Elon Musk veut du "fun" sur Twitter : quelles sont les idées du milliardaire pour le réseau social ?

28 avril 2022 à 15h20
26
Twitter Elon Musk © Soumyabrata Roy / Shutterstock.com
© Soumyabrata Roy / Shutterstock.com

Retour du plaisir, chiffrement de bout en bout, liberté d'expression… Elon Musk ne manque pas d'idées pour donner un nouveau souffle à Twitter, après son rachat.

Quelques jours seulement après le rachat de Twitter pour la rondelette somme de 44 milliards de dollars, Elon Musk explore déjà des pistes, des idées pour façonner le futur du réseau social au petit oiseau bleu, utilisé chaque jour par quelque 217 millions de personnes dans le monde. Le milliardaire, fidèle à sa réputation, entend chambouler l'ordre établi, jusqu'à toucher à certains fondamentaux de la plateforme. Elon Musk, pour le meilleur et pour le tweet !

Elon Musk veut de la sécurité, avec le chiffrement et, ah oui, du « fun » aussi

Ces dernières heures, Elon Musk a multiplié les tweets pas si fantasques, presque à l'allure d'un homme politique en campagne. Sauf que là, le boss de Tesla et de SpaceX partage ses idées et promesses à ses 87 millions d'abonnés, qui accueillent avec plus ou moins de compréhension ses propositions.

La première consiste pour Musk à mettre un peu d'émotion dans son discours, en associant la notion de « plaisir » à Twitter, sous-entendant ainsi qu'actuellement, le réseau social serait moins « fun » qu'il le voudrait.

Seconde proposition d'Elon Musk, plus intéressante cette fois : la sécurité des conversations privées. « Les DM de Twitter devraient avoir un chiffrement de bout en bout comme Signal, afin que personne ne puisse espionner ou pirater vos messages ».

Voilà un sujet intéressant, car il est vrai qu'aujourd'hui, au contraire des messageries instantanées telles Signal, WhatsApp, Telegram ou Olvid, Twitter n'a pas encore exploré cette piste, comme le réclament pourtant certaines organisations de protection des libertés sur Internet. Et donc Elon Musk lui-même, qui fut l'une des victimes du piratage massif de Twitter de 2020.

La liberté d'expression (remise) en question

Twitter est un réseau social très politisé, parfois trop, amenant à tous les excès et au déroulement de certains contenus complotistes, contre lesquels la plateforme essaie de lutter, ce qui a d'ailleurs valu à l'ancien président américain Donald Trump, coutumier du fait, la suspension de son compte.

Elon Musk se dit vouloir être le garant d'un Twitter « politiquement neutre », nécessaire pour gagner à nouveau « la confiance du public » dit-il. Pour lui, cela signifie « contrarier l'extrême droite et l'extrême gauche de manière égale ».

Le milliardaire a publié un autre tweet auquel il a rattaché une capture d'écran des applications les plus téléchargées actuellement sur l'App Store. « Truth Social (Ndlr : le réseau social de Donald Trump) domine en ce moment Twitter et TikTok », semble-t-il déplorer. Et pour expliquer les déboires de la plateforme, Musk se justifie en disant que si Truth Social existe, tout en trouvant le nom de ce dernier « terrible », c'est « parce que Twitter a censuré la liberté d'expression ».

Beaucoup redoutent que la vision d'un Elon Musk ouvert à tous les discours ne fasse de nouveau tomber Twitter dans ses travers conspirationnistes, qui ont poussé une partie de ses utilisateurs à s'en éloigner ces dernières années. À voir quelle sera l'évolution réelle du réseau social, au-delà des tweets triés sur le volet. Donald Trump, lui, a de son côté annoncé qu'il ne comptait pas faire de come-back sur son ex-réseau social favori.

Twitter - Android
  • Instantané dans l'information
  • Messages courts
  • Hashtag, tendances, tweet et retweet

Twitter est un réseau social permettant à ses utilisateurs de retrouver les dernières informations internationales et locales en quelques secondes seulement. Il s'agit d'un des lieux les plus prisés sur internet pour converser, découvrir, s'informer et échanger. De manière générale, quand un événement d'importance a lieu, c'est principalement sur Twitter qu'il est discuté en premier.

