Saisie semi-automatique : Google condamné en Italie

06 avril 2011 à 10h16
0
00FA000000959414-photo-google-suggest.jpg
Google vient de voir sa fonction Suggest, qui se propose de compléter automatiquement le début d'une recherche dans son moteur, condamnée dans une affaire de diffamation en Italie.

C'est l'avocat du plaignant, Carlo Piana, qui donne quelques détails sur l'affaire sur son blog. Le tribunal de Milan a confirmé une décision prise lors d'une précédente audience, et a condamné Google pour diffamation envers un citoyen italien dont le nom n'a pas été rendu public. En cause, la saisie semi-automatique du champ de recherche de Google, qui faisait apparaître les mots « truffatore » et « truffa » (« escroc » et « escroquerie ») après le nom du plaignant. « La situation a fait beaucoup de mal à mon client, qui est publiquement connu comme entrepreneur et fournisseur de services éducatifs dans le domaine des finances personnelles » commente l'avocat.

Comme dans de précédentes affaires, Google s'est défendu en déclarant n'être que l'hébergeur du contenu. Le procès a néanmoins permis de mettre en lumière que l'entreprise pouvait filtrer certains résultats de recherche, notamment les termes ayant un rapport avec le téléchargement de contenus illégaux, et qu'elle avait donc la possibilité d'intervenir dans les suggestions de requêtes.

Google a donc été condamné à faire le ménage dans les suggestions concernant le plaignant de l'affaire : une condamnation qui pourrait donner des idées à d'autres personnes, lésées par Suggest. Pour rappel, la firme de Moutain View s'est récemment vue condamnée plusieurs fois en France à modifier non pas les suggestions de recherche, mais à désindexer des résultats dans le cadre d'une violation du droit d'auteur et d'une violation de la vie privée.
Modifié le 01/06/2018 à 15h36
0
0
Partager l'article :

Les actualités récentes les plus commentées

La Lucid Air surpasse la Tesla Model S avec une autonomie annoncée supérieure à 800 km
Nvidia : la RTX 3080 déclinée en trois modèles se confirme et arriverait dès septembre
Delage dévoile un hypercar hybride à 2,3 millions de dollars
Hyperion dévoile une supercar à hydrogène dotée d'une autonomie de 1 600 km
Le processeur Kunpeng 920 d'Huawei rattraperait le Core i9-9900K d'Intel
Microsoft lancera son smartphone Surface Duo le 10 septembre à 1 399 $
En Allemagne, les ventes de véhicules électriques ont explosé en juillet
La Hyundai Kona passe la barre des 1 000 km d'autonomie
Google rejoint Apple et bannit Fortnite du Play Store Android
Horizon Zero Dawn : le portage PC critiqué pour ses nombreux bugs
scroll top