Avec ses Cards, Twitter aide à analyser son efficacité publicitaire

24 janvier 2014 à 10h41
0
Afin de pousser les annonceurs à utiliser sa plateforme, Twitter dévoile ses outils d'analyse des campagnes publiées sur son service. Twitter Cards analytics permet ainsi d'identifier les utilisateurs intéressés par une publicité.

00C8000006941916-photo-logo.jpg
Les Twitter Cards sont des éléments permettant à un utilisateur de prévisualiser des contenus tiers tels que des articles, des photos et vidéos mais surtout des publicités. Publiés sur le service de microblogging, ces contenus peuvent permettre de toucher un public ciblé en adressant des campagnes différentes en fonction de la cible.

Pour analyser l'efficacité de ce procédé, Twitter annonce avoir rafraichi son outil d'analytics pour ses Cards. La plateforme détaille ainsi le nombre de clics, retweets, follows, classement en favoris. Outre ces fonctionnalités basiques déployées en juin dernier, le service permet désormais d'analyser l'impact de l'ensemble des tweets sur le site de l'annonceur.

Dans cette optique, l'outil liste les liens du site ayant été retweetés ou commentés. De même, en analysant le taux de clic sur une campagne, Twitter peut conseiller d'adopter de nouvelles formes de « Cards ». Aussi, il indique quels sont les comptes qui ont fourni un important trafic. Ce dernier élément peut se révéler utile afin d'identifier les personnes intéressées par la marque, celles-ci pouvant alors générer davantage de visibilité.

Suivant cette logique, Twitter permet également de mieux connaître ceux qui suivent un compte en fournissant plusieurs éléments sur ces mêmes « followers ». Ainsi, l'outil d'analytics présente certains détails comme la répartition démographique des comptes, leur sexe, les comptes que suivent ces « followers »... mais surtout leurs principaux centres d'intérêts.

015E000007107266-photo-twitter-cards-analytics.jpg
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Europe : Nintendo peut s'opposer au piratage, mais pas au dézonage (màj)
Intel NUC Bay Trail : un PC miniature intéressant à 120 euros
Pwnium : Google annonce une enveloppe de 2,7 millions de dollars
Insolite : écrire des SMS ou marcher droit, il faut choisir !
Vine fête son premier anniversaire avec une compilation de vidéos
Google Agenda : un bug génère des invitations à l'insu de l'internaute
Mac Bundle 4.0 : onze logiciels à prix (presque) libre
Les résultats de Microsoft progressent, aidés par la Xbox One
Android serait 20 fois moins cher que Windows Phone pour les OEM
Infos US de la nuit : deux nouveaux iPhones, moins de Lumia vendus, plus de membres Netflix
Haut de page