Twitter est un réseau social permettant à ses utilisateurs de retrouver les dernières informations internationales et locales en quelques secondes seulement. Il s'agit d'un des lieux les plus prisés sur internet pour converser, découvrir, s'informer et échanger. De manière générale, quand un événement d'importance a lieu, c'est principalement sur Twitter qu'il est discuté en premier.

Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
26
15
Goodbye
Fun, twitter… je me sens tellement déconnecter en lisant ça.
v1rus_2_2
Il va rajouter des bruit de pet comme sur les Tesla? Ça irait bien avec le genre de communauté qu’a twitter
leulapin
« contrarier l’extrême droite et l’extrême gauche de manière égale »<br /> Donc favoriser l’extrême droite, s’il y a bien une grande absente des réseaux sociaux pour des raisons évidentes de sécurité c’est l’extrême gauche. Du coup il va juste redonner du droit d’expression au racisme, au sexisme et à la religion…
Goodbye
Je ne sais pas pour la France, mais USA c’est 50/50, voir une majorité pour l’extrême gauche.
Dahita
leulapin:<br /> s’il y a bien une grande absente des réseaux sociaux pour des raisons évidentes de sécurité c’est l’extrême gauche<br /> Pardon?! Quelle drole de theorie!
Martin_Penwald
@nom<br /> Euh, c’est n’importe quoi. Il y a 2 partis qui dominent aux États-Unis : le parti démocrate, de droite, et le parti républicain, d’extrême droite. Il y a QUELQUES politiciens de centre gauche comme Bernie Sanders ou Alexandria Ocasio-Cortez, mais on est loin de révolutionnaires près à renverser l’ordre établi.
Dahita
Les dems sont de gauche et les Rebuplicains sont de droite. Bernie and Ocasio Cortez c’est ultra gauche. Il ne faut pas tout voir du prisme francais.
Martin_Penwald
Je ne comprends pas le classement que donne Musk. Il y a déjà tellement de monde sur Twitter que très peu de gens le télécharge encore, alors que Truth Social est récent. Mais au niveau utilisation, il semble que quasiment personne n’utilise Truth Social. D’ailleurs, même le Perdant-en-Chef, qui a chouiné des jours pour avoir été banni de Twitter, ne l’utilise pas. On se demande pourquoi.
Martin_Penwald
@Dahita<br /> Non, mais sérieusement, éduquez-vous avant de sortir des énormités pareilles. Biden, Pelosi, Schumer, Manchin, Buttegieg, Obama, Clinton et beaucoup d’autres dans le parti, au parlement, au sénat ou au gouvernement seraient chez LREM ou Les Républicains en France.<br /> En effet, arrêtez de tout voir selon le prisme français.
Popoulo
@Martin Penwald : mdr…
Dahita
Oh il faut me tutoyer, je ne suis pas tres complique.<br /> Tu viens de comparer tout ce petit monde a la France, donc tu vois ca a travers le prisme Francais, pas moi. Vouloir les soins gratuits pour tous, la securite des emplois de l’etat, plus de taxe sur les salaires « aises » et sur les vilaines corporations, c’est un programme… a gauche. Enfin c’est meme pas comme si je parlais d’opinion la einh, c’est la definition de la gauche quand meme.<br /> Quand a Bernie il est carrement « progressiste », donc a gauche de la gauche! Et c’est moi qui dit des enormites? Franchement…
Goodbye
Je parle de TWITTER !<br /> Mais je te rejoins là-dessus, Twitter ne reflète en rien la réalité.
Martin_Penwald
Donc, selon vous, Macron est de gauche ?<br /> Être à la gauche des nazis ne fait pas de quelqu’un un gauchiste.<br /> Il y a au moins 3 axes orthogonaux pour se définir politiquement, séparer en gauche/droite est trop simpliste.<br /> Gauche/droite : c’est un positionnement économique, essentiellement sur la taxation et la répartition des richesses.<br /> Démocrate/autoritaire : c’est un positionnement sur le mode de gouvernance<br /> Progressiste/conservateur : c’est positionnement sur les droits civiques pour les minorités éthniques, sexuelles, religieuses…<br /> On peut être de droite et progressiste, comme le parti démocrate, être progressiste ne veut pas dire être de gauche.<br /> On peut être de gauche, conservateur et autoritaire, comme Che Guevara.