Google désactive sa fonction d’avertissement sur la censure chinoise

08 janvier 2013 à 16h19
0
Google met fin à un système permettant aux utilisateurs de Chine d'être avertis lorsque certains résultats de recherche peuvent être bloqués du fait de la censure. Cet outil avait été mis en place il y a moins d'un an.

Google vient discrètement de mettre fin à un système permettant aux utilisateurs de savoir quels type de recherche peuvent être sujettes à la censure. La firme a simplement confirmé au Wall Street Journal la fermeture de l'outil sans pour autant livrer d'avantage de précisions.

0190000005642682-photo-image1.jpg
Ce système permettait aux utilisateurs situés en Chine d'être avertis, lorsqu'ils entrent un mot clé sur le moteur de recherche, si ce dernier peut diriger vers des liens bloqués. « En incitant les gens à revoir leurs requêtes, nous espérons réduire ces perturbations et améliorer notre expérience de l'utilisateur de la Chine continentale », précisait ainsi la firme en mai dernier.

Si l'argument invoqué à l'époque par le géant américain semblait clair, il faisait néanmoins référence aux accusations de cyber-attaques proférées début 2010 à l'encontre de la Chine. La société américaine expliquait que plusieurs comptes Gmail de journalistes et dissidents locaux avaient été piratés et menaçait de fermer sa filiale chinoise. Google avait finalement décidé de rediriger le site google.cn vers google.com.hk.

Google laisse donc de côté ses notifications de la censure chinoise. Un choix qui pourrait peut-être servir à réchauffer les relations entre les deux entités. De son côté, Eric Schmidt, le président du conseil d'administration de la firme est actuellement en Corée du nord pour un « voyage à titre personnel » selon la communication du groupe. Il pourrait, qui sait, faire un crochet par la Chine avant son retour.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

NVIDIA en discussion avancée pour le rachat d'ARM pour au moins 32 milliards
Renault annonce une perte record de près de 7,3 milliards d'euros
Elon Musk veut fournir des logiciels, des batteries et des moteurs à d'autres constructeurs
Pour Windows Defender, CCleaner est une app indésirable
La première station de recharge à hydrogène ferroviaire annoncée en Allemagne
Rocambole : l'application est enfin de retour sur le Google Play Store !
L'électricité produite en Europe au premier semestre provenait majoritairement d'énergies renouvelables
Windows : le bug de recherche dans l'Explorateur bientôt réglé... Huit mois après
Freebox Pop : la fibre, l'expérience TV et le répéteur Wi-Fi à l'honneur de la campagne d'affichage de la box
L'évasion Carlos Ghosn financée en Bitcoins
scroll top