Taxer les liens de recherche ? Google menace, Bercy consulte

01 juin 2018 à 15h36
0
Le dialogue semble se poursuivre entre représentants du gouvernement et de Google au sujet de l'éventualité d'établir un droit conduisant à un rémunération pour chaque éditeur de presse en ligne pour chaque lien référençant leurs contenus. Si le groupe américain estime que taxer de tels liens serait néfaste pour Internet, une réunion s'est tout de même tenue en fin de semaine dernière.

00FA000004812470-photo-logo-google.jpg
Depuis la rentrée, des représentants de la presse font part de leurs propositions afin que soit mis en place un droit voisin qui obligerait les services de référencement (Google en tête) à verser une sorte de redevance aux sites de presse. Décriée par le principal intéressé, la proposition est néanmoins soutenue par les éditeurs.

Afin de dénouer cette épineuse question, le ministère de l'Economie numérique situé à Bercy a organisé un rendez-vous ce vendredi avec les responsables de Google. Ces derniers ont ainsi rappelé leur franche opposition à un tel projet considéré comme « dommageable pour les internautes et pour internet. Nous sommes heureux d'avoir poursuivi aujourd'hui notre discussion avec le cabinet de la ministre, et avons souligné notre souhait de prolonger notre dialogue avec les éditeurs de presse », ajoute Olivier Esper, directeur chargé des politiques publiques chez Google France.

Plus tôt, Google avait envoyé une lettre au gouvernement dans laquelle il rappelait qu'il ne « peut accepter que l'instauration d'un droit voisin pour le référencement de sites de presse français mette en cause son existence même et serait en conséquence contraint de ne plus référencer les sites français ». Une menace visiblement entendue par le ministère de l'Economie numérique.

Si Fleur Pellerin entend donc maintenir le dialogue avec Google, la position semble plus tranchée du côté du ministère de la Culture.Aurélie Filippetti a placé les premiers éléments constituant une ligne de défense pour les éditeurs français. A ce titre, Reuters précise que la ministre a jugée cette éventuelle taxation de l'indexation de certains résultats de recherche comme « extrêmement pertinente » devant la commission des Affaires culturelles de l'Assemblée nationale.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC One A9 : le faux jumeau de l'iPhone 6
Le créateur du Bitcoin n’est finalement pas celui que l’on croyait
On Refait le Mac : premières impressions sur l'iPhone 6
Infos US de la nuit : incertitudes sur la date de lancement de l'iPhone 6
Black Friday : elle achète un iPhone 6 et se retrouve avec des patates
Alimentation de 850 W pour le multi-GPU chez Corsair
De Facebook... à Sexebook, réseau social coquin ?
Netflix perdra Starz fin février 2012
Test Internet Explorer 8 : le dernier IE avant la refonte
Test Internet Explorer 9 : un navigateur en net progrès
Haut de page