<br /> On peut de droite, conservateur et autoritaire, comme le parti républicain.<br /> Bernie Sanders ou Alexandria Ocasio-Cortez sont de centre-gauche, progressistes et démocrates. Être d’extrême-gauche, à la gauche de la gauche, c’est vouloir abolir le capitalisme. Aucune figure proéminente de la vie politique aux États-Unis ne s’approche de cette position.<br /> Musk, par son comportement, comme on l’a vu plusieurs fois, est de droite, assez autoritaire, et pas très progressiste. Et le plus souvent, il ne sait pas de quoi il parle, comme on le voit ici. Twitter a déjà reconnu que les contenus de droite et d’extrême droite étaient favorisés sur la plate-forme, ce qui porte un coup aux élucubrations selon lesquelles la droite est censurée.<br /> Oui, il est vrai que les contenus haineux sont supprimés selon les règles d’utilisation, mais ce n’est pas la faute de Twitter si les propos haineux viennent plus souvent de la droite autoritaire.
rexxie
Il n’y a pratiquement rien à gauche du centre aux USA.
ABC
Le libertarisme dont se revendique Musk n’est qu’une forme de fascisme, économique, social, politique.<br /> Le « fun » avec des révisionnistes, des anti-tout, des prédateurs, des climatosceptiques, des extrémistes ou des suprématistes… Wow… Ça donne quoi ? <br /> Si on autorise tout et son contraire sous prétexte que tout est bon à dire, c’est la jungle. Une jungle où les plus tarés sèment la terreur et finissent par dicter leurs lois, même en étant une minorité. Ce que certains réseaux sociaux dénoncent de ne pas être tout en jouant double jeu avec les dégâts que l’on sait.<br /> Apparemment, suite à ses délires de pseudo liberté totale de parole sur Twitter, Musk tente de rassurer. Ça sent le discours recadré par ses conseillés en communication. Pour calmer le jeu. Pas sûr qu’avec ce type la qualité du réseau social y gagne en objectivité et en bienveillance. Il ferait mieux de retourner faire joujou avec ses voitures et ses fusées. Pour le reste, je ne vois pas en quoi il est différent ou mieux que ses potes de Facebook ou Tiktok.
ABC
Musk est un esprit brillant, mais il a l’empathie d’une moule.
Dahita
Bernie lui-meme se definit comme « democratic socialist », quand il est associe au courant liberal par les politiques aux US pour ses idees « progressites ».<br /> en.wikipedia.org<br /> Political positions of Bernie Sanders<br /> The political positions of Bernie Sanders are reflected by his United States Senate voting record, public speeches, and interviews. He is a self-described democratic socialist. Bernie Sanders is an independent senator from Vermont who has served in government since 1981.<br /> In 2016, Sanders campaigned for the Presidency of the United States in the Democratic primaries. His proposed policies emphasize reducing economic inequality.<br /> Bernie n’est pas de centre gauche. Il est totalement a gauche, et sur certains sujets de societe, a gauche de la gauche.<br /> AOC est carrement une activiste democrate-socialiste , selon ses propres termes, qui veut « defund the rich » comme tu le sais. Elle est aussi plus a gauche que les democrates. D’ailleurs je la cite elle-meme: « Alexandria Ocasio-Cortez saluted the Biden administration on Friday, saying the new president had exceeded progressives’ expectations in his first 100 days in the White House. »<br /> en.wikipedia.org<br /> Alexandria Ocasio-Cortez<br /> Progressive Era<br /> Repression and persecution<br /> Moi je veux bien que l’on ait des idees differentes, mais la ce sont des faits quand meme.
Martin_Penwald
Qu’est-ce que vous n’avez pas compris dans mon message précédent ? Arrêtez de répondre si vous êtes incapable de réaliser que limiter sa réflexion politique à gauche/droite est trop binaire pour avoir une discussion constructive. Sanders et Ocasio-Cortez NE SONT PAS d’extrême-gauche, relisez bien les liens que vous avez donnés.<br /> Taxer les riches, ça ne veut pas dire être d’extrême gauche, ou alors Eisenhower et Nixon étaient des communistes. Regardez les taux d’imposition de l’époque.
