Google revoit sa politique de gestion des données

Guillaume Belfiore
Par Guillaume Belfiore, Rédacteur en chef adjoint.
Publié le 25 janvier 2012 à 08h44
0082000003522072-photo-google-logo-sq-gb.jpg
Google annonce la mise en place prochaine d'une nouvelle politique de gestion des données simplifiant l'usage de celles-ci au sein de ses différents services web.

Alma Whitten, responsable du département Privacy chez Google, explique que la société procédera bientôt à une simplification drastique des règles de confidentialité des services de Google. Plusieurs efforts avaient déjà été fournis en septembre 2010 mais désormais, plutôt que d'avoir plus de 60 documents différents, Google n'en proposera qu'un seul valable pour l'ensemble de ses produits.

Ces changements entreront en vigueur au 1er mars. Pour Google il s'agit d'obtenir davantage de souplesse. Ces nouvelles règles permettront à un service de Google d'exploiter plus directement les informations partagées sur un autre produit. Le détenteur d'un compte Google sera donc véritablement identifié en tant qu'un seul individu utilisant aussi bien Gmail, Google Search, Youtube ou Google Agenda.

Google explique que cette unification lui permettra de lever plusieurs barrières tout en offrant aux internautes une expérience plus riche. En revenant sur les interactions existantes comme l'intégration du carnet d'adresses de Gmail au sein de Google Calendar, la société californienne explique : « mais Google pourrait faire bien plus pour vous en vous aidant à partager davantage d'informations avec...vous ».

Outre la récente introduction de Google+ au sein du moteur de recherche pour l'obtention de résultats personnalisés, Google sera en mesure de notifier l'utilisateur qu'il risque d'être en retard à un rendez-vous en combinant les informations de son agenda à sa position géographique de Google Maps sur Android ainsi qu'au trafic en temps réel. Google ne s'en cache pas, ce mécanisme permettra également de retourner des publicités bien plus ciblées et de mieux comprendre les requêtes ambigües au sein de son moteur pour les homonymes.

Alma Whitten rappelle par ailleurs que Google continuera d'étoffer son service Data Liberation, permettant d'exporter ses données en dehors du réseau de Google. Dernièrement les employés chargés de ce projet ont ajouté la possibilité d'extraire ses fichiers stockés sur Google Documents.

Pour obtenir davantage d'informations sur cette nouvelle politique de vie privée, rendez-vous sur cette page.
Guillaume Belfiore
Par Guillaume Belfiore
Rédacteur en chef adjoint

Je suis rédacteur en chef adjoint de Clubic, et plus précisément, je suis responsable du développement éditorial sur la partie Logiciels et Services Web.

Vous êtes un utilisateur de Google Actualités ou de WhatsApp ?
Suivez-nous pour ne rien rater de l'actu tech !
Commentaires (0)
Rejoignez la communauté Clubic
Rejoignez la communauté des passionnés de nouvelles technologies. Venez partager votre passion et débattre de l’actualité avec nos membres qui s’entraident et partagent leur expertise quotidiennement.