La Cnil demande à Google un report des nouvelles règles de confidentialité

01 juin 2018 à 15h36
0
La Commission Informatique et Libertés épingle Google et sa nouvelle politique de gestion des données. La Cnil estime que la firme américaine ne fournit pas d'informations suffisantes aux internautes sur ces changements.

00FA000004963694-photo-google-target-logo-cible-sq-gb.jpg
La Cnil vient de publier une note dans laquelle elle critique ouvertement la politique de gestion des données récemment présentée par Google. L'autorité française précise que la firme ne respecte pas les exigences de la Directive européenne sur la protection des données en informant insuffisamment les utilisateurs. Elle se dit même « particulièrement inquiète des nouvelles possibilités de croisements de données entre les services et vont poursuivre leurs investigations ».

Suite à ce constat, la Cnil demande à Google d'effectuer « un report de la mise en œuvre des nouvelles règles ». Dans une lettre (.pdf), elle estime que « la fusion des règles de confidentialité des services de Google rend impossible la compréhension des données personnelles collectées, des finalités, des destinataires et des droits d'accès pertinents pour chaque service ».

Pour rappel, Google a déjà précisé qu'à la date du 1er mars prochain, elle simplifiera l'ensemble des règles de confidentialité de plusieurs de ses services. Par exemple, ces nouvelles règles permettront à un service de Google d'exploiter plus directement les informations partagées sur un autre produit. Le détenteur d'un compte Google sera donc véritablement identifié en tant qu'un seul individu utilisant aussi bien Gmail, Google Search, Youtube ou Google Agenda.

De son côté, la Cnil estime que cette nouvelle politique de traitement des données est à scruter attentivement dans la mesure où « Google représente plus de 80 % du marché européen des moteurs de recherche, environ 30 % du marché européen des smartphones, 40 % du marché mondial de la vidéo en ligne et plus de 40 % du marché mondial de la publicité en ligne, Google Analytics est aussi l'outil de suivi le plus utilisé par les sites web européens ».

Un nouveau rendez-vous devrait être programmé entre les responsables de Google et plusieurs représentants des Cnil d'Europe. En attendant, Google n'a pas indiqué s'il comptait effectivement reporter la mise en place de ses nouvelles règles de confidentialité.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

MWC 2012 : présentation vidéo du Samsung Beam, un smartphone doté d’un pico projecteur
TomTom subit une baisse de 67 % de son bénéfice net
Le client uTorrent bientôt disponible sur Android
MWC 2012 : présentation vidéo de HTC Sense 4 !
Les industriels demandent aux représentants politiques de réformer la Copie privée
Microsoft dévoile un prototype d'interface mêlant transparence et détection de mouvements
MWC 2012 : présentation vidéo du HTC One S
Mobiles : l'Europe veut
Google+ : 3 minutes par mois et puis s'en va
MWC 2012 : Présentation du Nokia Lumia 900
Haut de page