Faute de succès, Google ferme Google Health et PowerMeter

01 juin 2018 à 15h36
0
04390972-photo-powermeter.jpg
Google vient d'annoncer la fermeture prochaine de deux de ses services, à savoir Google Health et PowerMeter, centrés sur les domaines de la santé et de l'énergie.

Parmi les nombreux projets et services lancés chaque année par Google, il y en certains qui ne trouvent pas leur public et finissent par fermer : c'est ce qui attend les services Health et PowerMeter, dont la mise à mort est respectivement programmée pour le 1er janvier 2012 et septembre 2011.

Lancé en mai 2008 principalement à destination des Etats-Unis (le service n'a jamais été traduit), Google Health a suscité une polémique en raison du caractère confidentiel des informations que l'internaute est invité à entrer pour compléter son dossier médical en ligne. Malgré des accords réalisés aux USA avec des cabinets médicaux et des pharmacies, le service n'a pas convaincu les foules, les internautes étant visiblement peu enclins à confier des informations aussi confidentielles au service en ligne.

PowerMeter, quant à lui, a vu le jour fin 2009 et proposait aux utilisateurs du service des statistiques sur leur consommation d'énergie à condition d'utiliser des appareils compatibles. Là encore, Google s'est associé avec différents partenaires, comme General Electric ou Energy-Inc, mais le service n'a pas su convaincre les foules. La firme de Mountain View se félicite néanmoins d'avoir pris part à la prise de conscience collective du public vis-à-vis de la question de l'économie d'énergie : « Nous sommes ravis que PowerMeter ait pu servir à démontrer l'importance de ce système, et servir de modèle. Malheureusement, nos efforts n'ont pas payé aussi rapidement que nous le souhaitions, et nous désactivons donc le service » explique le blog de Google.

Dans les deux cas, on notera que Microsoft a de son côté lancé une variante : HealthVault côté médical, et Hohm côté énergie. Ce dernier se focalise principalement sur les véhicules électriques.

Ce ne sont pas les premiers services de Google à être fermé faute de succès : le plus récent et représentatif en date est sans doute Google Wave, qui a tiré sa révérence le 5 août 2010 - le projet perdure aujourd'hui en Open Source grâce à la fondation Apache.
Soyez toujours courtois dans vos commentaires.
Respectez le réglement de la communauté.
0
0

Actualités du moment

HTC Evo 3D : le smartphone en relief lancé en juillet en France
VoIP : Skype s'inviterait bientôt sur l'iPad
GoDaddy : vers un rachat à 2,5 milliards de dollars ?
TomTom 1.8 pour iPhone : enfin les parcours multi-étapes
Dailymotion proposera un contenu payant d'ici à la fin de l'année
Yahoo! : un soutien mitigé des actionnaires pour Carol Bartz
Jeu vidéo : après Bethesda, Bioware est la cible de hackers (màj)
Microsoft pointe la politique de Firefox en entreprise
Les voitures à pilotage automatique de Google autorisées au Nevada
Le Conseil d'administration de Facebook accueille le patron de Netflix
Haut de page