitter est large puisque le service se destine aux sociétés en recherche d'une somme pouvant aller jusqu'à 50 millions de dollars sur l'année. Malgré cette possibilité de fluidifier les échanges entres fonds et professionnels, cette fonctionnalité ne devrait pas non plus grandement modifier la donne. Lors de tests, Twitter n'avait recensé qu'une trentaine d'offres par ce biais.

0258000006276338-photo-twitter.jpg

Les entreprises intéressées doivent à présent séduire un éventuel investisseur en 140 caractères seulement. Un travail de synthèse dont les retours sont difficiles à déterminer mais qui devrait permettre aux jeunes pousses de profiter d'une meilleure visibilité.

A lire également
Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ? Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
google-news

A découvrir en vidéo

Haut de page