JohnLemon
Elon Musk veut soit disant un réseau plus neutre, favorisant la liberté d’expression.<br /> Pour nous parler le lendemain de « fun ».<br /> À partir de là tout est dit.<br /> Ça va être un gigantesque tombereau d’excréments anarcho-facho-libertariens où la loi de la Jungle la plus dérégulée qui soit sera de rigueur.<br /> Il peut renommer Twitter en Circus Maximus, il n’y aura plus grande différence entre les deux.
Dahita
Ils sont bien a gauche de la gauche aux USA. Desole einh!
Blackalf
Il faut savoir que Martin_Penwald vit et travaille en Amérique du Nord, peux-tu en dire autant ?
Passion1
Vous êtes drôle a comparer Républicain/démocrate ou Gauche/droite , ce sont des illusions .<br /> Leurs seul but , c’est le capitaliste mondialiste .
Martin_Penwald
Bah, ça veut pas forcément dire que je m’y connais mieux qu’un autre.<br /> Cela dit, quand j’ai émigré au Canada, j’ai commencé à noter des différences dans la façon dont la politique est abordée par rapport à la France. Et dans la foulée, je me suis un peu intéressé à ce qui se fait aux États-Unis puisque j’y passe souvent. Ce qui m’a amené justement à me rendre compte de l’ambiance en matière de politique.<br /> Quand on traverse les États-Unis, plus de 90% du temps, on est en dehors des grandes villes, dans les milieux ruraux traditionnellement plus conservateurs. Or, à part la radio publique NPR parfois, on capte à la radio soit des stations de country qui débitent toujours la même chanson¹ (la campagne, c’est super et, souvent implicitement, en ville il n’y a que des truands), soit des émissions d’opinion très très à droite. Forcément, ça biaise les idées.<br /> Anecdote à ce sujet : en 2012, on n’avait l’impression qu’il n’y avait que Romney comme candidat à la présidence, donc il y a effectivement eu une surprise quand Obama a gagné, ce qui a exacerbé le sentiment que les démocrates trichaient aux élections.<br /> Il y a effectivement un sentiment, erroné mais entretenu par les médias de droite (Fox News en particulier), d’être abandonné par les élites des côtes.<br /> De ce fait, toutes les idées progressistes qui entrent en conflit avec le mode de vie local sont rejetées sans même être écoutées, bien qu’elles n’influencent pas ce mode de vie (par exemple, ça ne gêne personne que 2 personnes de même sexe puissent se marier, mais l’extrême droite religieuse en fait un sujet majeur de sa plate-forme pour faire oublier qu’elle ne fait rien pour le peuple).<br /> C’est un problème qui apparaît de manière plus pointue avec ce rachat de Twitter. On voit beaucoup de messages, que ce soit sur Clubic ou ailleurs, qui se résument en gros à《 Ha ! Ha ! Niklesgauchiasses 》.<br /> Ce qui a une certaine logique pour une frange de la population, même si dans les faits, Twitter relaie joyeusement les points de vue de droite voire d’extrême droite. Mais le pointer nécessite de développer un minimum, et on tombe vite dans le hors-sujet comme on le voit ici.<br /> Ce qui est retiré de Twitter, ce sont les messages de haine, les incitations à la violence, et les tentatives de harcèlement. En dehors de ça, il y a effectivement des trucs qui ne passent pas mais l’algorithme de bannissement n’est pas parfait et ça peut toucher n’importe qui de façon aléatoire.<br /> Le produit que vend Twitter, ce sont les informations glanées auprès des gens qui l’utilisent. Plus il y a de gens, plus Twitter peut se faire du pognon. Or, comme le mentionnent @ABC et @JohnLemon plus haut, c’est qu’autoriser les propos les plus haineux va effectivement faire fuire pas mal de monde, et de ce fait diminuer la valeur de l’entreprise. C’est la raison pour laquelle Twitter modére les comptes.<br /> Cependant, rien n’empêche les éléments les plus extrêmes de la société d’aller épancher leur haine sur des réseaux plus confidentiels, leur liberté d’expression n’est pas bridée. Mais il semblerait que ça ne les amuse pas et qu’ils préfèrent venir faire_caca en direct sur les personnes qu’ils détestent.