Twitter crée une entité propre en France

10 décembre 2012 à 08h45
0
Le service de micro-blogging vient de créer une nouvelle société en France afin de développer ses activités sur le territoire. Twitter dispose désormais d'une existence juridique dans l'hexagone mais l'entité devrait totalement dépendre d'une autre filiale basée en Irlande, favorisant une stratégie d'optimisation fiscale chère à Google, Facebook ou Amazon.

00FA000005220714-photo-logo-twitter-bird.jpg
Alors que Twitter a rappelé qu'il comptait très prochainement ouvrir un bureau en France, Le Figaro indique que le service de micro-blogging s'est doté d'une entité juridique. Une nouvelle société a ainsi été créée afin que Twitter puisse opérer sur le territoire. La structure française est d'ailleurs chargée de « commercialiser et monétiser le réseau d'informations Twitter, y compris sur le site Internet, le réseau mobile et sur toutes autres plates-formes Twitter », précise le site.

Pour l'instant, la fiche concernant Twitter France mentionne peu d'informations et précise que la division est dirigée par Luca Barata (président) et Othman Laraki (directeur général). En attendant que la société investisse dans de nouveaux bureaux, le capital de départ pour cette division française du site a été fixé à 37 000 euros. Elle devrait donc dépendre directement de la maison-mère et pourra également minimiser son imposition puisque cette « filiale » est totalement détenue par une autre filiale, la Twitter International Company, basée en Irlande.

Il s'agira de l'ouverture de la troisième antenne européenne pour Twitter après ceux de Londres et Dublin. Les équipes du service de micro-blogging devraient s'implanter officiellement à Paris au Printemps prochain.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

Yahoo! : bientôt une plateforme audio et vidéo basée sur WebRTC et XMPP ?
Qualcomm veut démocratiser le NFC avec une nouvelle puce
La police australienne déconseille l'usage d'Apple Plans
STMicroelectronics va sortir de sa coentreprise avec Ericsson
Sony arrêterait la production de magnétophones à cassette
Google et Apple s'uniraient pour le rachat des brevets de Kodak
Google Now s'inviterait dans une prochaine version de Chrome
Live Japon : Les cartons commerciaux de 2012
Revue de Web : le pire d'Instagram... en musique !
Clubic Week 2.0 : Free éclate la concurrence
Haut de page