Belgique : Google et la presse trouvent un accord

13 décembre 2012 à 09h01
0
Google et une partie de la presse belge francophone viennent de trouver un accord au sujet de la rémunération et du référencement des contenus de presse sur le moteur de recherche. Toutefois, le géant américain nie la mise en place pour le futur d'une redevance en échange de l'indexation des articles.

00DC000002788774-photo-drapeau-belge-belgique.jpg
« Nous avons décidé avec les quotidiens de collaborer et d'arrêter sept ans de litiges fatigants pour tout le monde, de mettre toutes ces guerres du passé de côté, et de travailler sur un partenariat ». Voilà ce qu'a expliqué auprès de l'AFP Thierry Geerts, patron de Google Belgique. Un accord a donc été trouvé entre d'un côté la firme américaine et de l'autre les représentants de la presse.

Depuis 2006, les deux parties se livrent une bataille devant les tribunaux afin que Google paie une redevance pour avoir le droit de référencer les contenus de titres comme Le Soir, L'avenir ou La libre Belgique. Le conflit avait finalement abouti en juillet 2011 par la décision de Google de supprimer purement et simplement les contenus des différents quotidiens représentés par Copiepresse de son index.

Revenus à la table des négociations, les responsables indiquent désormais avoir trouvé un accord dont la nature reste, pour l'heure actuelle, relativement floue. Si Google et les éditeurs confirment avoir réglé leurs différends, le moteur de recherche conteste le versement d'une redevance pour avoir le droit de publier les articles appartenant aux éditeurs.

De son côté, Le Monde précise pourtant que Google devra verser une indemnisation représentant « entre 2 % et 3 % du chiffre d'affaires de la presse belge francophone, soit près de 5 millions d'euros ». Toutefois, cet accord ressemble à un « règlement de passif » puisqu'il pourrait ne pas régler la question des droits pour les prochaines années. Le quotidien ajoute également que les signataires de l'accord se sont engagés à ne pas communiquer sur le montant de la transaction.

Il faut dire que cet accord pourrait donner un signal fort en direction d'autres pays comme la France ou l'Italie qui souhaitent également que Google mette la main à la poche pour son activité de référencement de la presse. Si une brèche est effectivement ouverte, Google pourrait avoir du mal à lutter contre l'émergence en Europe d'un droit voisin ouvrant droit à une rémunération pour la presse présente en ligne.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Actualités récentes

10 jeux bacs à sable et simulateurs de promenades pour explorer l'univers malgré le confinement
Le TOP des promos high-tech à saisir ce samedi soir en attendant le Black Friday
Test vélo électrique VanMoof S3 : une jolie réussite
Le smartphone POCO M3 est (déjà) en promo chez Amazon !
Test Creative Outlier Air V2 : des écouteurs toujours aussi bien pensés, à l’autonomie monstrueuse
La célèbre enceinte Ultimate Ears Megaboom à moins 46% ce week-end
Qu'est-ce qu'un spyware et comment s'en protéger avec un antivirus ?
100€ de remise immédiate sur le Marshall Monitor II ANC chez Amazon
Une TV QLED TLC de 65 pouces à un prix imbattable pour le Black Friday (100 € ODR)
Idée cadeau Noël : la célèbre Fabrique à histoires Lunii est de retour en promo
Haut de page