<br /> D’où les pleurnichages sur la liberté d’expression, qui n’a in fine aucun rapport avec la politique de modération de Twitter, politique choisie pour maximiser les profits de l’entreprise.<br /> ¹: attention, ça ne veut pas dire qu’il n’y a pas d’artistes progressistes. Et d’ailleurs, puisqu’on peut évoquer de façon tangentielle les chouinements sur la ”cancel culture” (c’est lié dans la rhétorique républicaine), mentionnons les Dixie Chicks, groupe de bluegrass, country et pop qui ont été effectivement ”cancellées” pour avoir osé reproché à Bush le minus d’avoir lancé la guerre en Irak.
Jolan
Je suis d’accord, il n’y a pas de réelle gauche au US.<br /> Mais beaucoup de Républicain ne sont pas beaucoup plus à droite que certains Démocrates.<br /> Car si on exclu les extrémistes de ces 2 partis, la grande différence entre républicains et démocrates n’est pas tant un problème de gauche ou de droite, mais un problème de fédéralisme. Beaucoup d’américains voient Washington comme certains français voient Bruxelles.<br /> Par exemple, l’Arizona état républicain de John McCain (opposant d’Obama à sa première élection), dispose d’une sécurité sociale depuis 2000. Le soucis n’était donc pas tant une sécurité sociale, qu’une sécurité sociale imposée par Washington.<br /> Quoiqu’il en soit, Musk devra faire avec les lois européennes (entre autres) beaucoup moins permissives que les étasuniennes en matière de liberté d’expression.
_Troll
Il a peut etre acheter Tweeter pour l aider a se faire elire president.
ibin_batuno
@Martin_Penwald : Franchement bravo , c’est l’une des réponses les plus intelligemment construite que je viens de lire. Ce qui est dommage dans l’histoire c’est que les pourvoyeurs de « liberté d’expression » sont souvent des nostalgiques d’époque plus lointaine où l’on pouvait se permettre de faire des blagues « misogynes, un peu raciste etc… » .Du coup ils n’arrivent pas à s’adapter à l’époque dans laquelle nous vivons ou une large majorité du consensus sociale ne tolère plus de tels actes.
Dahita
Ca fait 20 ans que j’habite aux USA. Oui, je peux en dire autant. Mais encore une fois, il suffit juste de lire ce que j’ai poste pour verifier. Et honnetement, quand on ne sait pas que Bernie Sanders est l’equivalent des ecolos en France, venir parler politique et carrement donner des lecons sur le schema politique US, ca fait un peu sourire.
leulapin
Goodbye:<br /> Je ne sais pas pour la France, mais USA c’est 50/50, voir une majorité pour l’extrême gauche.<br /> L’extrême gauche est sur mastodon quasi uniquement pour l’europe, et aux us ce n’est pas un débat droite gauche mais républicains vs démocrates, les deux tendances seraient classées comme « de droite » en France.<br /> Ce que Musk vise ce sont les politiques libérales qui visent à limiter le racisme, sexisme, l’antisémitisme etc. en ligne, soit quelque chose de pas spécialement de gauche ou droite. C’est pour ces raisons que des gens comme trump ont été sortis de twitter, pas parce qu’ils étaient de droite.<br /> Je maintiens donc que viser ces politiques de modération va favoriser l’extrême droite uniquement.
leulapin
Des gens qui préparent une révolution (ce qui définit la différence gauche/extrême gauche) ne le font pas sur twitter, éventuellement communiquent via de l’éditorial sur facebook mais là encore ça reste très partiel/rare.<br /> Globalement l’usage de moyens de communication aussi faibles en termes de sécurité que des téléphones mobiles grand public ou des sites hébergés sous patriot act comme les grands réseaux sociaux exclue une activité révolutionnaire quelconque (dans la durée en tous cas ).
Dahita
leulapin:<br /> s qui préparent une révolution (ce qui définit la différence gauche/extrême gauche) ne le font pas sur twitter, éventuellement communiquent via de l’éditorial sur facebook mais là encore ça reste très partiel/rare.<br /> Arrete Leulapin, arrete. Tu vas me faire mourir de rire <br /> https://twitter.com/ShaunKing
