Faute de succès, Google ferme Google Health et PowerMeter

27 juin 2011 à 13h08
0
04390972-photo-powermeter.jpg
Google vient d'annoncer la fermeture prochaine de deux de ses services, à savoir Google Health et PowerMeter, centrés sur les domaines de la santé et de l'énergie.

Parmi les nombreux projets et services lancés chaque année par Google, il y en certains qui ne trouvent pas leur public et finissent par fermer : c'est ce qui attend les services Health et PowerMeter, dont la mise à mort est respectivement programmée pour le 1er janvier 2012 et septembre 2011.

Lancé en mai 2008 principalement à destination des Etats-Unis (le service n'a jamais été traduit), Google Health a suscité une polémique en raison du caractère confidentiel des informations que l'internaute est invité à entrer pour compléter son dossier médical en ligne. Malgré des accords réalisés aux USA avec des cabinets médicaux et des pharmacies, le service n'a pas convaincu les foules, les internautes étant visiblement peu enclins à confier des informations aussi confidentielles au service en ligne.

PowerMeter, quant à lui, a vu le jour fin 2009 et proposait aux utilisateurs du service des statistiques sur leur consommation d'énergie à condition d'utiliser des appareils compatibles. Là encore, Google s'est associé avec différents partenaires, comme General Electric ou Energy-Inc, mais le service n'a pas su convaincre les foules. La firme de Mountain View se félicite néanmoins d'avoir pris part à la prise de conscience collective du public vis-à-vis de la question de l'économie d'énergie : « Nous sommes ravis que PowerMeter ait pu servir à démontrer l'importance de ce système, et servir de modèle. Malheureusement, nos efforts n'ont pas payé aussi rapidement que nous le souhaitions, et nous désactivons donc le service » explique le blog de Google.

Dans les deux cas, on notera que Microsoft a de son côté lancé une variante : HealthVault côté médical, et Hohm côté énergie. Ce dernier se focalise principalement sur les véhicules électriques.

Ce ne sont pas les premiers services de Google à être fermé faute de succès : le plus récent et représentatif en date est sans doute Google Wave, qui a tiré sa révérence le 5 août 2010 - le projet perdure aujourd'hui en Open Source grâce à la fondation Apache.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

Tesla aurait six ans d’avance technologique sur ses principaux concurrents
Le cascadeur Mike Hughes meurt après le crash de sa fusée artisanale
Comment l'Unreal Engine a permis de créer l'univers de The Mandalorian
Apple refuse que les méchants des films utilisent un iPhone
Combien de GameBoy originaux sont encore dans les stocks de Nintendo ?
Selon Gary Kasparov, l'intelligence artificielle fera disparaître 96% des emplois
Huawei présente le Mate Xs : son smartphone pliant sera disponible en mars pour 2499€
Coronavirus : la Chine surveille WeChat et Twitter pour faire taire les critiques
Microsoft détaille les caractéristiques de sa Xbox Series X
La Commission européenne veut que les batteries de smartphone soient plus faciles à remplacer

Notre charte communautaire

1. Participez aux discussions

Nous encourageons chacun à exprimer ses idées sur les sujets qui l'intéressent, et à faire profiter l'ensemble de la communauté de son expertise sur un sujet particulier.

2. Partagez vos connaissances

Que vous soyez expert ou amateur passionné, partagez vos connaissances aux autres membres de la communauté pour enrichir le niveau d'expertise des articles.

3. Échangez vos idées

Donnez votre opinion en étayant votre propos et soyez ouverts aux idées des autres membres de la communauté, même si elles sont radicalement différentes des vôtres.

4. Faites preuve de tolérance

Qu'il s'agisse de rédacteurs professionnels ou amateurs, de lecteurs experts ou passionnés, vous devez faire preuve de tolérance et vous placer dans une démarche d'entraide.

5. Restez courtois

Particulièrement lorsque vous exprimez votre désaccord, critiquez les idées, pas les personnes. Évitez à tout prix les insultes, les attaques et autres jugements sur la forme des messages.

6. Publiez des messages utiles

Chaque participation a vocation à enrichir la discussion, aussi les partages d'humeurs personnelles ne doivent pas venir gêner le fil des échanges.

7. Soignez votre écriture

Utilisez la ponctuation, prohibez le langage SMS et les majuscules, relisez-vous afin de corriger un peu les fautes de frappe et de français : trop de fautes n’engagent ni à lire le message, ni à répondre à une question.

8. Respectez le cadre légal

Ne publiez pas de contenus irrespectueux, racistes, homophobes, obscènes ou faisant l'apologie de courants radicaux, qu'ils soient politiques ou religieux. N'utilisez pas plusieurs comptes utilisateurs.

9. Ne faites pas de promotion

Ne profitez pas d'une discussion pour faire la publicité d'un produit, d'un service ou même de votre site web personnel.

10. Ne plagiez pas

Exprimez uniquement vos opinions ou partagez des idées en citant vos sources.

scroll top