Twitter aurait proposé 525 millions de dollars pour racheter Instagram

17 décembre 2012 à 11h31
0
La plateforme de microblogging Twitter aurait tenté de racheter Instagram quelques semaines seulement avant Facebook, pour une somme de 525 millions de dollars, rapporte le blog Bits du New York Times. Des informations qui vont dans le sens contraire des déclarations du directeur général du service de photos, Kevin Systrom.

00FA000005273794-photo-logo-instagram.jpg
Annoncé en avril dernier et finalisé en août, le rachat d'Instagram par Facebook pour la somme finale de 747 millions de dollars a beaucoup fait parler de lui. En ligne de mire : le montant de la transaction, initialement d'un milliard de dollars, mais revu à la baisse en raison de la dégringolade de la valeur de l'action Facebook. Reste que, malgré la baisse du prix de l'action, le tarif pour le rachat de l'application de photos est tout de même conséquent.

Néanmoins, Kevin Systrom, le fondateur d'Instagram, avait défendu cette démarche en expliquant qu'il s'agissait de la meilleure des choses à faire pour l'avenir du service, assurant au passage lors d'une audience devant le California Corporations Department n'avoir « jamais reçu aucune autre offre ». Lors du même témoignage, qui visait à assurer que le rachat d'Instagram par Facebook était dans l'intérêt des premiers investisseurs de l'application, Systrom avait ajouté avoir « parlé à d'autres entreprises » mais n'avoir « jamais reçu d'offres formelles » de la part de ces dernières.

Des déclarations sur lesquelles revient le New York Times : le quotidien explique avoir eu accès à des documents qui entrent en contradiction avec les déclarations sous serment de Kevin Systrom. « Monsieur Systrom et Mike Krieger, l'autre fondateur d'Instagram, ont tenu plusieurs réunions en mars avec des cadres supérieurs de Twitter » explique le site, évoquant des sources des deux côtés. A cette occasion, un « accord verbal » aurait été établi pour un rachat d'un montant de 525 millions de dollars. Systrom et Krieger auraient répondu à Twitter le 20 mars, déclarant vouloir rester « indépendants ». Moins de 3 semaines plus tard, Facebook annonçait le rachat d'Instagram.

Face à ces informations, Instagram n'a pas encore réagi. Il est difficile de savoir si l'entreprise pourrait rencontrer des problèmes dans le cas où cette affaire était avérée : le California Corporations Department a de son côté explique ne pas avoir « reçu de plainte ou de réclamation » concernant l'acquisition d'Instagram par Facebook. Depuis Twitter semble être passé à autre chose en lançant sa propre collection de filtres pour photos, mais face à ce nouveau rebondissement, les choses pourraient éventuellement changer.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0 réponses
0 utilisateurs
Suivre la discussion

Les actualités récentes les plus commentées

Matrix 4 officiellement annoncé, avec Keanu Reeves et Carrie-Ann Moss
PS5 : la fuite d'un brevet révèle un design plutôt original
L'astéroïde Apophis qui frôlera la Terre en 2029 est-il vraiment dangereux ?
A peine lancée aux USA, Apple annonce que sa Card serait sensible au jean et au cuir
Un chercheur français a trouvé une faille critique dans le système de vote russe
Xiaomi Mi Mix 4 : un monstre de puissance doté d'un capteur photo 108 mégapixels
Amazon sous le feu des critiques pour ses nouveaux emballages non recyclables
Le site des impôts affecté par le piratage de 2000 boîtes mails
SFR dévoile sa nouvelle Box SFR 8 et une grille tarifaire à partir de 5€ par mois
RGPD : un consentement « explicite et positif » bafoué à plusieurs niveaux

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top