leulapin
En quoi c’est un contre exemple ou un truc rigolo?<br /> Défendre les droits de l’homme ça n’a rien d’exceptionnel ou qui puisse être relié à l’extrême gauche. De ce que j’en lis sur lui le gars n’a rien qui le relie à l’extrême gauche (marié, légaliste…)<br /> Sa théorie du lien entre Musk et une mentalité d’apartheid est intéressante par contre pour les quelques tweets que j’ai lu de sa part.<br /> Pour expliquer autrement, prends ça : Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale — Wikipédia.<br /> (convention dont on peut présumer qu’elle est une base des modérations anti haine en ligne)<br /> Et cherche la proportion de gouvernements d’extrême gauche dans les signataires… (en France c’était les gaulistes quand on l’a signée par ex.)<br /> Il n’y a pas de lien entre le refus du racisme, ou du sexisme ou autre et l’extrême gauche.<br /> Le seul lien éventuel qu’on peut trouver est qu’une partie de l’extrême gauche du 19e a été pionnière sur ces questions… ça fait un siècle et demi Louise Michel et les Kanaks
Dahita
Shaun King est un activiste radical de gauche. Je peux pas faire mieux, la, vraiment.
leulapin
Qui le place ainsi politiquement? Trump? Le KKK?<br /> Parce que si on écoute les néonazis chez nous marine le pen est une gauchiste… si on écoute la droite et l’extrême droite, la france insoumise c’est de l’extrême gauche, si on écoute zeymour l’écologie c’est le l’islamisme, si on écoute le premier ministre la ligue des droits de l’homme c’est de l’islamo gauchisme etc.<br /> (et du coup lutte ouvrière doit être quelque part dans une dimensions parallèle politiquement )<br /> J’ajouterai aussi qu’un contre exemple (si l’exemple était pertinent) n’invalide absolument pas ce que je dis. Il y a toujours des exceptions.
Dahita
Nan mais ca recommence. Alors a ce moment la qui classe Trump extreme droite? Les democrates?<br /> Shaun King est un activiste radical de gauche tres connu aux US, l’oppose direct de Trump en termes d’ideologie, et voila. Tu viens dire qu’ils ne se servent pas de Twitter, c’est totalement faux. C’est fou quand meme.
leulapin
L’ensemble des commentateurs politiques l’ont classé ainsi, et pour ses liens avec Richard Spencer et Bannon, et pour son père ayant participé au KKK et pour le contenu identitaire et xénophobe de sa campagne présidentielle… Donc les démocrates oui, les républicains également et l’ensemble des scrutateurs de la politique américaine en occident.<br /> Juste le régime américain n’est pas un régime présidentiel comme en France donc les menaces de black out budgétaire etc. l’ont empêché de gouverner de manière trop extrême au concret (même si la marche sur le capitole et son refus du résultat électoral ne laisse pas grand doute non plus sur l’extrémisme…) mais l’idéologie du monsieur ne fait aucun doute.<br /> Et si on reprend votre grille d’analyse les républicains intégralement opposé à trump idéologiquement comme McCain, Susan Collins, Flake (pro immigration, libéraux etc.) ils étaient d’extrême gauche aussi?
Voir tous les messages sur le forum

Lectures liées

Huawei AppGallery : une faille vous permet de télécharger gratuitement des applications payantes
Google Photos : vous pouvez enfin supprimer les photos directement d'un album, mais il y a un hic
WhatsApp : les fonctionnalités de la future offre premium commencent à prendre forme
Après la Russie, Google bloque également les mises à jour d'applications payantes en Biélorussie
Instagram a changé son logo, vous non plus vous n’aviez pas remarqué ?
Apple rate de peu le 1er avril avec sa nouvelle politique concernant les abonnements sur l'App Store
Surprise ! Elon Musk laisse entendre qu'il pourrait racheter Twitter, mais pour moins cher
Uber Eats se fait un petit festin de nouvelles fonctionnalités alléchantes
Apple vous donne plus de contrôle sur son application Podcasts
Plus de 1,5 million d'applications sur l'App Store et le Google Play Store n'auraient plus reçu de mise à jour
Haut de page