Faute de succès, Google ferme Google Health et PowerMeter

27 juin 2011 à 13h08
0
04390972-photo-powermeter.jpg
Google vient d'annoncer la fermeture prochaine de deux de ses services, à savoir Google Health et PowerMeter, centrés sur les domaines de la santé et de l'énergie.

Parmi les nombreux projets et services lancés chaque année par Google, il y en certains qui ne trouvent pas leur public et finissent par fermer : c'est ce qui attend les services Health et PowerMeter, dont la mise à mort est respectivement programmée pour le 1er janvier 2012 et septembre 2011.

Lancé en mai 2008 principalement à destination des Etats-Unis (le service n'a jamais été traduit), Google Health a suscité une polémique en raison du caractère confidentiel des informations que l'internaute est invité à entrer pour compléter son dossier médical en ligne. Malgré des accords réalisés aux USA avec des cabinets médicaux et des pharmacies, le service n'a pas convaincu les foules, les internautes étant visiblement peu enclins à confier des informations aussi confidentielles au service en ligne.

PowerMeter, quant à lui, a vu le jour fin 2009 et proposait aux utilisateurs du service des statistiques sur leur consommation d'énergie à condition d'utiliser des appareils compatibles. Là encore, Google s'est associé avec différents partenaires, comme General Electric ou Energy-Inc, mais le service n'a pas su convaincre les foules. La firme de Mountain View se félicite néanmoins d'avoir pris part à la prise de conscience collective du public vis-à-vis de la question de l'économie d'énergie : « Nous sommes ravis que PowerMeter ait pu servir à démontrer l'importance de ce système, et servir de modèle. Malheureusement, nos efforts n'ont pas payé aussi rapidement que nous le souhaitions, et nous désactivons donc le service » explique le blog de Google.

Dans les deux cas, on notera que Microsoft a de son côté lancé une variante : HealthVault côté médical, et Hohm côté énergie. Ce dernier se focalise principalement sur les véhicules électriques.

Ce ne sont pas les premiers services de Google à être fermé faute de succès : le plus récent et représentatif en date est sans doute Google Wave, qui a tiré sa révérence le 5 août 2010 - le projet perdure aujourd'hui en Open Source grâce à la fondation Apache.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Coronavirus : Bill Gates va faire construire des usines pour fabriquer les 7 vaccins les plus prometteurs
Une association pointe du doigt Amazon, qui livre toujours des produits hors hygiène et alimentaire
Comment fonctionne la nouvelle attestation de déplacement sur smartphone ?
La nouvelle attestation de déplacement sur smartphone sera disponible le 6 avril
Coronavirus : comment l'Iran et l'Espagne gèrent la crise d'un point de vue technologique
Blue Origin pousse ses employés à développer une fusée touristique malgré le coronavirus
Le coronavirus ne booste pas le e-commerce, bien au contraire, selon la FEVAD
Et de trois ! Un nouveau prototype de Starship détruit lors d'un test de réservoir
Audi : pas de version 100 % électrique pour la berline premium A8
L'iPhone 9 s'appellerait finalement iPhone SE, et serait disponible ... demain
scroll top